Les grandes réformes finales du lycée et du baccalauréat

Cela fait longtemps que certains la réclament et que d’autres craignent un changement trop brutal, il s’agit bien entendu de la réforme du baccalauréat qui a été présenté le 14 février 2018 en conseil des ministres, puis en conférence de presse, par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale.
Et comme nous le laissait supposer le rapport Mathiot remis au Ministre courant d’année, c’est une refonte en profondeur qui s’annonce pour les lycéens dès la rentrée 2021.

La suppression des séries L, ES et S

C’en est fini des filières générales, l’objectif affiché par le ministre étant clair : « Nous voulons ainsi offrir plus de choix aux élèves, éviter les hiérarchies artificielles entre les séries« . Les lycéens n’auront donc plus à choisir entre la filière scientifique, la filière littéraire et la filière économique.

Les matières obligatoires au Lycée en 2021

Si la classe de seconde n’évolue pas, les classes de première et de terminale fonctionneront désormais sur le principe du tronc commun (16 heures en première et 15 heures en terminale) avec des matières obligatoires qui seront les suivantes :

  • français laissant place à la philosophie en terminale,
  • histoire et géographie,
  • enseignement moral et civique,
  • deux langues vivantes,
  • éducation physique et sportive,
  • et enfin une toute nouvelle matière baptisée humanités scientifiques et numériques.

Les spécialités de Première et Terminale en 2021

Chaque élève complétera son enseignement en choisissant deux spécialités :

  • mathématiques,
  • physique-chimie,
  • sciences de la vie et de la Terre,
  • histoire-géographie et géopolitique,
  • sciences économiques et sociales,
  • humanité-littérature-philosophie,
  • langues et littérature étrangère,
  • écologie-agronomie-et-territoires,
  • arts,
  • sciences de l’ingénieur,
  • numérique et sciences informatiques.

Quatre épreuves pour le bac

Saviez-vous qu’à l’heure actuelle les lycéens passent entre 10 et 15 épreuves ? Le rapport de Pierre Mathiot préconisait de réduire ce nombre et le ministre a validé cette option. A partir de 2021, on ne comptera plus quatre épreuves à l’examen de fin d’études secondaires. L’épreuve de français de première demeure à l’identique. Les élèves de Terminale passeront ensuite dès le printemps deux écrits sur leurs spécialités, puis une épreuve de philosophie en juin. Ces quatre épreuves représenteront 45 % de la note finale.

Un grand oral

C’est officiel, les candidats passeront désormais un oral de 20 minutes devant un jury composé de trois personnes. C’est l’une des propositions emblématiques du rapport Mathiot que reprend le ministre : « Savoir s’exprimer dans un bon français, clair et argumenté, est une compétence importante pour la vie professionnelle.» Chaque élève présentera donc un projet qu’il aura bâti d’abord collectivement en première, puis individuellement. Cette épreuve que Jean-Michel Blanquer souhaite voir porter le nom d’« oral de maturité » comptera pour 15 % dans la note finale.

L’apparition du contrôle continu

Les 40 % manquants pour le calcul de la note finale proviendront d’un contrôle continu qui lui aussi se décompose en deux parties. Des partiels seront organisés chaque semestre par les lycées qui auront recours à une banque nationale de sujets et compteront pour 30 %. Ces partiels seront corrigés par les professeurs du lycée, mais pas par le professeur en charge de la classe dont fait partie l’élève. Les 10 % restant se baseront sur les notes des deux dernières années de lycée.

Les petites surprises de la réforme

Certains des points du rapport Matthiot n’ont pas été repris dans la réforme finale. On pense bien sûr au maintien des épreuves de rattrapage que le rapport souhaitait voir disparaître au profit de l’étude des bulletins. L’autre surprise, c’est le maintien des options comme les langues mortes ou la LV3, droit et grands enjeux contemporains, mathématiques expert…
Contrairement à ce qui avait pu être annoncé, les oraux de rattrapage du BAC sont maintenus.

 

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?