Écoles post Bac ingénieurs

Témoignages

« Le prof de Physique, M.ROMAN, est un très bon professeur, qui utilise de nombreux schémas […]

Newsletter
Recevez régulièrement toutes les actualités concernant nos stages.

Le concours Geipi Polytech

30 écoles d’ingénieurs publiques post Bac

Logo GP quadri

Stages de Février en Terminale S : préparation aux concours Avenir et Puissance 11

Matières : mathématiques, français, anglais, sciences physiques
Dates : du 6 au 10 février 2017 ou du 13 au 17 février 2017
Centre : Lycée Stanislas (Paris 6)
En savoir +

Stages de Février en Terminale S : préparation au concours PUISSANCE 11

Matières : mathématiques, anglais, sciences physiques
Dates : du 6 au 10 février 2017 ou du 13 au 17 février 2017
Centre : Lycée Stanislas (Paris 6)
En savoir +

Stages de Février en Terminale S : Préparation au concours Avenir

Matières : mathématiques, français, anglais, sciences physiques
Dates : du 6 au 10 février 2017 ou du 13 au 17 février 2017
Centre : Lycée Stanislas (Paris 6)
En savoir +

Le concours Geipi Polytech

Dates du concours Geipi Polytech 2016

  • Les épreuves écrites du concours Geipi Polytech 2016 se tiendront le : 11 mai 2016.
  • Pas d’épreuves orales sauf pour les meilleurs dossiers.

Centres pour le concours Geipi Polytech 2016

Le candidat choisi lui même son centre d’examen sur le site d’Admission Post-Bac (APB). Environ 80 centres d’écrit dans toute la France y compris les Départements et Territoires d’Outre Mer, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et dans certains autres pays. Si le centre d’écrit choisi est complet ou n’est pas ouvert, le candidat sera convoqué dans un des centres les plus proches.

Concours Geipi Polytech : pour qui, pour quoi?

Il permet d’intégrer l’une des 30 écoles d’ingénieurs publiques que forme le groupement Geipi Polytech qui confère à la fin de leur formation le grade de Master aux étudiants. Comme les concours Avenir et Puissance 11, ce diplôme est reconnu par la CTI (Commissions des Titres d’Ingénieurs).

Seuls les élèves de Terminale S ainsi que les étudiants titulaires d’un baccalauréat scientifique obtenu depuis moins d’un an dans un lycée français ou un établissement homologué par l’AEFE peuvent présenter le concours S. Les autres issus de filières STI2D ou STL doivent présenter le concours qui leur est réservé.

À noter : les élèves préparant un Bac scientifique européen ou un Bac S franco-Allemand peuvent prétendre à participer au concours Geipi Polytech.

Procédure d’inscription

La procédure reste la même et se fait sur le portail post-bac APB entre le 20 janvier et le 20 mars 2016. Le dossier de participation doit être complet et parvenir au service APB au 2 avril 2016 au plus tard. Il doit comprendre les notes de mathématiques, de physique-chimie de première S et de Terminale S, les résultats de l’épreuve anticipée de français ainsi que les notes d’anglais de l’année de Terminale S.

Contrairement aux autres concours, le jury du concours Geipi-Polytech ne délivre pas de places offertes aux meilleurs dossiers mais invite leurs candidats à un entretien de motivation d’une durée de 25 minutes pour statuer sur leurs aptitudes à suivre une formation d’ingénieur. À l’issue de cette convocation, le jury décide ou non d’exempter le candidat des épreuves écrites.

Ces entretiens se tiendront entre le 20 avril et le 18 mai 2016 dans l’une des 30 écoles du concours (en fonction du choix lors de l’inscription). Toute absence est éliminatoire.

Les frais d’inscription pour prétendre à ces écoles s’élèvent à 60.00 € quel que soit le nombre d’écoles choisies. Ils sont offerts aux candidats boursiers de l’année scolaire en cours.

