fbpx

L’UFR de Médecine Paris-Saclay

Voici une présentation détaillée de la Faculté de Médecine de Paris-Saclay : organisation, particularités et enseignements dispensé. 

La faculté de Médecine Paris-Saclay

Ex université Paris sud, renommée en 2020, l’Université Paris Saclay appartient au groupe universitaire de grande renommée scientifique Paris Saclay.  En proche collaboration avec les instituts de recherche du CNRS, de l’INSERM et du CEA elle se veut moderne et propose un parcours universitaire à la pointe de la recherche et des nouvelles technologies notamment via le programme LifeforSIMS permettant une formation clinique à l’université la plus réaliste possible. Grâce à une collaboration avec plus de 20 universités internationales, la faculté de Médecine propose d’effectuer une partie de sa formation en Erasmus.

Les formations de la faculté Paris-Saclay 

L’université de Médecine Paris-Saclay accepte à la fin du processus Parcoursup 550 étudiants en PASS (en première année de Médecine). Ces 550 étudiants sont repartis dans 5 mineures : 

  • 385 en Sciences Fondamentales
  • 30 en Droit
  • 30 en Éco-Gestion
  • 35 en Santé-Société
  • 35 en Psychologie
  • 35 en STAPS

L’accès aux filières MMOPK (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie et Kinésithérapie) peut se faire via la voie PASS ou LAS (Licence d’Accès Santé). Le nombre de places dans chaque filière médical/paramédicale est ventilé de la manière suivante :

  • 150 en médecine
  • 14 en odontologie
  • 48 en pharmacie
  • 11 en maïeutique
  • 76 en kinésithérapie
  • 10 en manipulateur radio
  • 24 en Polytech

Les chiffres prévisionnels donnés par la faculté pour l’année universitaire 2022-2023 est une répartition de cet accès à 50% pour les PASS, 45% pour les LASS et 5% pour les passerelles.

Le PASS à l’université de Médecine PARIS-SACLAY

Le PASS est la voie la plus rapide pour accéder aux filières MMOPK. Réputée pour sa difficulté, elle ne peut se tenter qu’une seule fois, avant d’éventuellement reprendre ses études en LAS, le redoublement étant désormais interdit depuis la réforme des études de santé.  Dans toutes les universités de France, les enseignements sont répartis en un tronc commun et une mineure. Ces deux groupes d’enseignements sont évalués en janvier et en mai sous la forme d’un concours. La validation des matières (>60 ECTS) et le classement des étudiants seront déterminants pour le choix d’une filière à l’issu de la première année. Les étudiants admis directement seront rejoints par les étudiants admissibles qui passeront un oral en fin d’année. Plusieurs situations sont alors possibles :

  • Si l’étudiant ne valide pas ses ECTS, mais qu’il valide ses rattrapages il peut passer en L2 en LAS correspondant à sa mineure et potentiellement retenter d’accéder aux MMOPK en L3. S’il ne valide pas ses rattrapages il faudra se réorienter via Parcoursup.
  • Si l’étudiant valide ses ECTS mais n’est pas classé pour accéder aux filières MMPOK, il peut directement accéder à une L2 en LAS correspondant à sa mineure et potentiellement retenter d’accéder aux MMOPK en L3.
  • Si l’étudiant valide ses ECTS et est classé en fin d’année pour les MMOPK, il choisit sa filière et l’intègre pour l’année universitaire suivante.

Les matières évaluées lors des concours sont récapitulées dans ce tableau :

UEType d'épreuveDocumentsDurée de l'épreuve (min)
Semestre 1
1QCMNon autorisés60
2QCMNon autorisés90
3QCMNon autorisés120
4QCMNon autorisés60
5QCMNon autorisés90
Semestre 2
6QCMNon autorisés45
7QCMNon autorisés60
8QCM / rédactionNon autorisés60
AnglaisQCMNon autorisés30
Mineure disciplinaireSelon les modalités propres à chaque licenceSelon les modalités propres à chaque licenceSelon les modalités propres à chaque licence

Les LAS à l’université Paris-Saclay 

Les Licences d’Accès Santé sont composées de matières spécifiques à la Licence choisie par l’étudiant auxquelles s’ajoutent des matières « option santé » permettant à l’étudiant de s’assurer un socle connaissance scientifiques nécessaires en deuxième année de MMPOK.

