fbpx

L’UFR de Médecine Sorbonne Université

Cette page présente en détails la Faculté de Médecine de Sorbonne Université, en précisant l’organisation et les matières spécifiques enseignées lors de la première année. 

La Faculté de Médecine Sorbonne Université 

Cette faculté appartient au groupe Sorbonne Université, issu du regroupement des universités Paris – Sorbonne et Pierre et Marie Curie, elles-mêmes héritières de l’université de Paris, connue et reconnue à travers le monde. Elle se veut donc élitiste et a pour vocation de pousser ses étudiants à enrichir leurs connaissances et à s’accomplir dans leurs études. 
En regroupant l’ensemble des disciplines médicales adultes et pédiatriques, la faculté assure une formation misant autant sur le savoir-être que sur le savoir-faire pour les étudiants ou les professionnels déjà en activité. Cela se traduit par la mise en place de stages hospitaliers très tôt dans le cursus et un externat commençant dès la troisième année, habituellement démarré en quatrième année. 
La Faculté collabore étroitement avec ses unités de recherche et est en lien avec des structures mixtes de l’INSERM ou du CNRS. Par conséquent, les étudiants ont la possibilité et ce dès la deuxième année, de suivre des doubles cursus Médecine-Sciences en Biologie, Big Data ou encore Sciences de l’Ingénierie dans l’objectif d’enrichir leurs cursus et de valider, à terme, un master de recherche. Il est également possible de suivre des DU proposés par la Sorbonne, tel que le DU Humanités Médicales à Paris 4.
La Sorbonne étant une université se projetant sérieusement à l’international, la faculté de Médecine propose chaque année à des étudiants de partir à l’étranger dans le cadre du programme Erasmus, que ce soit un semestre entier ou durant un stage d’été. 

Les formations de la faculté de Médecine Sorbonne Université 

La Faculté de Médecine accueille 1400 élèves en première année (PASS), dont 1200 en PASS option Biologie – Physique – Chimie et 200 en option Sciences du langage. 
Comme toutes les Facultés, les étudiants peuvent candidater dans l’ensemble des filières de santé, à savoir Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie, Kinésithérapie ainsi que dans une école Paramédicale, telle qu’une école d’Ergothérapie ou de Podologie.

Il est bien connu que l’admission en deuxième année est fortement régulée par le Numerus désormais apertus, correspondant au nombre de places proposées en filières MMOPK. Pour ce qui est de cette faculté, 545 places étaient disponibles en 2020-2021 réparties de cette manière :

  • 300 places en Médecine.
  • 24 en Maïeutique.
  • 25 en Odontologie.
  • 96 en Pharmacie.
  • 85 en Kinésithérapie, répartis dans trois écoles différentes, la seule gratuite étant celle de l’AP – HP avec seulement 10 places.
  • 10 en Ergothérapie.
  • 5 en Pédicurie-Podologie.

Avec la réforme du PASS et la mise en place de l’oral, la moitié de ces places est accordée à l’issue de cette même épreuve orale. La sélection accrue a pour objectif de fournir un enseignement de qualité, aussi bien théorique et pratique.

Le PASS à la Faculté de Médecine SU

Suite à la réforme du PASS (Parcours Spécifique Accès Santé), les enseignements sont divisés en deux avec d’un côté une majeure Santé répartie sur deux semestres et de l’autre une mineure BPC ou Sciences du langage. À l’issue des deux semestres, un concours écrit est organisé sous forme de QCM ou de QCS pour toutes les matières, portant aussi bien sur la majeure que la mineure.