Attribution des places dans les écoles

Les élèves postulant doivent présenter dans la rubrique « formation d’ingénieur » sur le portail d’admission post-bac un classement des écoles qu’ils souhaiteraient intégrer. À savoir que le concours Geipi-Polytech ne représente qu’un seul vœu parmi les 12 possibles dans cette voie et qu’il est possible de modifier le classement initialement établi jusqu’au 31 mai 2016.

Suite à l’étude des dossiers, aux entretiens pour certains et aux résultats des épreuves écrites pour d’autres, les propositions d’écoles parviendront lors des 3 phases d’appel sur le portail d’admission post-bac.

Pour cette session de 2016, les écoles du concours offrent 3 113 places toutes filières confondues.

Les écoles du concours Geipi Polytech

Les écoles sont donc au nombre de 30 :

AgroSup Dijon

Elle propose un cursus d’ingénieur qui forme des cadres généralistes pour l’Agriculture et l’alimentation.

Nombre de places en 2016 : 25 pour les TS

EEIGM Nancy

L’École Européenne d’Ingénieurs en Génie des Matériaux fait partie des ENSI (École Nationale Supérieure d’Ingénieurs) délivre un diplôme d’ingénieur pluridisciplinaires dans des secteurs variés tels que l’aéronautique, l’automobile, la chimie, l’énergie, le sport…etc.

Nombre de places en 2016 : 60 pour les TS

ENIT Tarbes

l’École Nationale d’Ingénieurs de Tarbes propose une formation d’ingénieur généraliste en génie mécanique (calcul, conception, fabrication, études des systèmes mécaniques) et génie industriel (qualité, sécurité, marketing, management…).

Nombre de places en 2016 : 160 pour les TS / 12 pour les STI2D-STL

ENSGSI Nancy

L’École Nationale Supérieure en Génie des Systèmes et de l’Innovation propose en formation initiale une palette de diplômes allant de bac+5 à bac +8.

Nombre de places en 2016 : 45 pour les TS

ENSIM Le Mans

L’École Nationale Supérieure du Mans forme depuis 1995 des futurs ingénieurs en acoustique, instrumentation, micro-technologies, informatique, systèmes temps-réel et embarqués, interaction personnes-systèmes…etc.

Nombre de places en 2016 : 45 pour les TS / 24 pour les STI2D-STL

ESGT Le Mans

L’École Supérieure des Géomètres et Topographes dispense une formation unique et pluridisciplinaire en géomatique, environnement, management des territoires, systèmes d’information géographique, aménagement foncier et expertise.

Nombre de places en 2016 : 30 pour les TS

ESIREM Dijon

L’École Supérieure d’Ingénieurs de Recherche en Matériaux et Infotronique délivre à ce jour deux diplômes : Ingénieur ESIREM Matériaux – Développement Durable et Ingénieur ESIREM InfoTronique (Informatique – Électronique).

Nombre de places en 2016 : 50 pour les TS

ESIROI La Réunion

L’École Supérieure d’Ingénieurs Réunion Océan Indien propose des formations en agroalimentaire, bâtiment et énergie et en informatique et télécommunications.

Nombre de places en 2016 : 36 pour les TS / 4 pour les STI2D-STL

Esisar Valence

L’École nationale Supérieure des Systèmes Avancés et Réseaux aide les étudiants à devenir des spécialistes incontournables des systèmes embarqués et des systèmes d’information complexes.

Nombre de places en 2016 : 60 pour les TS

ESSTIN Nancy

L’École Supérieure des Sciences et Technologies de l’Ingénieur de Nancy, composante elle aussi de l’Université de Lorraine prépare des ingénieurs généralistes dans tous les secteurs de l’économie.

Nombre de places en 2016 : 130 pour les TS / 16 pour les STI2D-STL

ISAT Nevers

Institut Supérieur de l’Automobile et des Transports, est en France la seule école publique d’ingénieurs spécialisée dans les métiers de l’automobile et des transports.

Nombre de places en 2016 : 85 pour les TS / 5 pour les STI2D-STL

ISEL Le Havre

Institut Supérieur d’Études Logistiques, propose une formation unique, internationale et mixte en génie logistique et industriel débouchant sur plus de 30 métiers.

