Découvrir le QCM en PASS

    Accueil Prépa Médecine au lycée Découvrir le QCM en PASS

    Depuis la réforme des études de santé, le concours de fin de première année qui permettait d’accéder à l’année supérieure n’existe plus : il est remplacé par des évaluations en contrôle continu à la fin de chaque semestre. La forme du QCM est toutefois préservée pour les évaluations écrites en PASS.

    LES EXAMENS DU PASS DE FIN DE SEMESTRE

    La réussite aux partiels de fin de semestre en PASS est la condition sine qua non pour accéder aux filières MMOPK ( Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie et Kinésithérapie ) de deuxième année. De manière générale, ces évaluations se passent à l’écrit et sont proposées sour forme de QCM.

    Des modalités d’examen différentes selon les facultés

    Si la condition principale pour accéder à la deuxième année de Médecine ne varie pas selon les facultés (obtenir 60 crédits ECTS dont au moins 10 dans le domaine de la santé), certaines modalités d’évaluation peuvent être différentes. En effet, certaines universités utilisent la méthode compensatoire des notes, c’est à dire que les notes obtenues dans chaque matière ou dans chaque UE peuvent être compensées entre elles afin d’obtenir une moyenne supérieure ou égale à 10/20. Dans d’autres universités, cette méthode n’est pas d’usage ce qui rend l’accès aux filières MMOPK encore plus difficile qu’il ne l’est déjà. Par exemple, à l’université de Lille, seules les UE d’un même bloc de connaissances sont compensables mais les blocs entre eux ne le sont pas. À l’université de Toulouse, toutes les notes se compensent mais par semestre uniquement.

    DES NOTES ÉLIMINATOIRES QUI VARIENT

    À ces modalités différentes selon les universités, s’ajoutent les notes-seuils déterminées par les universités elles-mêmes pour chaque UE. Il s’agit d’une moyenne en dessous de laquelle l’étudiant ne pourra pas être admis en deuxième année de santé. À Lille et à Toulouse, la note seuil à l’une des UE médicales est placée à 8/20 : l’étudiant qui obtient une note en dessous de 8/20 à cette UE, bien que sa moyenne finale soit supérieure à 10/20, ne sera pas admis en MMOPK. Dans d’autres universités, aucune note-seuil n’a été décidée. Cette décision revient donc à l’université et est conditionnée par le nombre de places proposées en filières MMOPK, nombre fixé par la faculté pour 5 ans dans le contexte du numerus apertus. Il s’agit par ailleurs d’informations à prendre en compte avant de choisir sa faculté de Médecine sur Parcoursup !

    L’ÉVALUATION EN QCM DU PASS SANTÉ

    Le QCM représente plus de 95 % des points et est très différent du «rédactionnel» auquel les élèves et les étudiants sont habitués depuis toujours :

    • c’est une épreuve de vitesse : 1 mn 30 à 2 mn par question pour traiter 5 items.
    • c’est une épreuve de précision : ce sont des petits détails du cours du professeur.
    • c’est une épreuve « désordonnée » : pas de lien d’une question à l’autre donc pas de ligne directrice et pas de plan.
    • c’est un système de notation très rapidement dégressif : 1/0, 5/0, 1/0.

    Il ne suffit pas de bien connaitre son cours, il est impératif de s’entraîner très régulièrement à ce type d’épreuve !

    Il y a toujours au moins une réponse vraie et toutes les réponses ne peuvent pas être vraies (sauf cas très rares). Souvent pour les exercices scientifiques, en Chimie par exemple, il n’y a qu’une seule réponse possible.

    Les « pièges » dans les QCM en PASS

    La résolution de ces QCMs a des spécificités, ils permettent notamment de faire des « pièges ».

    Exemple en ANATOMIE : il existe deux conduits urinaires différents, l’uretère et l’urèthre, et les profs s’amusent à inverser les deux. C’est pourquoi il faut en faire beaucoup pour connaître les pièges récurrents !

    Le format « QCM » permet aussi de répondre par élimination : l’étudiant n’est pas obligé de faire toute la démonstration à chaque fois ! Si on voit 4 réponses fausses, on sait que la 5ème est vraie ! Bref, beaucoup de petits trucs et astuces à assimiler.

    Vers une numérisation des QCM

    De manière générale, les étudiants de PASS remplissent leurs QCM sur papier. Leur travail est corrigé dans la journée grâce à un logiciel qui permet la correction de 500 copies à la minute. Toutefois, quelques facultés de Médecine commencent à se tourner vers des épreuves digitalisée. En effet, à l’UPEC (Université de Paris-Créteil), les étudiants passent leurs QCM sur tablettes. Les sujets sont créés en amont dans un environnement numérique sécurisé et chargé dans chaque tablette. L’examen peut ainsi se passer hors ligne. Le Jour J, chaque candidat s’identifie via un QR code présent sur sa convocation et doit indiquer un code de déverrouillage. À la fin du temps imparti, les réponses sont collectées et stockées dans un coffre-fort numérique.

    LE CLASSEMENT EN PASS

    Au lycée, l’élève s’évalue dans l’absolu par rapport à la moyenne. En PASS, il faut se situer par rapport aux autres pour être bien classés et intégrer directement une des filières MMOPK. En effet, à l’issue des épreuves écrites du PASS, l’étudiant qui aura validé sa première année de Licence est soit directement admis dans une des filières MMOPK (s’il est dans les premiers du classement), soit convoqué à un oral de rattrapage. Les premiers sont ce que l’on appelle les « grands admis », c’est à dire qu’ils sont admis dès le premier tour, les autres sont les admissibles. Les étudiants obtenant une moyenne inférieure à la note seuil ne pourront pas redoubler leur première année : ils devront soit se réorienter, soit s’inscrire en Licence d’Accès Santé (LAS) et retenter leur chance l’année suivante.

    S’ENTRAÎNER AUX QCM DU PASS

    L’entraînement est la clef de la réussite. En effet, le format particulier du QCM peut déstabiliser de nombreux étudiants en PASS, aussi en anticiper les difficultés dès le lycée permet d’aborder plus sereinement la difficile  première année des études de santé. Au Cours Thalès, chacun de nos stages en Prépa Médecine en classe de Terminale est suivi de plusieurs séries de séances de QCM. L’élève a la possibilité de s’entrainer en ligne ou dans l’un de nos centres de stages parisien. Chaque QCM est accompagné d’un corrigé commenté et expliqué afin de comprendre ses erreurs et de progresser rapidement.

    Une préparation ludique et interactive

    Nos QCM en ligne sont construits de manière à ce que l’élève se mette lui-même en situation d’examen avec un temps d’exécution à respecter, un classement vis-à-vis des camarades travaillant sur le même QCM et une analyse statistique des réponses données. C’est en ce sens que notre plateforme Prépa-médecine.com a été conçue : offrir un entraînement de qualité à tous moments et pour chaque élève.

    Actualités Prépa Médecine Anticipée

    Identifiez-vous

     


    Mot de passe oublié

    Mot de passe oublié ?