fbpx

Le nouveau directeur de Sciences Po Paris enfin nommé !

Sciences Po Paris a élu son nouveau directeur : Mathias Vicherat. Entre espoir et déception, cette nomination divise les étudiants de Sciences Po. La nouvelle direction va-t-elle impacter leurs études ? Cours Thalès débrief pour vous l’actualité ! 

Un directeur issu du domaine privé 

Mathias Vicherat, 43 ans, succède à Frédéric Mion qui avait démissionné de ses fonctions quelques mois auparavant. Les trois derniers candidats avaient trois profils bien différents : Christine Musselin et Olivier Faron sont des universitaires. Respectivement directrice scientifique de Sciences Po et administrateur du Cnam (Conservatoire national des Arts et Métiers), les deux candidats s’opposaient à Mathias Vicherat qui, a contrario, est issu, en autre, du monde de l’entreprise. Le nouveau directeur de Sciences Po Paris présente un profil riche car il profite à la fois d’une expérience du public et du privé. En effet, Vicherat est un ancien élève de Sciences Po puis de l’ENA, issu de la promotion Léopold Sédar Senghor, la même qu’Emmanuel Macron. Ancien sous-préfet de Picardie, il devient directeur de cabinet des deux maires de Paris, Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo, puis directeur général adjoint du groupe SNCF et enfin secrétaire général de Danone. 

Le parcours universitaire et professionnel a séduit l’Institut qui a donc fait le choix d’un candidat «au très bon profil public-privé qui correspond au parcours des étudiants à leur sortie d’études mais aussi à celui des enseignants de Sciences Po qui sont permanents ou vacataires du public et du privé » explique un des membres du Conseil de l’Institut. 

Les projets du nouveau directeur de Sciences Po 

Le projet global du nouveau directeur est dans la lignée de la réforme du concours de Sciences Po Paris : un recrutement moins élitiste et davantage individualisé. Aussi, Mathias Vicherat souhaite laisser davantage de temps au étudiants pour se consacrer à leurs lectures en réduisant le temps de cours qui est plus élevé en France qu’ailleurs. Ensuite, le nouveau directeur souhaite augmenter le nombre de professeurs permanents et de fait s’orienter vers une « réconciliation entre le savant et le politique et entre le savant et l’entreprise ». Enfin, Vicherat s’inspire du modèle américain et britannique et propose ainsi de nommer un adjoint aux affaires académiques, appelé un « provost » pour l’accompagner dans ses décisions pédagogiques. Cet adjoint serait issu de la faculté permanente. Il s’agit alors d’une solution pour pallier le manque de connaissances du monde de l’éducation. Le directeur a déjà reçu beaucoup de candidatures, notamment de professeurs de Sciences Po, la nomination devrait être pour bientôt ! 

Une nomination qui divise 

Les étudiants de Sciences Po Paris sont partagés quant à la nomination de Mathias Vicherat. Certains sont ravis et satisfaits de voir à la tête de leur école un homme aux idées novatrices et au parcours varié, d’autres sont déçus de ne pas avoir un directeur au profil davantage académique jouissant d’une expérience certaine du monde de l’enseignement. Toutefois, les étudiants de Sciences Po s’accordent sur un point : ils espèrent une direction en phase avec les grands enjeux du moment, transparente et moderne. 

Critiqué ou adoubé, le nouveau directeur de Sciences Po marquera assurément et sensiblement l’école prestigieuse. Affaire à suivre ! 

 

 

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?