L’Épreuve d’anglais à Centrale – Supélec

Lucas F, étudiant à Centrale-Supélec vous présente l’épreuve d’anglais du concours Centrale – Supélec et vous donne toutes les clefs pour arriver bien préparé le JOUR J ! Loin d’être insurmontable, cette épreuve ne demande pas d’être bilingue mais concis et à l’aise avec les documents fournis. 

Épreuve commune aux filières MP, PC et PSI

Cette épreuve est une synthèse de documents entre 450 et 550 mots en 4h. Afin d’anticiper les demandes de jury, étudions les thèmes et documents des sessions précédentes.

Les anciennes :

  • 2018 : Musique engagée (dessin humoristique, The Economist – 2008, The Guardian – 2016, Spinditty – 2016, MusicRadar – 2017)
  • 2017 : Gentrification et hipster (dessin de presse – 1980, Slate – 2016, The Guardian – 2015, The Economist – 2015)
  • 2016 : Journalisme de guerre (déclaration de 1985, article de blog – 2014, New York Times – 1998, poème de 2001)
  • 2015 : La simplification du langage (dessin de presse – 2009 , The United States Magazine and Democratic Review – 1848, The Guardian – 2008, The Economist – 2008)
  • 2014 : L’Afrique dans le monde (toile de 1985, article de blog – 2007, Financial Times – 2013, China Daily – 2013)
  • 2013 : Végétariens et maltraitance animale (photographie d’une sculpture – 1991, extrait de livre – 2009, The Atlantic – 2012, The International Herald Tribune – 2012)
  • 2012 : Le traumatisme du 11 septembre 2001 (New York Magazine – 2011, International Herald Tribune – 2011, extrait de roman – 2005)

L’épreuve d’anglais en 2019

Nous pouvons prédire qu’il y aura pour la session 2019 quatre ou cinq documents à présenter. Les sources les plus présentes sont The Guardian et The Economist, je vous invite donc à lire leurs articles de temps en temps (surtout les articles de 2017 ou 2018, les sujets étant préparés en avance, il n’y a aucune chance pour qu’il y ait un document de 2019). Cibler les convergences et divergences des documents permet d’avoir rapidement un plan mais la progression du thème dans le temps (remarquons parfois la présence de documents du siècle d’avant) donne souvent une partie efficace.

Rappelons qu’il y a à disposition 5 copies doubles : 2 d’entre elles seront utilisées en tant que brouillons les 3 autres pour la rédaction au propre.

  • Se relire IMPÉRATIVEMENT pour chasser les -s de la troisième personne, les syntaxes douteuses et pour recompter les mots.
  • Pas de plan binaire type avantages/inconvénients.
  • Faire un paragraphe par idée et surtout faire intervenir tous les documents.

C’est avant tout une épreuve de langue et les correcteurs la considère comme telle, privilégiez donc toujours une phrase dont vous êtes surs de la grammaire/syntaxe à une bonne idée que vous ne sauriez exprimer correctement.

Remarquons que les thèmes sont imprévisibles, je vous conseille de demander à votre professeur chaque semaine une liste d’expressions idiomatiques en rapport avec un thème (ex : écologie, éducation, media, etc.). Vous devez établir en parallèle une autre liste : celle de formations grammaticales riches (vous pouvez les récupérer de manuels de grammaire ou des corrections de synthèse faites en DS ou en classe). Ainsi avant d’aborder l’épreuve écrite, avec ces deux listes en tête, il vous sera bien plus facile d’exprimer vos idées : c’est un gain de temps inestimable sur les 4h disponibles.

Votre début de synthèse doit être de la forme suivante :

Titre original qui cerne le sujet

(références à des films/livres possibles mais pas d’extravagances, privilégiez l’efficacité)

We have [indiquer le nombre de documents] under scrutiny. [Annoncer les documents et les relier selon leur époque, leur ligne éditoriale, leur genre, etc.]. [Annoncer le contexte s’il y en a un].

 

[Annoncer la problématique sous la forme d’une phrase interrogative ou non].

Il ne vous reste plus qu’à adapter cette introduction à votre sujet. Cela vous donnera un gain de temps et vous mettra en confiance pour la suite de l’épreuve.
Ensuite 4 ou 5 paragraphes est un bon ordre de grandeur. Utilisez des connecteurs variés (exclure les « because »).
Une conclusion n’est pas nécessaire ! Mais, vous pouvez écrire une phrase de fin pour clore votre synthèse mais en aucun cas vous devez réexpliquer chaque argument.
Faites attention à la date, heure et lieu où vous passerez l’épreuve d’anglais, il faudra adapter vos quelques moments de révision à ce même moment de la journée afin d’y être habitué.

Maintenant il ne me reste plus qu’à vous dire Bonne chance et gardez en tête qu’avec un travail ciblé il n’y a pas besoin d’être bilingue pour avoir une excellente note à cette épreuve.

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?