UEType d’épreuve (QCM : Question à choix multiples ; QCS : Question à choix simples)Calculatrices et documentsDurée de l’épreuve (en minutes)
Semestre 1
1QCMNon autorisés60
2QCMNon autorisés90
5QCMNon autorisés45
AnglaisQCMNon autorisés60
UEDS (Mineur BPC)
PhysiqueQCSAutorisés45
ChimieQCMNon autorisés60
UEDL (Mineur Sciences du langage)
ISPQCMNon autorisés45
ILSCQCMAutorisés60
Semestre 2
3BQCMNon autorisés60
3PQCMAutorisés45
4QCSNon autorisés60
6QCMNon autorisés60
7QCMNon autorisés90
8QCMAutorisés45
UEDS (Mineur BPC)
PhysiqueQCSAutorisés45
BiologieQCMAutorisés60
UEDL (Mineur Sciences du langage)
IPPQCMNon autorisés60
IGHLQCMNon autorisés60

À l’issue des épreuves écrites, trois possibilités se présentent à l’étudiant : 

  • L’étudiant est classé dans la filière de son choix. Prenons l’exemple de la Médecine : si l’étudiant fait parti des 150 premiers, il est directement admis. Une autre possibilité est d’être classé entre la 151e placé et la 450. Il passe alors l’épreuve orale à l’issue de laquelle 50% des étudiants seront admis en Médecine.
  • S’il n’est pas reçu, mais valide la mineure : il peut passer en 2e année de licence correspondant à la mineure choisie avec une note, ou se réorienter via Parcoursup. En intégrant une LAS, il pourra donc retenter le concours pour la filière de son choix.
  • Enfin s’il n’obtient pas la moyenne à sa mineur, il ne peut que se réorienter via Parcoursup.

Les LAS à la Faculté de Médecine Sorbonne Université 

La deuxième voie permettant d’intégrer une filière de santé est la LAS. Ces Licences Accès Santé se composent d’une majeure et d’une composante santé, représentant 10 ECTS/an, équivalent à une centaine d’heures d’enseignements dispensées à distance et conduisant à une évaluation semestrielle. 

Sorbonne Université a ouvert onze LAS pour la rentrée universitaire 2020 – 2021

D’un côté les LAS Sciences bloc santé :

  • LAS Biologie Géosciences Chimie (BCG)
  • LAS Physique-Chimie Géosciences Informatique (PCGI)
  • LAS Mathématiques Informatique Physique Ingénierie (MIPI)

Et de l’autre les LAS Lettres bloc santé :

  • LAS Histoire
  • LAS Lettres Édition Médias Audiovisuel (LEMA)
  • Quatre LAs Langues Littératures et Civilisations Étrangères ou Régionales (LLCER) en Anglais, Allemand, Espagnol ou Italien
  • LAS Philosophie
  • LAS Sciences du Langage

Durant ces année de LAS, l’enseignement santé apportera par exemple des notions d’anatomie, de biochimie, de biologie, d’histologie ou encore de physiologie et biophysique utiles à la poursuite des études de santé.

Au cours de la première année, les enseignements porteront au premier semestre sur l’anatomie (UE5) et la physiologie, puis au second sur l’anatomie (UE8) et la pharmacologie. La deuxième année de L.AS prend en compte la biochimie (UE1) au premier semestre puis la biologie cellulaire (UE2) et la biophysique (UE3B) au second.

Durant leurs deux années de licence, les étudiants auront des épreuves écrites semblables à celles proposées en PASS afin de pouvoir les évaluer. La décision finale se base sur les résultats académiques (disciplinaires et de santé) ainsi que sur des épreuves orales. La particularité de Sorbonne Université reste que l’accès dans les études de santé n’est possible qu’à partie de la deuxième année de LAS, ce qui explique que le numerus accordé à ces étudiants n’est pas encore disponible. Par ailleurs, après un échec en PASS, l’étudiant peut décider d’intégrer une LAS, ce qui équivaut, dans l’ancien système, au redoublement, ou plus récemment à l’alter-paces, correspondant ainsi à une « seconde chance ». Il est possible de candidater deux fois : en LAS2 et en LAS3.

Le campus et les programmes de cours de la Faculté de Médecine Sorbonne Université

Le programme des cours : focus sur la première année

La première année est organisée en deux semestres, avec deux sessions d’épreuves à la fin de ces derniers. Il existe une véritable dichotomie dans les enseignements proposés, avec d’une part les matières dites « à réflexion » et de l’autre les matières dites « par coeur ». La faculté Sorbonne Université est plutôt équilibrée dans les enseignements, bien que penchant vers un aspect scientifique de plus en plus important, avec par exemple la Physique et la Chimie qui nécessitent une compréhension fine des phénomènes étudiées. Ce sont également ces matières qui vont être particulièrement discriminantes car source de difficultés pour beaucoup d’étudiants.

