Programme de Langues Vivantes de Première

La Réforme du BAC 2021 entrant en vigueur à la rentrée 2019 propose une toute nouvelle organisation des programmes du lycée. Cette réforme implique notamment la suppression des filières S, ES et L, et les remplace par des enseignements de spécialités. À son arrivée en première, l’élève doit ainsi choisir 3 spécialités parmi les 12 options qui lui sont proposées. En terminale, le choix s’affine puisque l’élève devra sélectionner 2 des spécialités déjà étudiées en première, ainsi qu’une option complémentaire. Pour tout comprendre sur le choix des spécialités au lycée, consultez notre guide complet.
Pour garantir la conformité de ses stages de remise à niveau et de ses stages intensifs de perfectionnement en Première avec la réforme du Bac 2021, Cours Thalès a étudié l’ensemble des programmes officiels et vous partage une partie de son expertise sur cette page.

L’enseignement commun de langues vivantes en Première

Le nouveau programme de Première comprend tout d’abord un ensemble d’enseignements communs, dont les langues vivantes font parties :

Pour compléter les enseignements du tronc commun, l’élève doit choisir 3 enseignements de spécialité parmi les options suivante, dont la Physique-Chimie fait partie. Chacune représente 4 heures d’enseignement hebdomadaire :

Aux choix, l’élève peut compléter son programme de Première en sélectionnant un enseignement optionnel, qui représente 3 heures de cours par semaine :

  • 3e langue vivante
  • LCA : latin
  • LCA : grec
  • Éducation physique et sportive
  • Arts
  • Hippologie et équitation
  • Agronomie-Économie-Territoires
  • Pratiques sociales et culturelles

Objectifs du programme de l’enseignement commun de langues vivantes en Première  

 L’objectif premier du programme de l’enseignement commun de langues vivantes en Première. Les niveaux sont ciblés, la maturité intellectuelle des élèves permet de développer une approche raisonnée, comparative et plus systématisée des différents constituants de la langue :

  • Le lexique
  • La grammaire
  • La phonologie et l’orthographe.

L’élève est encouragé à mobiliser l’ensemble de son répertoire linguistique pour développer un usage approfondi de chaque langue pratiquée.

Compétences associées au programme de l’enseignement commun de langues vivantes en Première

L’élève poursuit son approfondissement des langues vivantes en :

  • Enrichissant son lexique de l’explication, de la narration, de l’argumentation
  • Corrigeant intuitivement sa grammaire
  • Maîtrise phonologique 
  • Maîtrise de l’écriture 

L’apprentissage des langues étrangères a pour objectif premier d’assurer la communication entre des locuteurs de différentes cultures. Au-delà de cette fonction purement utilitaire, au demeurant indispensable, la communication interlinguistique vise une dimension plus profonde : la connaissance de la culture et de l’histoire que véhiculent les langues étudiées.

Tableau de références du programme de l’enseignement commun de langues vivantes en Première

Pour définir un niveau de langue, le programme de première se base sur le cadre européen de référence pour les langues (CECRL). L’intégralité du tableau est à retrouver dans le programme officiel. 

