Tout ce qu’il faut savoir sur les L.A.S

Depuis la réforme du premier cycle des études de santé, l’apparition des Licences Accès Santé (L.A.S) chamboule les stratégies d’accès aux études de médecine. Quelles nouveautés les L.AS apportent-elles ? Que choisir entre PASS et L.AS ? Quelles sont les modalités d’admission pour la L.A.S ? Cours Thalès vous propose un dossier complet pour répondre à toutes vos questions.

Présentation générale des L.A.S 

On compte dorénavant 3 voies d’accès aux filières de santé MMOPK : deux pour les nouveaux bacheliers ( PASS et L.A.S) et une passerelle pour les étudiants voulant passer d’une filière de santé à une autre. Ce changement de paradigme concernant l’accès aux études de santé ne traduit pourtant pas un allègement de la difficulté dans les filières de santé et n’est pas non plus synonyme de baisse de la sélectivité (nous le détaillerons dans la suite de l’article).

Par ailleurs, il existe une différence importante entre PASS et LAS. En effet,  même si ce sont deux voies permettant de rejoindre directement la deuxième année de médecine, elles s’organisent de manière totalement indépendante, sur deux modèles distincts : d’un côté le PASS se présente comme une PACES d’un point de vue organisation et contenu, avec l’ajout d’une «option» à valider obligatoirement qui reste toutefois mineure, notamment pour l’Université de Paris qui prévoit de dispenser l’enseignement des options à la fin de l’année, après le passage du concours de PASS, d’avril à juin.

En parallèle, la L.A.S est une voie avec une majeure disciplinaire parmi la pléthore de licences «Accès santé», et une mineure santé qui aura donc, comme son nom l’indique, moins de poids dans la sélection de l’étudiant.

Cette nouvelle voie d’accès peut être une chance pour des étudiants hésitants dans leur parcours d’orientation et ayant des prédispositions pour plusieurs matières, voire des étudiants qui sont très intéressés et/ou ont des facilités dans une matière en particulier et ne désirant pas forcément se lancer dans le concours du PASS et subir le stress qui en découle, même s’ils n’écartent pas le projet d’une carrière dans un métier de la santé plus tard. Pour ceux qui s’orienteront vers les L.A.S, il faut savoir qu’il faut déjà prendre l’option «accès santé» pour pouvoir prétendre à une filière de santé et surtout qu’il est nécessaire d’avoir un bon dossier pour se démarquer afin d’être accepté dans la filière de son choix.

Cette réforme s’inscrit donc dans une optique de diversification des profils des futurs acteurs de la santé, en permettant à des étudiants ayant des parcours scolaires et professionnels différents, de poursuivre dans ce cursus très prisé.

Les enseignement en L.A.S

Un étudiant inscrit en L.A.S doit valider la majeure de sa Licence, ce qui équivaut dans la plupart des cas à 60 crédits ECTS, ainsi que «l’option santé», UE de 12 ECTs qui permet l’accès aux filières médicales et qui représente ainsi 1/5e de la majeure LAS. Commune à toutes les LAS, la mineure santé est à valider une seule fois dans sa scolarité. On note également que les réorientés de PASS n’auront pas à la repasser car on considère que leur cursus leur a permis d’avoir les connaissances nécessaires.

La mineure santé comporte des matières ancrées en PASS comme l’anatomie, la physiologie ou encore la pharmacologie. Cela n’est pas totalement nouveau, puisqu’un contenu équivalent est déjà existant depuis ALTER PACES, qui est l’ancien nom de la passerelle permettant aux étudiants de divers cursus d’intégrer les études de santé. Ce système de L.A.S n’est donc pas une grande nouveauté : l’intégration en 2e ou en 3e année de médecine était déjà possible à l’époque de la PACES pour certains étudiants excellents et ce grâce à leur dossier. Cette intégration est possible après une licence, un master ou un doctorat et ce même dans un autre domaine que les filières classiques de santé MMOPK. Il existe cependant quelques différences notamment au niveau de l’admission et du nombre de places pourvues.

L’admission en L.A.S

La première étape consiste à présenter son dossier en L.A.S. Il est possible de le faire à différents moments du cursus de l’étudiant (dès la L1 dans certaines universités, ou en L2, ou encore plus tard en M1 ou M2). Ainsi dès qu’il se sent prêt, l’étudiant s’engage dans la démarche d’accès à la filière de santé de son choix mais il n’est pas obligé de s’y présenter dès sa première année en L.A.S. Par ailleurs, le principe des 2 chances reste valable pour chaque étudiant: si l’admission est refusée une première fois, il est tout à fait possible réitérer sa candidature à un moment plus opportun lors du cursus. 

L’accès reste très sélectif pour les études de médecin malgré la mise en place du numerus apertus. Dorénavant le nombre de places accordées pour les filières de santé est fixé par la faculté elle-même. Il n’y aura donc pas une augmentation drastique du nombre de places en médecine, notamment, car cela dépend toujours des capacités d’accueil des facultés qui elles n’ont pas -ou peu- changé !

Le déroulé des admissions passe par une première étape de validation des partiels de la licence. L’étudiant fait partie dans ce cas des «pré-admissibles». Vient ensuite l’étape de présentation de son dossier : un premier classement et une première sélection sont effectués sur dossier, puis vient enfin la phase des oraux pour les «admissibles», similaire à la phase d’oral en PASS.

