Tout savoir sur les évaluations communes du Bac

Les évaluations communes (anciennement appelées E3C pour épreuves communes de contrôle continu) sont au coeur de la nouvelle réforme du Bac. La note finale du Bac reflète désormais le travail en continu engagé sur l’année de Première et de Terminale. 

Rédigé par Angéla Vidal, professeure au Cours Thalès. 

Présentation des évaluations communes

Les évaluations communes du nouveau Bac sont des épreuves généralisées à tous les lycées de France. Ces épreuves se déroulent dans les lycées de l’élève et les copies sont anonymes et numérisées. Plusieurs cas de figure existent pour la correction : les copies sont corrigées par les professeurs du lycée de l’élève (une répartition aléatoire des copies est alors organisée) ou par d’autres professeurs enseignant dans d’autres lycées du même réseau (cas récurrent pour les lycées privés qui fonctionnent généralement de cette manière). 
Les sujets des EC sont déposés dans une banque de données nationale à laquelle seulement les professeurs ont accès. Il y a donc plusieurs sujets proposés pour une même matière. Ainsi, l’élève ne doit donc pas s’inquiéter de l’évolution du programme proposé par son professeur puisque c’est ce dernier qui choisira, in fine, le sujet en fonction de ce qui aura été vu en classe. De manière générale, les professeurs de chaque matière s’accordent sur une progression annuelle afin de proposer le même sujet aux élèves d’un même lycée.  
L’objectif principal des EC est de proposer aux futurs bacheliers un Baccalauréat se déroulant sur deux années (Première et Terminale) et non plus un examen en fin de cycle. En cela, l’élève assiste lui même et au fur et à mesure à sa progression : il est donc acteur de sa réussite. 
Aussi, les élèves qui auraient pu se sentir fébriles quant à une évaluation en fin de terminale peuvent se rassurer : leur Baccalauréat s’obtient en travaillant régulièrement. Les efforts des élèves rigoureux et sérieux tout au long de leur lycée sont donc valorisés ! 
Enfin, si la forme ancienne du bac avec une note en fin de Terminale pouvait parfois relever de la surprise, bonne ou mauvaise, ce n’est plus réellement le cas aujourd’hui. 
Toutes les épreuves de première et de terminale sont coefficient 5 et notées sur 20.  Les notes obtenues ne rentrent pas dans le calcul de la moyenne trimestrielle : elles sont directement comptabilisées dans la note finale du Bac et en constituent 30%. 

Les évaluations communes en Première 

Les élèves de première générale passent deux sessions d’évaluations communes. Les lycées sont complètement autonomes quant au choix des dates et des périodes des deux sessions d’évaluation. Par conséquent, les établissements scolaires peuvent peuvent décider de leur progression et opter pour un schéma qui conviendra au mieux à leurs élèves. Une harmonisation, en fin d’année, aura pour objectif d’uniformiser les résultats des élèves par académie. 

  • La première session d’EC concerne l’Histoire-géographie et les deux langues vivantes A et B. 
  • La deuxième session d’EC concerne l’Histoire-géographie, les deux langues vivantes A et B et l’enseignement scientifique. 

EC d’histoire-géographie 

L’épreuve commune d’histoire-géographie dure 2 heures et est divisée en deux partie, respectivement notées sur 10 points, ce qui donne une note finale sur 20 points. 
Afin de pallier les impasses éventuelles, les candidats sont nécessairement interrogés sur les deux matières : histoire ET géographie. Il faut ainsi travailler les deux matières en continu. 

  • La première partie de l’épreuve est une composition, aussi appelée question problématique. Elle porte soit sur le programme d’Histoire soit sur le programme de géographie. Il faut en cela noter que si la question problématique porte sur le programme d’Histoire, la seconde partie de l’épreuve portera sur le programme de géographie et inversement. 
  • La seconde partie de l’épreuve est une analyse de document, en Histoire ou géographie, selon ce qui est proposé en première partie. 

Attention, il existe un autre exercice sur lequel les candidats peuvent composer lors de cette seconde partie : la transposition d’un texte en croquis. Cet exercice ne peut relever que du programme de géographie. 
Les candidats sont donc formés à trois exercices : la question problématique, l’analyse de documents et la transposition d’un texte en croquis (uniquement en géographie). 
Les matières sont alternées pour les deux sessions des E3C de l’année de Première. Aussi, si l’Histoire est proposée en première partie d’épreuve (la question problématique) lors de la première session, elle sera proposée en seconde partie d’épreuve (l’analyse de documents) lors de la seconde session, ce qui laisse la possibilité aux candidats de bien orienter leurs révisons et de travailler de manière égale les deux matières. 