A1A2B1B2C1
Peut comprendre des
mots et des
expressions courtes
dans une conversation
simple à condition que
les gens parlent très
lentement et très
clairement
Peut suivre l’idée générale
d’un exposé sur un sujet
familier, si le message est
délivré lentement et
clairement, dans un
langage simple et illustré
(diapos, polycopiés…)
Peut généralement suivre
les points principaux
d’une longue discussion se
déroulant en sa présence,
à condition que la langue
soit standard et
clairement articulée.
Peut suivre l’essentiel
d’une conférence, d’un
discours, d’un compte
rendu et d’autres formes
d’exposés complexes du
point de vue du fond et de
la forme.
Peut suivre la plupart
des conférences,
discussions et débats
avec assez d’aisance.
Dans une annonce
publique peut
comprendre des
informations simples
(chiffres, prix, horaires) si
elles sont prononcées
lentement
et clairement.
Peut saisir l’objet, le point
essentiel d’une annonce
ou d’un message brefs,
simples et clairs.
Peut comprendre des
annonces publiques à
condition qu’elles soient
clairement articulées dans
une langue standard et
avec un minimum de bruits
de fond.
Peut comprendre des
annonces et des
messages sur des sujets
concrets et abstraits,
s’ils sont en langue
standard et émis à un
débit normal.
Peut extraire des
détails précis dans une
annonce publique émise
dans de mauvaises
conditions et déformée
par la
sonorisation (par
exemple, dans une gare,
un stade, etc.).
Peut repérer de
l’information concrète
(par exemple sur des
lieux et des horaires)
dans de courts
enregistrements sur des
sujets quotidiens et
familiers, à condition
que le débit soit lent et le
langage clair.
Peut comprendre et
extraire l’information
essentielle de courts
passages enregistrés ayant
trait à un sujet courant et
prévisible, si le débit est
lent et la langue clairement
articulée.
Peut comprendre les
points principaux des
bulletins d’information
radiophoniques et de
documents enregistrés
simples, sur un sujet
familier, si le débit est
assez lent et la langue
relativement articulée.
Peut comprendre la
plupart des reportages et
des autres
enregistrements ou
émissions radiodiffusées
en langue standard et
peut identifier
correctement l’humeur,
le ton, etc., du locuteur.
Peut comprendre une
gamme étendue de
matériel enregistré ou
radiodiffusé, y compris
en langue non standard
et identifier des détails
fins incluant l’implicite
des états d’esprit et
des relations entre
interlocuteurs.
Peut reconnaître des
mots et expressions
familiers et identifier les
sujets dans les gros
titres et les résumés des
nouvelles et la plupart
des publicités, en
utilisant les informations
visuelles et ses
connaissances
générales.
Peut identifier l’élément
principal de nouvelles
télévisées sur un
événement, suivre un spot
publicitaire ou la bandeannonce d’un film à
condition que les images
facilitent grandement la
compréhension et que ce
soit dans une langue claire
et relativement lente.
Peut suivre de nombreux
films dans lesquels
l’histoire repose largement
sur l’action et l’image et où
la langue est claire et
directe. Peut comprendre
les points principaux des
programmes télévisés sur
des sujets familiers si la
langue est assez
clairement articulée.
Peut comprendre la
plupart des films, des
journaux et des
magazines télévisés en
langue standard.
Peut comprendre les
nuances et les sousentendus dans la
plupart des films, des
pièces de théâtre et des
programmes télévisés
Peut comprendre de
petits messages
simples, envoyés par
courriel ou sur les
réseaux sociaux (telle
une proposition de
rencontre, où, quand et
quoi faire)
Peut comprendre une lettre
personnelle, un courriel ou
une publication sur les
réseaux sociaux simples,
dans lesquels il est
question de sujets
familiers (les amis ou la
famille)
Peut comprendre des
lettres personnelles, des
courriels et des
publications simples sur les
réseaux sociaux, qui
relatent de façon assez
détaillée d’événements et
d’expériences.
Peut comprendre tout
type de courriel ou
publication sur les
réseaux sociaux même
s’ils sont rédigés en
langage familier.
Peut comprendre des
opinions, émotions et
attitudes exprimées de
façon implicites et
explicites, dans tout
type de communication,
à condition de pouvoir
utiliser des outils de
référence
Peut se faire une idée
du contenu d’un texte
informatif assez simple,
surtout s’il est
accompagné d’un
document visuel.
Peut comprendre les
points principaux de
textes courts qui traitent de
sujets quotidiens. Peut
identifier l’information
pertinente dans des écrits
simples décrivant des
événements et dans
lesquels les chiffres, les
noms, les illustrations et les
titres facilitent grandement
la compréhension
Peut localiser une
information recherchée