Pour l’année 2022-2023, l’université de Médecine Paris Saclay propose 210 places en LAS via Parcoursup réparties de la manière suivante : 

  • LAS1 BCST : Biologie Chimie Sciences de la Terre (30 places)
  • LAS1 PCST : Physique Chimie Sciences de la Terre (30 places)
  • LAS1 MP : Mathématiques Physique (15 places)
  • LAS1 MI : Mathématiques Informatique (15 places)
  • LAS1 LDD Droit SI : Sciences et innovation (15 places)
  • LAS1 Psychologie (35 places)
  • LAS1 STAPS (35 places)
  • LAS1 Santé et société (35 places)

Les conditions pour accéder à une filière MMOPK par une LAS sont les suivantes :

L’étudiant doit valider son année, c’est-à-dire valider toutes les matières de l’option santé ainsi que celles spécifiques à sa licence. Il pourra ensuite présenter son dossier (avec notamment ses différentes notes aux partiels) à un jury qui l’étudiera et décidera s’il peut passer la deuxième étape d’épreuve : les oraux.  Si la candidature pour les oraux est refusée, l’étudiant pourra passer en L3 et retenter sa chance une deuxième et dernière fois. Si elle est acceptée et que l’oral est jugé satisfaisant par le jury, l’étudiant pourra accéder en deuxième année de MMOPK.

Le campus et les programmes des cours de la faculté de Médecine Paris-Saclay 

Le programme de cours en PASS

Les enseignements sur divisés sur deux semestres avec pour évaluation finale les deux concours de janvier et mai. Les matières de PASS sont quasiment identiques dans toutes les universités de Médecine avec l’accent posé sur « la réflexion » ou sur « le par cœur » en fonction des facultés. La faculté de Paris Saclay met quant à elle l’accent sur les enseignements scientifiques et exige une mémorisation de cours très importante.

Au premier semestre

  • L’UE1 désigne la Biochimie, matière centrée sur le par cœur mais demandant une bonne capacité de réflexion pour pouvoir répondre aux QCM. Elle est intimement liée à la Chimie avec laquelle elle était couplée avant la réforme.
  • L’UE2 regroupe la Biologie, l’Histologie et l’Embryologie. Cette matière en est en réalité trois matières en une seule avec en point central du « par cœur ». Il s’agit alors d’intégrer des connaissances en grande quantité.
  • L’UE3 ou Physique/Biophysique est une des trois matières à réflexion du premier semestre. Les documents n’étant pas autorisés au concours, il faut savoir allier connaissances, formules et réflexion pour réussir les QCM.
  • L’UE4 est l’enseignement des Biostatistiques. Cette épreuve réputée comme difficile, reprend les bases des probabilités du programme de Terminale et les développe pour l’appliquer aux études de données scientifiques.
  • l’UE5 ou Chimie est la dernière matière dite à réflexion du semestre, elle comprend beaucoup de formules à apprendre pour pouvoir les appliquer au mieux le jour du concours.

Au second semestre 

  • l’UE6 ou Anatomie, est l’une des matières les plus denses au programme du PASS de l’université de Médecine de Paris-Saclay. Elle demande aux étudiants d’associer une bonne mémorisation des cours et une capacité de visualisation importante.
  • l’UE7 est la Pharmacologie, une matière de « par cœur » assez complexe qui demande une très grande précision dans l’apprentissage.
  • l’UE8 Santé Société et Humanité est une matière une peu à part, presque littéraire. Matière fondamentalement de « par cœur » elle demande à l’étudiant d’apprendre les cours presque au mot pour mot.
  • L’épreuve d’Anglais exige un niveau correct et un vocabulaire scientifique.

Centres d’enseignements et de stage

En PASS, les centres d’enseignement diffèrent en fonction des résultats d’affectation de Parcoursup. Deux sites d’enseignement sont alors possibles : La faculté des Sciences d’Orsay et la faculté de Pharmacie de Chatenay-Malabry. Ces deux sites proposent exactement le même enseignement.
La suite des études de Médecine à l’université Paris-Saclay se fera à l’hôpital de Bicêtre avec quelques enseignements donnés aux hôpitaux universitaires Antoine Béclère à Clamart et Paul Brousse à Villejuif qui profitent de locaux universitaires.

Les stages d’externat pourront s’effectuer dans les hôpitaux partenaires de l’université Paris-Saclay : 

  • l’hôpital du Kremlin (Kremlin-Bicêtre 94) : reconnu pour sa prise en charge des polytraumatisés et pour sa participation à la grande garde de neurochirurgie
  • l’hôpital Paul Brousse (Villejuif 94)
  • L’hôpital Antoine Béclère (Clamart 92)
  • le Centre Régional de Lutte Contre le Cancer Institut Gustave Roussy (Villejuif 94)

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?