Les spécialités les plus choisies en Seconde pour la Première et la Terminale

Les élèves de Terminale qui passent le Baccalauréat 2021 ouvrent le grand ballet de la réforme du lycée et vont donc danser, à la fin de l’année, avec leurs épreuves de spécialité. Faisons un point sur les spécialités ayant récolté le plus de succès pour le Bac 2020-2021.

Les spécialités les plus choisies pour la Terminale

La réforme du Baccalauréat a signé la fin des filières générales S (scientifique ), ES (Économie et Social) et L (littéraire). C’est un bouleversement du diplôme national puisque ce format existait depuis 1995 ! L’Éducation Nationale a fait le choix de s’inspirer du modèle anglo-saxon qui laisse la possibilité à ses élèves de choisir non pas une filière bien spécifique mais plutôt diverses matières afin qu’ils puissent étudier ce qui les intéresse et surtout de ne plus répondre à un profil purement « scientifique » ou « littéraire » par exemple. Ce revirement est bien entendu une conséquence de l’évolution du marché du travail. En effet, pour se démarquer à la sortie d’une grande école, il ne suffit plus d’avoir son diplôme en poche, il faut présenter un profil riche, interessant et atypique. Aussi, avoir suivi un enseignement scientifique et littéraire peut faire toute la différence ! Mais les élèves pionniers de la réforme ont-il réellement joué le jeu ?
La réponse en chiffre : 

Ce que l’on peut constater c’est que les futurs bacheliers n’ont pas encore fait le deuil des anciennes filières S/ES/L puisque les spécialités les plus choisies en Terminale restent des enseignements scientifiques. Toutefois, les combinaisons composées par les élèves relèvent d’une tentative de diversifier leur profil : il est courant de voir un élève suivre l’enseignement de SES et HLP. Aussi, le choix des spécialités doit être murement réfléchi en Seconde mais aussi en Première. La réflexion s’axe alors autour du projet post-Bac, des résultats dans les matières et des appétences.

Les spécialités les plus choisies pour la Première

Une contrainte majeure rencontrée par les élèves de la réforme du Bac est justement la possibilité ou non de suivre l’enseignement choisi dans l’établissement d’origine. En effet, certaines spécialités comme NSI ou HLP ne sont pas proposées partout. Par conséquent, certains élèves, attachés à leur lycée, n’ont pas pu suivre l’enseignement qu’ils avaient imaginé. Par ailleurs, beaucoup d’établissements ont opté pour une proposition de « menu ». C’est à dire que les élèves ont pu choisir leurs spécialités parmi une combinaison déjà établie… peu propice à la formation de profils diversifiés !
Voici les combinaisons les plus retenues cette année : 

Ces données sont bien évidement intéressantes pour comprendre l’orientation actuelle des élèves de lycée. Toutefois, elles sont à prendre avec du recul car elles vont certainement évoluer au fur et à mesure. Ce qui est nettement visible c’est que les élèves se sont clairement orientés vers des enseignements de spécialité scientifiques. Cette tendance aura vraisemblablement une répercussion sur les choix d’orientation post-Bac à venir. 

Pour les stages Cours Thalès, les spécialités scientifiques sont également les plus demandées et un nombre grandissant d’élèves de Seconde nous sollicitent pour des stages en mathématiques et en physique-chimie afin d’améliorer leurs chances d’obtenir les spécialités de leurs choix. Les stages de français en Seconde sont également demandés mais davantage dans une optique de préparation au Bac de français.

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?