Prépa intégrée ou CPGE ?

    Accueil Post-Bac Ingénieurs Prépa intégrée ou CPGE ?

    Un ingénieur est une personne qualifiée, qui a reçu une formation scientifique et technique. Il est généralement en charge de la conception de projets, dirige les travaux et les équipes afin de mettre en œuvre des produits ou des services. Les domaines dans lesquels peut exercer un ingénieur sont divers et nombreux : aéronautique, urbanisme, finance, agronomie, cosmétique…

    Comment devenir ingénieur ?

    Pour espérer devenir ingénieur et donc intégrer une école d’ingénieur, il existe deux voies possibles :

    • intégrer directement une école après le Bac (en Prépa intégrée et sur concours),
    • suivre deux années de Prépa classique (CPGE) et intégrer une école après un concours.

    Selon le profil de l’élève et ses projets, une voie sera plus indiquée que l’autre : il y a des avantages et des inconvénients aux deux formations.

    Les écoles d’ingénieurs post-Bac en Prépa intégrée

    Définition de la Prépa intégrée à une école d’ingénieur

    Il y a quelques années encore, l’accès aux écoles d’ingénieurs se faisait quasi exclusivement en passant par les deux années de classes préparatoires aux grandes écoles (la fameuse « Maths Sup/Maths Spé » ou CPGE).
    De nombreuses écoles se sont ouvertes en proposant un accès directement après le Bac et donc, sans faire de Prépa. Ou plutôt, il convient de dire que la Prépa est intégrée à l’école, on parle donc de Prépa intégrée à une école d’ingénieur, ou de prépa intégrée ingénieur, ou d’école d’ingénieur à prépa intégrée… Les appellations sont diverses !

    L’enseignement en Prépa intégrée

    Le cursus proposé par les écoles d’ingénieurs en Prépa intégré dure généralement 5 ans :

    • le cycle préparatoire (2 ans) : les 2 années de prépa intégrée à l’école.
    • le cycle ingénieur (3 ans) : la formation ingénieur à proprement parlé.

    Il est à noter que le cycle ingénieur n’est accessible qu’aux étudiants ayant acquis le niveau requis lors du cycle préparatoire.

    S’il n’y a pas de concours en fin de Prépa intégrée pour intégrer le cycle ingénieur, ces deux années sont souvent éprouvantes car il faut confirmer que l’on a bien sa place au sein de l’école, notamment à travers de bons résultats obtenus tout au long de ces deux premières années.

    Comment intégrer une école d’ingénieurs post-Bac ?

    En fin de Terminale, en général à partir d’avril, ont lieu les concours pour intégrer les écoles d’ingénieurs post-Bac. Il s’agit de concours commun regroupant plusieurs écoles. Aussi, il est donc impératif de savoir à quelles écoles tel concours prépare avant de s’y inscrire, sur Parcoursup. Il est tout à fait possible de passer plusieurs concours.

    Les concours post-Bac en école d’ingénieurs

    Le concours Avenir 

    Le concours Avenir permet d’accéder à 7 écoles d’ingénieurs. Les épreuves écrites sont présentées sous forme de QCM à points négatifs : bonne réponse +3 / mauvaise réponse -1 / absence de réponse 0. Il y a trois épreuves écrites :

    • Mathématiques : 45 questions, 1h30, coefficient 6
    • Sciences : 30 questions + 9 questions bonus, 1h00, coefficient 4
    • Anglais: 45 questions, 30 min, coefficient 2.
    Le concours GeipiPolytech

    Le concours GeipiPolytech permet l’accès à 34 écoles d’ingénieurs. L’épreuve écrite est composée à la fois d’exercices et de QCM. Deux disciplines sont évaluées :

    • Mathématiques, 2h00
    • Sciences, 1h00
    Le concours Puissance Alpha

    Le concours Puissance Alpha permet l’accès à 17 écoles d’ingénieurs. L’épreuve écrite se présente sous la forme d’un QCM ou d’exercices. Les disciplines évaluées sont les suivantes :

    • Mathématiques, 8 exercices, 1h30
    • Sciences, 6 exercices, 1h00
    • Anglais, 25 questions, 45 min
    • Connaissances verbales et linguistiques, 30 questions, 45 min
    Le concours Advance

    Le concours Advance donne accès à 4 écoles d’ingénieurs. Après l’évaluation du dossier, les candidats sont convoqués à une épreuve orale comprenant 3 parties :

    • Mathématiques : 30 minutes, coefficient 4 ;
    • Anglais : 30 minutes, coefficient 3 ;
    • Entretien de Synthèse et de Motivation : 30 minutes, coefficient 7.

