Les 7 IEP de Province maintiennent leur concours écrit

Après la décision de Sciences Po Paris de dire adieu à son concours écrit, tout le monde se questionne sur le suivi ou non des autres IEP françaises. Pour le réseau Sciences Po, aucun doute à ce sujet le concours écrit est conservé. Toutefois, les enseignants de Province revoient leur concours avec une volonté forte de lier exigence et équité.

Pourquoi ne pas suivre Sciences Po Paris ?

Tous ces établissements ont le même nom et pourtant ils ne suivent pas tous les mêmes directives… Le 25 juin 2019, le célèbre IEP de Paris a annoncé la suppression de son concours écrit au profit du dossier de leurs candidats. De son côté, Cécile Braconnier, la présidente des sept écoles de Province, assume « faire un choix différent » en maintenant le concours écrit. Sciences Po Grenoble suit à son tour, cette décision. 

Quels sont les changements prévus pour le concours écrit ? 

Le nouveau concours commun comportera 3 épreuves :

  • Questions contemporaines
  • Histoire
  • Test de langues

L’épreuve écrite d’histoire prendre une nouvelle forme en insérant une analyse de document(s) sur le même format que le baccalauréat.

Pour l’épreuve de questions contemporaines, les sujets ont été annoncés il s’agira du « Secret » et des « Révolutions ». Une nouveauté s’installe avec un des deux thèmes conservé pendant 2 ans. 

Vers une diversification sociale 

Chaque établissement Sciences PO s’attache à un objectif commun « la diversification sociale » dans leur institut. Les perspectives sont donc les mêmes mais avec une méthode différente. 

 » Nous visons à être plus représentatifs de la société francaise (…). Pour renouveler les élites, il faut travailler sur les origines sociales et territoriales des étudiants, mais il n’y a pas une seule bonne réponse pour y arriver. »
Cécile Braconnier, également Présidente de l’IEP de Saint-Germain-en-Laye. 

30% d’élèves boursiers ont intégré le réseau Sciences Po, une réponse à l’équité demandée par le gouvernement français. 

Les épreuves écrites se placent comme une « seconde chance » pour les élèves pas toujours studieux de la seconde à la Terminale. 

Une volonté commune d’intégrer Parcoursup en 2020 

Les 7 IEP de régions ((Aix, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse) intégreront tout comme Sciences Po Paris, Grenoble et Bordeaux, la plateforme Parcoursup en 2020. 

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?