fbpx

Les métiers de la santé sont nombreux. Depuis la réforme de la PACES, deux voies d’accès sont désormais possibles pour accéder aux filières MMOPK et suivre des études de Pharmacie : le PASS (le Parcours Spécifique Santé) ou la LAS (Licence Accès Santé). Bien que passer par le PASS Santé ne soit plus une obligation, cette formation reste la meilleure voie d’accès. Cours Thalès vous explique tout ce qu’il faut savoir sur les études de Pharmacie. 

Présentation des études pour devenir Pharmacien

Les études de Pharmacie sont exigeantes, elles nécessitent régularité et sérieux au vu du rythme soutenu et de la charge de travail importante qu’elles engendrent. Ce sont aussi de longues études : 6 ou 9 ans après le Bac selon l’exercice visé (officine, pharmacie, industrie, hôpital ou laboratoire d’analyses).

La formation débouche sur le DE (diplôme d’État) de Docteur en Pharmacie et selon les filières, sur d’autres diplômes complémentaires. Elle offre la possibilité de double-cursus avec des écoles de management et de commerce, des écoles d’ingénieurs ou encore des masters.

Le salaire moyen brut varie selon l’exercice :

  • En officine : entre 3000/4000 € par mois a la sortie des études en tant que salarié et de 5000 € à 15 000 € mois pour un pharmacien indépendant titulaire d’une pharmacie.
  • En hôpital : de 2181€ à 7500€ par mois pour un pharmacien hospitalier en fonction de son poste et de son expérience.
  • Dans l’industrie pharmaceutique : de 3000€ à 8000€.

Les universités dans lesquelles la filière Pharmacie sont nombreuses. La fin de la PACES a mis fin au numerus clausus au profit d’un numerus apertus qui varie donc en fonction des facultés et des régions : 

  • Université de Picardie Jules Verne (Amiens)
  • Université d’Angers
  • Université de Franche Comté (Besançon)
  • Université Victor Segalen Bordeaux 2
  • Université de Caen
  • Faculté de Pharmacie – Paris Sud 11
  • Faculté de Pharmacie de Clermont Ferrand
  • Université de Bourgogne (Dijon)
  • UFR de Pharmacie de Grenoble
  • Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques (Lille)
  • Université de Limoges
  • Institut des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques ISPB (Lyon)
  • Université de la Méditerranée – Aix-Marseille II
  • Université de Montpellier I
  • Université Henri Poincare (Nancy)
  • Université de Nantes
  • Université René Descartes (Paris 5)
  • Faculté de Médecine et de Pharmacie de Poitiers
  • Université Champagne Ardenne (Reims)
  • Faculté de Pharmacie de Rennes
  • Université de Rouen
  • Université Louis Pasteur (Strasbourg)
  • Université Paul Sabatier (Toulouse)
  • Faculté de Pharmacie Philippe Maupa – Université François Rabelais (Tours)

La première année des études de santé correspond soit au PASS soit à la première année de Licence. Elle est commune avec les études de Médecine, Maïeutique, Odontologie et Kinésithérapie. Découvrez ci-dessous les programmes d’études spécifiques à la Pharmacie. 

Présentation de la deuxième année de Pharmacie

L’enseignement de DFGSP2 (2e année des études de Pharmacie) est décomposé en deux semestres (S1 et S2), comprenant chacun des Unités d’Enseignement (UE). Un stage officinal est effectué avant le début de la 3ème année. La 2ème  année permet d’acquérir des connaissances générales en sciences pharmaceutiques (physique, chimie ou encore biologie) puis appliquées à la santé et au médicament : fonctionnement de l’organisme sain, mécanisme des maladies, molécules et substances actives, propriétés, formulation et fabrication d’un médicament. Les étudiants sont aussi formés à la législation, à la communication et à l’anglais.

Les UE du 1er semestre de DFGSP2 sont les suivantes :

  • UE1 : Organisation, évolution et classification du vivant (OECV). Il s’agit de l’étude du vivant avec de la biologie végétale et animale mais aussi de la virologie et de la parasitologie.
  • UE 2 : Méthodes d’analyses spectrales. Il s’agit de l’étude de la physique optique et spectrale mais aussi la chimie analytique afin de comprendre et de savoir analyser un spectre lors d’une manipulation.
  • UE 3 : Immunologie – Hématologie. C’est une matière purement médicale qui concerne l’étude du fonctionnement du système immunitaire et étude de la composition du sang et les maladies qui y sont associé.
  • UE 4 : Opérations pharmaceutiques : chimie, physique, galénique. Il est question de l’étude de la manière de produire une molécule pharmaceutique mais aussi de la conditionner
  • UE 5 : Math – Stats – Informatique (MSI)

Les UE du 2ème semestre de DFGSP2 sont les suivantes :

  • UE 6 : Voies d’accès aux médicaments : chimie organique et thérapeutique. Concerne l’étude de la manière de créer une molécule artificiellement (en laboratoire) à travers la chimie et la manipulation de molécules que l’on trouve dans la nature.
  • UE 7 : Génétique – Physiologie : C’est une matière médicale qui concerne l’étude du fonctionnement normal du corps humain (physiologie) ainsi que des gènes. 
  • UE 8 : Cellule, métabolisme, médicament : concerne l’étude du fonctionnement de la cellule (biologie cellulaire) , des mécanismes cellulaire de réparation (biochimie), ainsi que du devenir d’un médicament dans l’organisme.
  • UE 9 : Chimie inorganique et analytique
  • UE 10 : Anglais et Stage d’initiation officinal. Le stagiaire est initié à la dispensation de médicaments et reçoit une formation dans les domaines de la posologie, de la reconnaissance des produits, de la législation et des préparations officinales.