Nombre de places en 2016 : 45 pour les TS

ISTIA Angers

Institut des Sciences et Techniques de l’Ingénieur dans 3 domaines de spécialités : Automatique et Génie Informatique, Qualité et sûreté de fonctionnement, Ingénierie de l’innovation.

Nombre de places en 2016 : 72 pour les TS + 24 Bio / 12 pour les STI2D-STL

ISTY Mantes-Vélizy

Institut des Sciences et Techniques des Yvelines, forme des ingénieurs en 5 ans dans les domaines de l’informatique, de la mécatronique et de la robotique

Nombre de places en 2016 : 40 pour les TS

Polytech Annecy-Chambéry

En double appartenance à l’Université de Savoie et au réseau polytech, elle forme des ingénieurs en Instrumentation-Automatique-Informatique, Mécanique-Matériaux, Environnement-Bâtiment- Énergie ou Mécanique-Productique.

Nombre de places en 2016 : 120 pour les TS / 24 pour les STI2D-STL

Polytech Clermont-Ferrand

Depuis sa création, il y a plus de 40 ans, Polytech Clermont-Ferrand a formé plus de 5 000 ingénieurs dans cinq grands domaines : Génie Biologique, Génie Civil, Génie Electrique, Génie Mathématique et Modélisation et Génie Physique.

Nombre de places en 2016 : 110 pour les TS + 25 Bio / 6 pour les STI2D-STL

Polytech Grenoble

L’école affirme son originalité dans la dualité entre l’unité et la diversité : un même lieu et un diplôme unique, mais six départements distincts aux thématiques variées (Géotechnique, Informatique Industrielle et Instrumentation Matériaux Prévention des risques, Réseaux Informatiques et Communication Multimédia, Technologies de l’Information pour la Santé, Électronique et Informatique Industrielle (par apprentissage).

Nombre de places en 2016 : 120 pour les TS / 22 pour les STI2D-STL

Polytech Lille

École membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE) depuis 2002 propose une formation très large sur 8 domaines de spécialisations allant de la Géotechnique à la Mécanique et à l’Informatique.

Nombre de places en 2016 : 120 pour les TS + 25 Bio / 6 pour les STI2D-STL

Polytech Lyon

Dépendant de l’université Claude Bernard de Lyon, Polytech Lyon bénéficie de l’encadrement scientifique de son hôte. De part la diversité des laboratoires du campus, les étudiants peuvent suivre des cursus allant des Mathématiques Appliquées au Génie Biomédical sans oublier la Mécanique, l’Informatique et les Systèmes Industriels.

Nombre de places en 2016 : 90 pour les TS

Polytech Marseille

École implantée sur 3 campus (Château-Gombert, Luminy et St Jérôme) qui bénéficie de la proximité de grands laboratoires de recherche (CNRS, INRA, IRD, INSERM…).  elle propose un large panel de spécialités d’ingénieurs dans les hautes technologies : Génie Biologique/Biotechnologie, Génie Biomédical, Génie Civil, Génie Industriel et Informatique…etc

Nombre de places en 2016 : 150 pour les TS / 24 pour les STI2D-STL

Polytech Montpellier

Créée en 1969, l’école est une composante de l’Université de Montpellier 2. Le cycle ingénieur dispose de 10 spécialités axés sur la Mécanique, les Matériaux, l’Énergie, les technologies de l’eau, la Microélectronique et automatique ou encore le Génie Civil.

Nombre de places en 2016 : 150 pour les TS + 20 Bio / 12 pour les STI2D-STL

Polytech Nantes

Membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE), Polytech nantes est implanté sur 2 campus (La Chantrerie à Nantes et Gavy Océanis à Saint-Nazaire). Elle propose 8 spécialités de formations d’ingénieurs habilitées par la CTI : 7 sous statut d’étudiant et 1 en apprentissage. Ses domaines d’activité naviguent entre l’Électronque et les technologies Numériques, le Génie Civil ou Électrique, Le Génie des procédés et bio-procédés, l’Informatique….etc.

