fbpx

La fin des places réservées aux redoublants de la première année de Médecine

Le Conseil d’État a entendu les revendications des étudiants en PASS : l’arrêté qui fixait le nombre de places réservées aux redoublants de l’ex-PACES a été suspendu puis modifié : 6 484 places en deuxième année de santé pour les redoublants de PACES, dont près de la moitié en médecine.

PASS et PACES : une cohabitation difficile 

La promiscuité entre les étudiants en première année de Médecine (en PASS) et ceux redoublant leur PACES est difficile. Des places devaient être réservées pour ces étudiants de l’ex-PACES ce qui retirait, indéniablement, des opportunités aux étudiants en PASS pour qui le redoublement reste interdit. Un climat très peu confortable pour les PASS qui ont en ce sens saisi le Conseil d’État au nom du principe d’égalité : une réponse favorable leur a donc été apportée. 

La 2e année de médecine : chasse gardée de la PACES ? 

L’année 2021 est singulière pour les études de Médecine car les étudiants en PASS ne peuvent pas redoubler leur première année et doivent par conséquent, pour la rentrée de septembre, s’inscrire en LAS (Licence Accès Santé) et accéder aux filières MMPOK à la fin de la deuxième année ou s’inscrire dans une toute autre licence. À l’inverse, les derniers étudiants de l’ex-PACES ont eu la possibilité de retenter leur chance cette année et vont par conséquent occuper des places en deuxième année. Bien que le nombre de places disponibles en deuxième année à la rentrée de septembre 2021 ait été revu à la hausse (17 000 reçus en 2021 contre 15 000 en 2020), un nombre considérable de places étaient d’ores et déjà réservées aux redoublants : 6 500 places pour les PACES et le reste ventilé entre les PASS et les LAS. Situation qui tendait à favoriser les redoublants, au détriment des PASS et des LAS, et contre laquelle se sont insurgés les étudiants de première année. 

Le nombre de places attribuées pour la deuxième année de médecine

Cette année, il y a donc pour les étudiants de l’ex-PACES 6484 places en deuxième année ventilées ainsi : 

  • Médecine : 3 672 places
  • Pharmacie : 1 645
  • Dentaire : 630 places 
  • Sage-femme : 537 places. 

Découvrez la répartition du Numérus Clausus 2021 par facultés en Médecine, Dentaire, Pharmacie et Sage-Femme : 

FacultésNombre de places en MédecineNombre de places en DentaireNombre de places en PharmacieNombre de places en sage-femme
Aix-Marseille Université1845110522
Université Picardie Jules Vernes (Amiens)59103414
Antilles697213
Université Franche Comté (Besançon)71103814
Université de Bordeaux2244310423
Université de Caen111166519
Université Clermont Alpes100256120
Corse24364
Université de Bourgogne (Dijon)97164616
Université Grenoble Alpes125117222
Guyanne9111
La Réunion605316
Lille État2755513530
Lille Catho892417
Limoges616336
Université Lyon 143733104Lyon 22 + Bourg en Bresse 11
Université de Lorraine (Nancy)1092549Metz 13 + Nancy 19
Université de Montpellier1724415896
Université de Nantes149317020
Université Côte d’Azur (Nice)99323021
Paris XIII (Sorbonne Paris Nord)1039349
Paris Ouest (USQV)8322911
Poitiers150155320
Polynésie Française11322
Université Reims Champagne Ardennes100184620
Université de Rennes110295719
Rouen94175013
Saint-Etienne78531 Lyon 4 + Bourg en Bresse 3
Strasbourg109275314
Toulouse III1705810318
Tours1402110721

Les chiffres, faculté par faculté, sont donc finalement identiques au précédent arrêté, à l’exception de l’université de Besançon qui ouvre 4 places supplémentaires, de quoi excéder les étudiants en PASS/L.AS ! 

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?