Au premier semestre, la majeur fait appel à l’UE 1 « Biochimie, Chimie » (coefficient 8), l’UE 2 « La cellule et les tissus » regroupant la biologie cellulaire, l’histologie, la biologie du développement et de la reproduction (coefficient 9) et l’anatomie (coefficient 6). Pour ce qui est des mineurs en BPC, la physique est coefficient 1 et la chimie 1,5. Concernant la mineur Lettres, nous avons l’ISP « Initiation à la sociolinguistique et la psycholinguistique » et l’ILSC « Initiation à la linguistique, à la sémiotique et à la communication « , tout deux de même coefficient 1.

Au second semestre, les étudiants suivent l’UE3P « Physiologie » (coefficient 3), l’UE3B « Biophysique » (coefficient 4), l’UE 4 « Biostatistiques » (coefficient 4), l’UE 6 « Introduction à la connaissance du médicament » (coefficient 4), l’UE 7 « Santé, Sociétés et Humanités » (coefficient 6) et l’UE 8 « Anatomie spécifique » (coefficient 3). La mineure BPC porte encore sur de la physique (coefficient 1) ainsi que sur de la biologie (coefficient 1,5). La mineure Lettres quant à elle fait appel à l’IPP « Initiation à la phonétique et à la phonologie » (coefficient 1) ainsi qu’à l’IGHL « Initiation à la grammaire et à l’histoire de la langue » (coefficient 1). 

Centres d’enseignements et de stages

L’université s’étale sur deux sites, le premier étant dans le 13e arrondissement de Paris adjacent à la Pitié-Salpêtrière, le second à Saint-Antoine dans le 11e arrondissement. En ce qui concerne le PASS, l’ensemble des enseignements, ainsi que le tutorat, sont centralisés sur le campus de la Pitié. Le tutorat PSA constitue un véritable point fort car des élèves de deuxième année et plus, toutes filières confondues, assurent un soutien intellectuel et mental.

L’amphithéâtre de cours le plus vaste ne comportant que 350 places, il est impossible d’assurer à chaque étudiant un cours en présentiel pour chaque cours. Ils sont donc diffusés en direct via une vidéo conférence dans les autres amphis et filmés pour être disponible en différé sur le moodle. Les professeurs proposent également des ED, ou enseignements dirigés, en complément des cours magistraux, en petits groupes. 

À partir de la deuxième année, les cours et les ED sont répartis sur les deux sites, bien que majoritairement à Saint-Antoine. Certains cours sont également dispensés dans les hôpitaux associés, tel que Tenon ou Trousseau. 

La formation médicale, bien qu’étant très riche au niveau théorique, requiert également un apprentissage pratique, orchestré durant les stages dans les hôpitaux associés à la Faculté et faisant partie du groupement hospitalier universitaire. Les Hôpitaux concernés sont les suivants :

  • Pitié-Salpêtrière
    Cet hôpital connu mondialement est de manière non négligeable un des atouts principaux de cette faculté, étant de loin le plus grand hôpital de France. Spécialisé, c’est un véritable lieu de recherche et de médecine de pointe. De nombreux médecins célèbres sont passés par là tels que Philippe Pinel ou Sigmund Freud. Il est reconnu pour ses activités de références telles que la prise en charge des pathologies cardiovasculaires et métaboliques, neurologies ou encore infectieuses. 
  • Saint-Antoine
  • Tenon (réputé pour l’urologie et la pneumologie)
  • Armand-Trousseau (spécialisé en pédiatrie)
  • Charles-Foix
  • Fondation Rotschild (spécialisée en gériatrie)
  • C.N.O des Quinze Vingt (ophtalmologie)

Les stages d’externat sont également possibles dans d’autres hôpitaux en périphérie de Paris tel que Jossigny. 

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?