Nombre de places en 2016 : 108 pour les TS / 36 pour les STI2D-STL

Polytech Nice Sophia

Comme ses confrères du réseau Polytech, elle dépend de l’université de la ville (Nice) et propose à moindres mesures des diplômes de spécialités similaires : Électronique, Sciences Informatiques, Mathématiques Appliquées et Modélisation, Génie Biologique, Génie de l’eau, Bâtiments Durables et Intelligents.

Nombre de places en 2016 : 120 pour les TS

Polytech Orléans

L’École forme depuis 40 ans maintenant des ingénieurs en écotechnologies, électronique optique, Génie Civil, Mécanique, Énergétique, Matériaux, Mécatronique, Management de la production, Intelligence du bâtiment.

Nombre de places en 2016 : 140 pour les TS / 30 pour les STI2D-STL

Polytech Paris-Sud

École d’ingénieur de l’Université d’Orsay, elle se veut ouverte sur le monde de la recherche, de l’entreprise et de l’international au vue des nombreux partenariats qu’elle peut avoir avoir des universités étrangères. 4 spécialités sont proposées aux étudiants ingénieurs : Électronique, Énergie et Systèmes, Informatique, Matériaux, Photonique et systèmes optroniques.

Nombre de places en 2016 : 96 pour les TS / 24 pour les STI2D-STL

Polytech Paris-UPMC

rattachée à l’Université Pierre et Marie Curie, Polytech Paris-UPMS est une des plus récentes du réseau et propose 7 spécialités dont 2 par apprentissage :Agroalimentaire, Électronique, Informatique, Systèmes embarqués, Matériaux (chimie), Robotique, Sciences de la Terre,  Électronique, Informatique industrielle, Génie Mécanique.

Nombre de places en 2016 : 150 pour les TS + 28 Bio

Polytech Tours

Habilitée par la CTI, Polytech Tours dispose d’une grande palette de formations qui aboutit à un diplôme d’Ingénieur. 5 spécialités de formation d’ingénieurs complétées par 12 options en dernière année.

Nombre de places en 2016 : 90 pour les TS + 20 Bio / 24 pour les STI2D-STL

Sup Galilée Paris

Composante de l’Université de Lille, elle offre un enseignement personnalisé autour d’une synergie active entre les entreprises et la recherche. 4 spécialités sont proposées : Mathématiques Appliquées au Calcul Scientifique, Informatique, Télécommunications et Réseaux, Énergétique. Dont 2 par apprentissage : Informatique : Informatique et Réseaux, Énergétique.

Nombre de places en 2016 : 50 pour les TS

Télécom Lille

Créée en 1990 par l’Université des Sciences et Technologies de Lille et l’Institut Mines-Télécom, elle diplôme chaque année 150 ingénieurs en Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication (STIC).

Nombre de places en 2016 : 115 pour les TS

Télécom St-Étienne

Télécom Saint-Etienne est l’école d’ingénieurs en technologie de l’information et de la communication de la région Rhône-Alpes. Elle propose une formation en Image, Electronique, Optique, Informatique, Réseaux, Vision, Télécom aux étudiants de la filière initiale.

Nombre de places en 2016 : 54 pour les TS / 6 pour les STI2D-STL

Les épreuves du concours Geipi Polytech

Les étudiants dont les dossiers n’auront pas été jugés suffisamment bons par le jury se trouveront dans l’obligation de passer deux épreuves écrites :*

– Mathématiques (1h30)

Physique-Chimie (1h30)

Sur les 4 problèmes proposés sur les deux épreuves, seuls 3 sont à résoudre par le candidat. Chaque exercice compte pour 10 points de la note global et demande de la rédaction à contrario des autres concours d’école d’ingénieur post-bac. Il est toutefois possible de faire l’intégralité du support, dans ce cas ce sont les 3 meilleures notes qui seront prises en compte.

Pour plus d’informations, nou vous invitons à consulter le site internet du concours Geipi-Polytech

lien direct vers la plaquette du concours ici.

 

Identifiez-vous




Mot de passe oublié

Veuillez saisir votre adresse mail.

 




Remplissez ce formulaire et accédez à l'intégralité des cours :