Les thèmes au programme  

En Histoire  

  • L’Europe face aux révolutions
  • La France dans l’Europe des nationalités : politique et société (1848-1871)
  • La Troisième République avant 1914 : un régime politique, un empire colonial
  • La Première Guerre mondiale : le «suicide de l’Europe» et la fin des empires européens. 

En géographie 

  • La métropolisation : un processus mondial différencié
  •  Une diversification des espaces et des acteurs de la production
  • Les espaces ruraux : multifonctionnalité ou fragmentation ?
  • La Chine : les recompositions spatiales multiples

Petit rappel : les candidats sont interrogés seulement sur le thème ou sur les thèmes vus en classe. Par ailleurs, entre les deux sessions de l’année de première, les candidats ne sont interrogés que sur les nouveaux thèmes étudiés avec leur professeur. Ainsi, les révisons sont orientées et donc facilitées ! 

Pour vous entraîner, un sujet réel proposé lors de la première session 2020 d’EC histoire-géographie. 

sujet-e3c-histoire-geographie-premiere

 

EC de langues vivantes A et B

Les deux sessions d’EC de langues vivantes se divisent en deux parties et font appel aux compétences orales et écrites des candidats. 
La première session dure 1h et les deux parties sont respectivement notées sur 10 points afin d’obtenir une note finale sur 20. L’épreuve se divise en deux compétences évaluées: la compréhension de l’oral et l’expression écrite dans la langue cible. 

  • La compréhension de l’oral consiste à rédiger à partir d’un court document audio et/ou video en langue étrangère une synthèse en langue française. Cet exercice répond à une méthodologie bien spécifique puisque la synthèse doit être structurée et organisée (introduction, développement, conclusion).
  • L’épreuve d’expression écrite découle de l’épreuve de compréhension de l’oral. Elle est composée d’une ou deux questions en langue étrangère portant sur le thème du support audio et/ou video. Les réponses sont à rédiger dans la langue cible. 

Pour vous entraîner, un sujet réel proposé lors de la première session 2020 d’EC d’anglais. 

Sujet-anglais-e3c-2020

 

La deuxième session dure 1h30 et les deux parties sont respectivement notées sur 10 points afin d’obtenir une note finale sur 20. 
Elle se divise en deux compétences évaluées : la compréhension de l’écrit et l’expression écrite dans la langue cible. 

  • La compréhension de l’écrit consiste à rédiger, dans la langue cible, une synthèse structurée à partir d’un corpus de documents textuels et/ou iconographiques en langue étrangère. 
  • L’épreuve d’expression écrite prend appui sur une question plutôt ouverte en lien avec le thème de la première partie. Il faudra répondre à la question de manière organisée et dans la langue cible. 

Chaque épreuve porte sur un axe culturel étudié en classe. En cela, les candidats peuvent mettre à profit le vocabulaire technique acquis avec leur professeur et ainsi valoriser leur copie !

Les axes culturels en langues vivantes A et B au programme de Première : 

  • Identités et échanges 
  • Espace privé et espace public
  • Art et pouvoir
  • Citoyenneté et mondes virtuels
  • Fictions et réalités
  • Innovations scientifiques et responsabilité 
  • Diversité et inclusion 
  • Territoire et mémoire 

EC d’enseignement scientifique

  • L’EC d’enseignement scientifique dure 2 heures et est constituée d’exercices écrits dans les trois matières scientifiques : physique-chimie, mathématiques et SVT. Ces exercices peuvent être de formes diverses (question ouverte, QCM, calculs…). 
  • L’épreuve porte sur l’ensemble du programme de Première qui aura été vu par les élèves. 

Les thèmes (pluridisciplinaires) au programme de Première : 

  • Une longue Histoire de la matière 
  • Le Soleil, notre source d’énergie
  • La Terre, un astre singulier 
  •  Son et musique, porteurs d’information 

Pour vous entraîner, un sujet d’annales zéro d’EC d’enseignement scientifique.

sujet-E3C-enseignement-scientifique

 

La spécialité abandonnée en Terminale 

La spécialité qui n’est pas poursuivie en Terminale est évaluée en fin d’année de première. L’évaluation prend la forme d’une épreuve écrite de 2 heures ou d’un oral de 20 minutes s’il s’agit de la spécialité langues, littératures et civilisations étrangères ou régionales  et est coefficient 5.  
L’épreuve porte sur l’ensemble du programme de Première. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page sur le contenu des spécialités
Le choix de la spécialité abandonnée peut s’avérer difficile pour les élèves : il faut trouver le bon compromis entre les résultats obtenus lors de l’année de Première et le projet d’études post-Bac. Il est donc impératif de se renseigner sur les spécialités attendues pour intégrer la formation de son choix. 

Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques (HGGP) 

Une composition portant sur les trois disciplines. 
Pour vous entraîner, un sujet d’annales zéro de spécialité d’Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques. 

Sujet-spécialité-hggp
 

Humanités, littérature et philosophie (HLP)

Deux questions, notées respectivement sur 10 points, sur un texte dont le thème aura été traité durant l’année de Première.

La première question porte sur la compréhension d’un texte.
La seconde question porte sur un sujet de réflexion à partir du même texte. La réponse doit être argumentée, structurée et étayée. Deux approches du sujet sont possibles : littéraire ou philosophique. C’est l’intitulé du sujet qui permettra alors d’orienter les candidats.

Pour vous entraîner, un sujet d’annales zéro de spécialité d’humanités, littérature et philosophie. 

 
sujet-spécialité-hlp

 

Langues, littératures et cultures étrangères ou régionales (LLCE)

L’évaluation commune prend la forme d’un oral de 20 minutes dans la langue cible. Les modalités de cet examen sont encore à définir par l’éducation nationale. 

 

Littératures, langues et cultures de l’Antiquité (LLCA latin ou grec)

Cette épreuve est divisée en deux parties et s’appuie sur un texte en grec ancien ou en latin. 

La première partie est notée sur 8 points et porte sur un point de langue (lexique  et grammaire) tiré du texte. 
La seconde partie est notée sur 12 points. Les candidats devront choisir entre une traduction en langue française d’un passage du texte ou la rédaction d’un essai libre de 500 mots, en langue française, portant sur un point culturel et de civilisation.  

Pour vous entraîner, un sujet d’annales zéro de spécialité de langues, littérature et culture de l’antiquité en latin.

sujet-spécialité-latin

 

Mathématiques 

L’épreuve est composée de plusieurs exercices indépendants portant sur le programme de Première. 

Pour vous entraîner, un sujet d’annales zéro de spécialité de mathématiques. 

sujet-spécialité-mathématiques

 

Numériques et sciences informatiques (NSI)

L’épreuve est composée d’un QCM de 42 questions réparties en 7 items. Attention, il s’agit d’un QCM à points négatifs (+3 points pour une bonne réponse, -1 point pour une mauvaise réponse, 0 pour absence de réponse) : ne répondez pas à la question en cas de doute ! 

Pour vous entraîner, un sujet d’annales zéro corrigé de spécialité NSI.

sujet-spécialité-nsi

 

Physique-Chimie

L’épreuve se divise en deux parties : une partie physique sur 10 points d’une durée d’une heure et une partie chimie sur 10 points d’une durée d’une heure. 

Pour vous entraîner, un sujet d’annales zéro de spécialité physique-chimie. 

En physique

 

sujet-spécialité-physique

 

En chimie

 

sujet-spécialité-chimie

 

Sciences de la vie et de la Terre

L’épreuve se divise en deux parties, notées respectivement sur 10 points et porte sur deux thèmes au programme de Première. 
La première partie est composée de questions visant à vérifier les connaissances scientifiques des candidats.
La seconde partie de l’épreuve est un exercice rédactionnel dans lequel les candidats devront exposer leur démarche scientifique et proposer un écrit structuré et argumenté grâce aux références étudiées durant l’année. 

Pour vous entraîner, un sujet d’annales zéro de spécialité SVT.

sujet-spécialité-svt

 

Sciences de l’ingénieur

L’épreuve se divise en deux parties respectivement notées sur 10.
La première partie porte sur l’analyse d’un produit à travers sa modélisation.
La seconde partie de l’épreuve porte sur l’analyse d’un produit à travers son fonctionnement. 

Pour vous entraîner, un sujet d’annales zéro de spécialité Sciences de l’ingénieur. 

sujet-spécialité-si

 

Sciences économiques et sociales (SES)

L’épreuve est divisée en deux parties respectivement notées sur 10 points et portant sur deux thèmes différents. 
La première partie porte sur l’étude d’un document de nature statistique à travers une ou plusieurs questions.
La seconde partie de l’épreuve consiste à rédiger un argumentaire structuré prenant appui sur un corpus de documents de nature différente. 