dans un texte long et peut
réunir des informations
provenant de différents
parties du texte, ou de
textes différents, afin
d’accomplir une tâche
précise. Peut reconnaître
le schéma argumentatif
suivi pour la présentation
d’un problème, sans en
comprendre
nécessairement le détail.
Peut parcourir rapidement
plusieurs textes en
parallèle (articles,
rapports, sites internet,
ouvrages, etc.) et en
relever les points
pertinents. Peut
reconnaître si un texte
donne de l’information
factuelle ou bien s’il
cherche à convaincre les
lecteurs. Peut reconnaître
la structuration d’un
texte.
Peut comprendre dans
le détail une gamme
étendue de textes et
identifier des points de
détail fins, y compris les
attitudes, que les
opinions soient
exposées ou implicites.
Peut comprendre de
courts récits illustrés, au
sujet d’activités
quotidiennes et rédigés
avec des mots simples.
Peut comprendre dans
les grandes lignes des
textes courts d’histoires
illustrées, à condition
que les images l’aident à
deviner le contenu.
Peut comprendre
suffisamment pour lire des
histoires et des bandes
dessinées courtes,
mettant en scène des
situations concrètes et
familières et rédigées dans
un langage très quotidien.
Peut comprendre les points
principaux de courts
reportages dans des
magazines qui traitent de
sujets quotidiens concrets
Peut comprendre la
description de lieux,
d’événements, de
sentiments explicitement
exprimés dans des articles
de magazines rédigés dans
un langage courant. Peut
suivre l’intrigue de récits,
romans simples et
bandes dessinées si le
scénario est clair et linéaire
et à condition de pouvoir
utiliser un dictionnaire.
Peut lire pour son
plaisir de façon très
autonome, en adaptant
le mode et la rapidité de
lecture à différents textes
(magazines, romans
assez simples, livres
d’histoire, biographies,
carnets de voyage,
guides, passages de
chansons, poèmes), en
utilisant les références
adéquates.
Peut lire sans grande
difficulté des textes
littéraires et ouvrages
contemporains, écrits
en langage standard, en
appréciant l’implicite et
les idées.
Peut décrire les
aspects simples
de sa vie
quotidienne en
utilisant une suite
de phrases simples,
des mots et des
expressions
simples à condition
de pouvoir préparer
à l’avance.
Peut raconter une histoire
ou décrire quelque chose
par une simple liste de
points. Peut expliquer en
quoi une chose lui plaît ou
lui déplaît.
Peut raconter une
histoire, décrire un
événement et exprimer
clairement ses
sentiments par rapport à
quelque chose qu’il a vécu
et expliquer pourquoi il
ressent ces sentiments.
Peut transmettre des
informations factuelles
explicites dans des
domaines familiers
Peut faire une description
claire et détaillée d’une
gamme étendue de sujets
en relation avec son
domaine d’intérêt.
Peut dire de façon détaillée
en quoi des événements et
des expériences le/la
touchent personnellement.
Peut faire une description
claire et détaillée de sujets
complexes. Peut faire une
description ou narration
élaborée, en y intégrant des
thèmes secondaires, en
développant certains points
et en terminant par une
conclusion appropriée. Peut
faire remarquer des
distinctions très précises
entre des idées très proches.
Peut donner les raisons
pour lesquelles il aime ou
n’aime pas quelque
chose, et indiquer ses
préférences en faisant des
comparaisons de façon
simple et directe.
Peut donner des raisons
simples pour justifier un
point de vue sur un sujet
familier.
Peut développer
méthodiquement une
argumentation en mettant
en évidence les points
significatifs et les éléments
pertinents.
Peut débattre d’un
problème complexe,
formuler de façon précise les
points soulevés et utiliser
l’emphase de façon efficace.
Peut faire un bref exposé
préparé sur un sujet relatif
à sa vie quotidienne,
donner brièvement des
justifications et des
explications pour ses
opinions, ses projets et ses
actes. Peut faire face à un
nombre limité de
questions faciles
Peut faire un exposé non
complexe, préparé, sur un
sujet familier qui soit assez
clair pour être suivi sans
difficulté la plupart du
temps.
Peut gérer les questions
qui suivent mais peut
devoir faire répéter si le
débit est rapide.
Peut développer un
exposé de manière claire
et méthodique en
soulignant les points
significatifs et les éléments
pertinents.
Peut s’écarter
spontanément d’un texte
préparé pour suivre les
points intéressants
soulevés par des auditeurs.
Peut structurer un long
exposé de façon à ce que
les auditeurs suivent
facilement la logique des
idées et comprennent
l’argumentation générale.

Programme officiel de l’enseignement commun de langues vivantes en Première

programme langues vivantes

 

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?