    Comment bien choisir son école d’ingénieur post-Bac ?

    Le choix de l’école d’ingénieur est conditionné par la réussite au concours auquel l’école appartient et par l’acception de cette même école. Les résultats sont publiés sur Parcoursup et il s’agit de respecter la procédure propre aux écoles d’ingénieurs post-Bac. Chaque école a ses particularités et son identité propre. Le choix de l’école dépendra donc à la fois des valeurs de l’école et des programmes proposés. Par exemple, un élève qui souhaite se diriger vers l’informatique pourra essayer d’intégrer l’EPITA avec le concours Advance. En outre, lorsque plusieurs écoles correspondent à la fois au projet professionnel et aux valeurs de l’élève, il est intéressant de consulter les classements des écoles d’ingénieurs post-Bac pour les départager !

    Réussir les concours post-Bac en écoles d’ingénieurs

    Les concours présentent des formats auxquels les élèves de lycée ne sont pas préparés : il est souvent question de répondre avec rapidité à des QCM dont les questions peuvent être déroutantes. Le niveau attendu est celui d’un bon élève de Terminale voire excellent, mais il faut garder à l’esprit qu’il s’agit de concours et donc de classement… Il faut donc se positionner dans les premiers afin d’accéder à l’école de son choix. La préparation et l’anticipation sont donc les clefs du succès !

    Les Prépas classiques ou CPGE scientifiques

    Après l’obtention du Bac, les lycéens peuvent choisir de se spécialiser dans les enseignements scientifiques et donc de s’orienter vers une classe Prépa, appelée aussi CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Écoles). L’admission se fait via la plate-forme Parcoursup et répond à des critères de sélection bien précis. Il s’agit d’un enseignement de deux années et qui a pour vocation de préparer les jeunes aux concours des Grandes Écoles d’ingénieur comme Polytechnique ou les Mines. La Prépa Scientifique est divisée en deux années : la première se nomme communément « Math Sup » et la seconde « Maths Spé ». Les préparationnaires ont le choix parmi différentes filières. l’étudiant :

     

    Les filières de Maths SUP (première année) sont :

    • MPSI : Mathématiques, Physique, Sciences de l’Ingénieur 
    • PCSI : Physique, Chimie, Sciences de l’Ingénieur
    • PTSI : Physique, Technologie, Sciences de l’Ingénieur
    • BCPST : Biologie, Chimie, Physique, Sciences de la Terre
    • MP2I : Mathématiques, Physique, Ingénierie, Informatique

    Les filières de Maths SPÉ (deuxième année) sont :

    • MP : Mathématiques, Physique
    • PC : Physique, Chimie
    • PSI : Physique, Science de l’Ingénieur
    • PT : Physique et Technologie
    • BCPST : Biologie, Chimie, Physique, Sciences de la Terrr
    • MPI : Mathématiques, Physique, Informatique

    Les concours après une Prépa Scientifique

    Après deux ans de classe Préparatoire scientifique, les étudiants peuvent sélectionner les banques de concours souhaitées sur le site SCEI (Service Concours Écoles d’Ingénieur). Chaque banque regroupe plusieurs écoles d’ingénieurs comme par exemple la banque CCINP qui propose à elle seule 72 écoles d’ingénieur.
    Voici une liste non-exhaustive des banques de concours :

    • CCINP (Concours Commun des Instituts Nationaux Polytechniques)
    • CCMP (Concours Commun Mines Ponts)
    • E3A – Polytech
    • G2E (Géologie Eau Environnement) ouverte uniquement au prépas BCPST

    Les autres possibilités après une Prépa Scientifique

    De manière générale, les étudiants de Prépa passent plusieurs concours pour accéder à l’école d’ingénieur de leur choix. Toutefois, les concours ne sont pas la seule voie de sortie :

    • Intégrer une école d’officier comme l’école spéciale militaire de Saint-Cyr ou encore l’école de l’air via CCIN.
    • Intégrer une ENS comme celle de Cachan spécialisée dans  l’électronique-électrotechnique-automatique ou encore celle e Lyon spécialisée dans la biologie ou les géosciences.
    • Intégrer une ENV (Écoles Nationales Vétérinaires), uniquement pour les étudiants issus des prépas BCPST.