Pour vous entrainer, un sujet d’annales zéro de spécialité SES. 

sujet-spécialité-ses

Les évaluations communes en terminale 

Les EC de terminale sont les dernières épreuves communes avant le Baccalauréat. Le calendrier est fixé par les lycées qui s’organisent selon la progression de leurs élèves et concernent l’histoire-géographie, les langues vivantes A et B et l’enseignement scientifique. 
Les épreuves de cette dernière session ne portent que sur le programme vu durant l’année de Terminale et se déroulent généralement au 3e trimestre.

EC d’histoire-géographie 

L’épreuve commune de terminale d’Histoire-géographie présente la même forme que les épreuves de Première. Toutefois, les candidats ne pourront pas savoir à l’avance quelle matière sera proposée en première partie et en deuxième partie d’épreuve. 
Il s’agit toujours d’une épreuve divisée en deux temps : la première partie porte sur une question problématique en Histoire ou en géographie, la seconde partie porte sur une analyse de document en Histoire ou en géographie (selon ce qui est proposé en première partie d’épreuve). Cette dernière partie peut aussi porter sur une transposition d’un texte en croquis et ne concerne par conséquent que la géographie. 
Les deux parties sont respectivement notées sur 10 points. 

Les thèmes d’histoire-géographie au programme de Terminale

En Histoire 

 

  • Fragilités des démocraties, totalitarisme et Seconde Guerre mondiale
  • La multiplication des acteurs internationaux dans un monde bipolaire
  • Les remises en cause économiques, politiques et sociales
  •  Le monde, l’Europe et la France depuis les 1990, entre coopérations et conflits

En géographie 

 

  • Mers et océans : au coeur de la mondialisation
  • Dynamiques territoriales, coopérations et tensions dans la mondialisation
  • L’Union européenne dans la mondialisation : des dynamiques complexes

EC de langues vivantes 

La dernière épreuve des EC de langues vivantes est la plus longue et reprend tous les exercices et les compétences des EC de la classe de Première. 

L’évaluation se déroule en deux temps. 

Le premier temps consiste en une épreuve écrite de 2 heures qui est elle-même divisée en deux parties. La première partie porte sur une compréhension de l’oral à partir d’un document audio et/ou vidéo en langue cible et d’une synthèse également en langue cible. La seconde partie porte sur la compréhension de l’écrit et prend appui sur un texte ou un corpus de documents textuels et/ou iconographiques en langue cible. Il s’agira alors d’en établir une synthèse structurée, guidée par une ou plusieurs questions. La rédaction est toujours en langue cible. 

Le second temps de l’épreuve vise à évaluer les compétences à l’oral des candidats. C’est une épreuve individuelle de 10min, sans préparation. L’examinateur propose des supports (textes, images) en lien avec les thèmes culturels vus en classe de Terminale. Les candidats devront sélectionner le document qui, à leur sens, illustre au mieux l’axe culturel choisi. Ce choix doit être argumenté et la prestation ne doit pas excéder 5 minutes. L’épreuve se termine par une discussion avec l’examinateur, toujours en langue cible. L’échange est guidé par des questions plus générales à partir de l’axe culturel choisi. 

Les axes culturels au programme de langues vivantes A et B en Terminale :

  • Identités et échanges 
  • Espace privé et espace public
  • Art et pouvoir
  • Citoyenneté et mondes virtuels
  • Fictions et réalités
  • Innovations scientifiques et responsabilité 
  • Diversité et inclusion 
  • Territoire et mémoire 

Les axes culturels sont les mêmes que ceux abordés en Première. En cela, les candidats profitent d’un temps avantageux pour acquérir les notions, les idées et le vocabulaire spécifiques. 

EC d’enseignement scientifique

La dernière session des EC d’enseignement scientifique présente la même forme que les épreuves de première. Aussi, l’évaluation est composée de plusieurs exercices pluridisciplinaires (mathématiques, physique-chimie et SVT) à traiter en 2 heures. 

Les thèmes au programme d’enseignement scientifique en Terminale :

  • Science, climat et société
  • Le futur des énergies 
  • Une histoire du vivant

Les EC sont synonymes de régularité et d’évolution. Ces épreuves communes ont plusieurs objectifs : 

  • favoriser le travail sur la durée 
  • alléger les épreuves finales de Terminale
  • s’orienter vers un baccalauréat uniformisé sur le plan national

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?