Nos conseils pour réviser le Bac en Première

Les évaluations communes de Première arrivent à grand pas. Vous êtes en Première et vous vous préparez à passer le nouveau bac 2021 ? Vous n’êtes pas sûrs d’avoir les bonnes méthodes pour réviser ? Pas de stress, voici 10 conseils à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté et être serein à l’approche des épreuves ! A appliquer dès maintenant !

1/ Faire un planning : avec le nouveau Bac, les épreuves sont toutes l’année !

    C’est une première étape essentielle pour ne pas s’éparpiller. Le nouveau bac a engendré le dispersement des épreuves, qui ont lieu désormais tout au long de l’année de Première et de Terminale (voir notre article sur la réforme du bac 2021). Compteront dans votre note finale l’ensemble des contrôles effectués lors des deux années de Première et de Terminale (pour 10% de la note finale) mais aussi les fameuses évaluations communes (ex épreuves communes de contrôle continu comptant pour 30% de la note finale) qui commencent, pour la première session, dès le mois de janvier de la classe de Première. Il est donc indispensable de connaître le planning organisationnel de ces épreuves. Celui-ci est relatif à chaque établissement.

Notez bien ces dates d’examen dès qu’elles sont connues et commencez à établir un planning semaine par semaine, puis jour par jour à l’approche des épreuves. Attention, contrairement aux épreuves de fin d’année, il n’y a pas de période de révision sans cours qui précède les évaluations communes. Il faudra donc plus que jamais planifier ses révisions bien en amont !

2/ Cibler ses révisions : tout n’est pas évalué en EC !

Vous savez désormais quand réviser, mais il reste à définir quoi ! N’hésitez pas à consulter le programme sur le bulletin officiel et à vérifier auprès de vos professeurs ce qu’il est attendu de vous pour l’examen. En effet, les évaluations communes ayant lieu en cours d’année, tout le programme d’une discipline ne pourra être évalué au cours de ces épreuves : cibler précisément programme de révision. Attention : certains enseignants ne suivent pas toujours le programme officiel, en sortant parfois des sentiers battus, notamment pour mieux préparer les élèves au supérieur.  Pour synthétiser vos cours, n’hésitez pas à faire des fiches et résumés des cours, tout au long de l’année. La synthétisation d’un cours est par ailleurs un excellent moyen d’apprentissage.

3/ Connaître les fondamentaux 

Rien n’est plus démotivant que de commencer les révisions par le dernier devoir que vous avez raté. Pour vous rassurer et maîtriser les fondamentaux, reprenez les bases des différents enseignements. Des fondamentaux qu’il vous faudra connaître sur le bout des doigts, alors n’hésitez pas à les revoir plusieurs fois. 

4/ Trouver la bonne méthode pour mémoriser 

Retenez-vous mieux les cours plutôt en les ré écrivant, en les répétant à l’oral ou en mémorisant une gestuelle ? Identifiez quelle est la meilleure méthode d’apprentissage selon votre profil (visuel, auditif ou kinesthésique). Quelle que soit la méthode choisie n’oubliez pas qu’apprendre, c’est répéter. Varier les modes peut parfois permettre une meilleure compréhension. N’hésitez pas à demander conseils à vos professeurs qui pourront vont conseiller personnellement.

5/ S’entraîner sur les annales / les sujets 0

C’est en forgeant que l’on devient forgeron : entraînez-vous, encore et encore ! Pour cela, réalisez régulièrement des annales de bac. Cette année étant la première de la mise en place du nouveau système, il faudra s’entraîner sur les sujets 0 que le ministère a publié pour aiguiller les professeurs dans la préparation de leurs cours. Cela constituera un complément indispensable aux devoirs de vos professeurs, qui peuvent parfois avoir une structure ou des exigences différentes que celles exigés pour l’examen. Attention, avant de commencer un exercice lors de vos entrainements, évaluez le temps maximal que vous devez y consacrer. Une bonne gestion du temps est cruciale pour ne pas se retrouver débordé le jour de l’épreuve !

6/ Comprendre la méthodologie attendue 

Le contenu seul ne suffit pas. Il faut aussi identifier la méthodologie et l’appliquer à la lettre. Chaque épreuve est calibrée. On attend du candidat qu’il suive des méthodes standardisées. Identifiez-les et reproduisez-les jusqu’à une maîtrise parfaite. Par exemple, apprenez des plans “type” pour les disciplines à dissertation ou encore mémorisez des formules d’introduction, de réponse ou d’argumentation pour les langues vivantes.

7/ Synthétiser ses réponses

Une partie de la réussite aux épreuves dépend de la compréhension de la méthodologie. Veillez à ne pas vous éparpiller dans des développements inutiles. Pour vous préparer au mieux à cibler vos réponses : identifiez les mots clés attendus du programme et apprenez à les réutiliser. Formulez des réponses courtes mais contenant l’essentiel. Rien n’est plus pénible pour un correcteur que de devoir perdre du temps à lire des banalités ne répondant en rien à la question posée !

8 / Apprendre de ses erreurs

La plupart du temps nous refaisons les erreurs que nous avons déjà produites. Listez vos erreurs et comprenez pourquoi elles ont été faites. Classez-les par type, pour identifier celles que vous faites le plus souvent. En revoyant vos erreurs, vous éviterez de les refaire. Le nouveau bac s’évaluant en continue, il est plus que jamais primordial de reprendre les contrôles dès qu’ils ont été rendus afin de pouvoir progresser dès l’évaluation suivante

9/ Fractionner les périodes de révision

Point trop n’en faut ! Ne vous acharnez pas à réviser sur de courtes périodes à la dernière minute de façon très intense. Il faut veiller à étaler vos révisions dans le temps, et ce d’autant plus que le nouveau bac s’étale désormais sur deux ans. De plus, un apprentissage solide nécessite de réactiver régulièrement les connaissances apprises. Ainsi, il vaut mieux travailler sur de plus courte période mais très régulièrement : préférez une heure de révision par soir plutôt qu’une journée entière de révision (le mieux étant de pouvoir conjuguer les deux !). N’hésitez pas également à vous accorder des pauses pour souffler et respirer et à les inclure dans votre planning. Sachez aussi qu’il n’est jamais trop tard (ou trop tôt !) pour s’y mettre : si vous avez bien cibler les connaissances, chaque heure de révision peut être utile le jour de l’examen !

10/ Avoir une bonne hygiène de vie 

Maintenant que vous avez bien travaillé, faites le plein de vitamines, mangez équilibré et faites du sport. Un esprit sain dans un corps sain : voilà l’une des clés de la réussite aux examens ! Vous pouvez également tenter des exercices de respiration et de méditation pour rester serein en toute circonstances !

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?