Concernant la répartition des places entre PASS et LAS, il faut savoir que la voie du PASS sera toujours celle qui pourvoira le plus grand nombre de places. Par exemple pour la rentrée 2020-2021 l’Université de Lorraine et de Paris XII (proposant une majeure santé) fixent une répartition sur l’accès à la 2e année de santé à 70% PAS, 30% LAS. À terme, l’objectif est que la voie des L.A.S prenne de plus en plus de places au fil des années.

L.A.S : Choix stratégique ou voie de la 2e chance ?

Malgré les efforts observés pour intégrer la L.A.S comme une voie principale d’accès aux études de santé, comme l’aménagement des emplois du temps vis-à-vis de l’enseignement de la mineure santé, la mise en place de séances de préparation adaptées aux L.A.S par les tutorats, ou encore l’émergence de formules spéciales L.A.S dans les prépas…  La L.A.S n’est assurément pas la voie royale si l’on est sûrs de vouloir poursuivre des études de santé. En effet, il n’est en réalité possible de postuler qu’à une seule filière MMOPK ( à l’inverse du PASS qui permet d’accéder à toutes les filières à la fois). En sus, il est nécessaire d’exceller dans sa licence pour se démarquer en vue de la sélection.  Enfin, les L.A.S sont souvent le lieu de réorientation des élèves du PASS non admis en filière de santé, PASS qui est réputé pour être très formateur car il permet l’acquisition d’une capacité de travail et d’une méthodologie qui donne un avantage indéniable pour exceller en L.A.S. Tous ces éléments rendent la mise en place de stratégies pour intégrer les études de santé en passant par L.A.S assez difficile.

Liste des majeures des L.A.S proposées en Île-de-France

Les L.A.S à Paris 

Faculté sorbonne paris cité 

  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations Etrangères, parcours Europe – Grec moderne – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations Etrangères, parcours Europe – Polonais – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations Etrangères, parcours Moyen-Orient et Maghreb – Arabe littéral – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations Etrangères, parcours Moyen-Orient et Maghreb – Arabe maghrébin – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations Etrangères, parcours Moyen-Orient et Maghreb – Hébreu moderne – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations Etrangères, parcours Russie – Russe – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations, parcours Afrique et océan Indien – Swahili – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations, parcours Afrique et océan Indien – Wolof – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations, parcours Asie du Sud-Est et Pacifique – Khmer – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations, parcours Afrique et océan Indien – Malgache – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations, parcours Asie du Sud et Himalaya – Hindi – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations, parcours Europe – Albanais – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – Langues, Littératures et Civilisations, parcours Europe – Roumain – option Santé

Sorbonne Université

  • Licence – Histoire – option Santé 
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – LLCER : ANGLAIS – option Santé 
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – LLCER : ESPAGNOL – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – LLCER : ITALIEN – option Santé
  • Licence – Lettres – LETTRES EDITION MEDIAS AUDIOVISUEL – option Santé
  • Licence – Philosophie – option Santé
  • Licence – Portail BGC (biologie, géosciences, chimie) – option Santé
  • Licence – Portail MIPI (maths, informatique, physique, ingénierie) – option Santé
  • Licence – Portail PCGI (physique, chimie, géosciences, ingénierie) – option Santé 

Université de Paris

  • Licence – Langues étrangères appliquées – LEA Anglais Espagnol – option Santé
  • Licence – Economie et gestion – option Santé
  • Licence – Droit – option Santé
  • Licence – Psychologie – Psychologie et Humanités – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – LLCER Etudes Chinoises – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – LLCER Etudes Coréennes – option Santé
  • Licence – Langues, littératures & civilisations étrangères et régionales – LLCER Etudes vietnamiennes – option Santé
  • Licence – Sciences biomédicales – option Santé
  • Licence – Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives – option Santé
  • Licence – Sciences sociales – option Santé
  • Licence – Sciences du langage – option Santé
  • Licence – Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives – option Santé

Les L.A.S autour de Paris

Université Paris-Saclay, Campus de Sceaux (92)

  • Licence – Droit, Sciences et Innovation – Licence Double-Diplôme Droit, Sciences et Innovation – option Santé

École Universitaire de premier cycle – Campus d’Orsay Université de Paris-Saclay (Orsay) (91)

  • Licence – Portail Mathématiques-Informatique (MI) – option Santé
  • Licence – Portail Biologie-Chimie-Sciences de la Terre (BCST) – option Santé
  • Licence – Portail Mathématiques-Physique (MP) – option Santé
  • Licence – Portail Physique-Chimie-Sciences de la Terre (PCST) – option Santé

École Universitaire de premier cycle – Campus de Guyancourt Université de Paris-Saclay

  • Licence – Administration économique et sociale – option Santé

Université Paris 13 – Antenne de Bobigny (93)

  • Licence – Sciences de la vie – option Santé
  • Licence – Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives – Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) – option Santé
  • Licence – Sciences sanitaires et sociales – option Santé

Université de Cergy-Pontoise – CY SUP (95)

  • Licence – Portail Biologie et ingénerie – option Santé
  • Licence – Portail Physique-chimie, sciences de la terre et ingénérie – option Santé

Un dernier mot de notre professeur en Prépa Médecine anticipée 

À tous ceux qui se poseraient des questions sur la poursuite en L.A.S,  je vous conseillerais de choisir la L.A.S qui vous corresponde vraiment car elle sera votre matière forte et elle constituera un grand engagement. Il faut donc qu’elle soit source de motivation pour vous afin que vous ayez envie de la travailler sans avoir à vous forcer. Gardez à l’esprit que la filière de santé objectivée va mener votre carrière professionnelle, ce n’est donc pas un choix à prendre à la légère, notamment en cas de non-admission.  

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?