Présentation de la troisième année de Pharmacie

La troisième année de pharmacie (DFGSP3) s’attache à approfondir les connaissances de l’élève en sciences pharmaceutiques acquises en 2ème année mais surtout à les appliquer à la santé et au médicament. Cela passe par l’apprentissage de du mécanisme des maladie des différents systèmes, aux diagnostics et aux traitements.

Les UE du 1er semestre de DFGSP3 sont les suivantes :

  • UE 1 : physiologie et pharmacologie : apprentissage du fonctionnement normal de l’organisme (physiologie) et études des médicaments, de leur action et de leur emploi (pharmacologie).
  • UE 2 : Ingénierie du médicament, sciences galéniques et physicochimiques : la galénique traite de la mise en forme des produits pharmaceutiques.
  • UE 3 : Pharmacocinétique et toxicologie : étudie le devenir d’un médicament dans l’organisme. Étude de la nature, les effets et la détection des toxiques dans les organismes vivants.
  • UE 4 : Immunopathologie : études des maladies immunitaires. 
  • UE 5 : Diabète et obésité : étude pluridisciplinaire du diabète et de l’obésité à travers la santé publique mais aussi la physiologie, la biochimie, la sémiologie et la nutrition.
  • UE 6 : projet professionnel et anglais

Les UE du 2ème semestre sont les suivantes :

  • UE 7 : Maladies cardiovasculaires, rénales : étude pluridisciplinaire à travers la santé publique, la sémiologie, l’hématologie, la pharmacologie et la pharmacie clinique pour mieux comprendre les maladies cardiovasculaires et rénales. 
  • UE 8 : Principes actifs des médicaments : étude de l’action du principe actif sur l’organisme.
  • UE 9 : Microbiologie générale et clinique : étude des bactéries et virus qui envahissent l’organisme.
  • UE 10 : Maladies parasitaires et fongiques : étude des parasites et des champignons qui envahissent le corps humain.
  • UE 11 : Pathologies du système digestif : étude pluridisciplinaire des maladies digestives infectieuses et non infectieuses à travers la sémiologie, la biochimie, la pharmacologie et la pharmacie clinique.
  • UE 12 : Santé publique : étude de la santé dans la population générale.
  • Stage d’application d’une semaine minimum en officine ou a l’hôpital. Ce stage à pour objectif de sensibiliser l’étudiant à la dispensation de médicaments et au suivi pharmaceutique

En fin de 3e année, les étudiants obtiennent le DFGSP (diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques), reconnu au niveau licence.

 

Présentation de la quatrième année de Pharmacie

La 4éme année d’étude de pharmacie (DFASP1) constitue la fin de l’enseignement commun des études de Pharmacie et l’initialisation du parcours d’orientation professionnelle (POP) choisit par l’étudiant : officine, industrie-recherche ou pharmacie-hospitalière-biologie médicale-recherche.  En 2ème cycle de pharmacie, les sciences biologiques et pharmaceutiques sont approfondies : l’étude des maladies, prise en charge thérapeutique et accompagnement du patient, optimisation des traitements, étude de la tolérance et des effets indésirables du médicament. Les étudiants sont également formés à l’éthique et la déontologie, ainsi qu’à la santé publique.                                                                                            

Le DFASP1 se termine par l’épreuve du certificat de synthèse pharmaceutique (CSP), épreuve orale qui porte sur l’ensemble de la formation commune de base.

 

Les UE du 1er semestre de  DFASP1 sont :

  • UE 1 : Oncologie (maladies cancéreuses) et maladies du sang qui vise a la compréhension de ces maladies et à la connaissance des traitements correspondant
  • UE 2 : Principes actifs des médicaments
  • UE 3 : Galénique, pharmacocinétique et toxicologie
  • UE 4 : Pathologies infectieuses
  • Stage de secourisme
  • Stage d’application

Les UE du 2ème semestre de  DFASP1 communes aux 3 POP sont :

  • UE 5 : Pathologie du SNC, neuropathies, douleur, inflammation
  • UE6 : vigilances pharmaceutiques, éducation thérapeutique et anglais

À partir du second semestre de 4e année, les étudiants choisissent l’un des trois parcours possibles :

  • officine
  • industrie
  • préparation à l’internat, pour travailler en pharmacie hospitalière ou en biologie médicale.

La formation laisse une place importante à la pratique, sous forme de stages en hôpital en officine, dans l’industrie ou dans un laboratoire de recherche. En fin de 5e année, les étudiants obtiennent le DFASP (diplôme de formation approfondie en sciences pharmaceutiques), reconnu au grade de master.

Le cycle court

Le cycle court, en 1 an après la 5e année, s’adresse aux étudiants qui ont choisi les parcours officine et industrie. L’année comprend 6 mois de stages. Afin d’obtenir le DE (diplôme d’état) de docteur en pharmacie les étudiants soutiennent une thèse d’exercice.

Le cycle long

Le cycle long ou internat, en 4 ou 5 ans après la 5ème année, est accessible sur concours. Deux spécialisations sont proposées, selon son rang de classement et son projet professionnel :

  • pharmacie hospitalière
  • biologie médicale

L’internat alterne entre périodes d’enseignement spécialisé et stages à plein temps au sein d’un hôpital (en pharmacie hospitalière ou en laboratoire de biologie médicale). En fin de 3ème année, les internes soutiennent une thèse d’exercice pour obtenir le DE de docteur en pharmacie puis un mémoire pour obtenir le DES (diplôme d’études spécialisées). 

 

 

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?