    Les écoles accessibles après une CPGE Scientifique

    Les grandes écoles d’ingénieurs accessibles après une Prépa sont nombreuses. Les plus sollicitées sont et par ailleurs dans le top 5 des classements des écoles d’ingénieurs post-Prépa sont :

    • Polytechnique
    • Télécom
    • CentraleSupélec
    • Écoles des Ponts
    • Écoles de Mines

    Réussir sa Prépa et ses concours

    Les deux années de Prépa sont exigeantes et intensives. Aussi bénéficier d’un accompagnement est un véritable atout pour gagner en sérénité et surtout des places dans les classements des concours. C’est en ce sens que notre formation durant les deux années de Prépa permettent aux préparationnaires de revoir des notions qui leur posent problème ou d’approfondir les programmes afin de se démarquer.

    Prépa intégrée ou CPGE ?

    Nous vous donnons ici des éléments pour vous aider à faire votre choix entre prépa intégrée et une CPGE. Pour recevoir des réponses plus précises et plus individuelles, vous pouvez vous inscrire à nos visioconférence sur les études d’ingénieur.

    Le rythme et la pression des concours

    Le rythme de la Prépa intégrée est toujours moins soutenu que celui d’une prépa classique. Par ailleurs, on s’épargne le stress des concours et la compétition acharnée de la Prépa. Selon son tempérament, il faudra donc faire le bon choix.
    Mais à la question « Prépa intégrée ou CPGE ? », ceux qui veulent une scolarité moins stressante choisiront sans grande surprise la Prépa intégrée.

    Les résultats en classe de Terminale

    Le niveau de l’élève en fin de lycée est également à prendre en compte. Des résultats corrects mais pas exceptionnels devraient faire pencher la balance vers une école à Prépa intégrée qui permettra d’assurer une scolarité solide.
    Toutefois, les Prépas classiques se sont démocratisées des dernières années car un grand nombre se sont ouvertes. Elles ont même parfois du mal à faire le plein d’élèves. Les professeurs « inhumains » d’antan ont laissé place à des professeurs souvent plus soucieux du bien-être de leurs élèves (même s’il reste des exceptions comme nous le signalent régulièrement les élèves que nous recevons en stage).
    Par ailleurs, il est un élément qui brouille les cartes : le Bac actuel est en total décalage avec la Prépa. Un Bac sans mention peut parfois dissimuler des qualités enfouies sous un certain ennui et une implication très relative d’un lycéen qui en fait « en avait sous le pied ».
    À la question « prépa intégrée ou CPGE ? », nous répondrions qu’il faut demander leur avis à vos professeurs qui sont souvent les mieux placés pour évaluer votre niveau en maths ou en physique.

    L’esprit de compétition

    Un dossier solide et un goût prononcé pour la compétition sont des arguments en faveur de la Prépa. Il n’y a pas à en avoir honte, mais même à l’école on peut prendre plaisir à ce jeu de la compétition.
    Le mot même de compétition a été banni du vocabulaire scolaire, et c’est une très bonne chose pour tous ceux qui n’y prennent aucun plaisir. L’école n’a pas pour vocation d’organiser une compétition entre les uns et les autres. Mais puisqu’il s’agit ici de concours, et que tout le monde reste très concerné par les différents classements entres les écoles, entres les prépas, et dans une classe prépa, entre les élèves (car très souvent en prépa les notes sont classées), n’ayons pas peur de dire que prendre plaisir à la compétition pourra être un élément de motivation non négligeable pour certains.
    Mais à la question « prépa intégrée ou CPGE ? », ceux qui redoutent la comparaison aux autres et la compétition devront probablement se méfier des classes prépas et peut-être opter pour une prépa intégrée.

    Il n’y a pas de vérité absolue

    Si vous rêvez de l’une des écoles les plus prestigieuses telles que Polytechnique ou l’ENS, vous n’avez pas le choix, il faudra faire une prépa (exception faite des admissions parallèles).
    Mais l’écart entre les écoles d’ingénieur à prépa intégrée les plus réputées et les Grandes Écoles post CPGE les moins bien classées s’est resserré ces dernières années.
    Les écoles d’ingénieur à prépa intégrée (écoles post Bac) ont la cote et le nombre de candidats aux concours post Bac est croissant.
    Les classes prépas continuent de faire peur, mais rappelons une dernière fois le plaisir que l’on peut prendre à cette scolarité intense en émotions et dense en apprentissages de tous ordres.

    Actualités Post-Bac Ingénieurs

    Identifiez-vous

     


    Mot de passe oublié

    Mot de passe oublié ?