Programme des sciences économiques et sociales en seconde

La réforme BAC 2021 annonce de nombreux changements dans les programmes de seconde, première et terminale. Les modifications qui concernent les élèves de seconde et de première prendront effet dès la rentrée 2019. Ceux-ci impliquent la suppression des filières ES, S et L, pour la création d’enseignements de spécialité. En seconde, l’enseignement reste commun pour tous les élèves, mais des options pourront être choisies pour compléter ce programme.  Tous les détails concernant les nouvelles spécialités et options peuvent être consultés dans notre dossier spécial.

L’enseignement des sciences économiques et sociales en seconde

En seconde, le programme est constitué d’un ensemble de matières communes, dont font partie les sciences économiques et sociales. Leur enseignement représente 1h30 de cours par semaine :

Les objectifs de ce nouveau programme de SES 

Tel que présenté dans le programme officiel de SES en seconde, cet enseignement vise à :  

  • Faire acquérir aux élèves la maîtrise des notions et raisonnements essentiels en économie, sociologie et science politique.  
  • Permettre aux élèves de découvrir de nouveaux champs disciplinaires, que leurs études antérieures ne leur ont pas permis d’aborder, et ainsi éclairer leur choix d’enseignement de spécialité pour leur poursuite d’études dans le cycle terminal du lycée.  
  • Contribuer à la formation civique des élèves par une meilleure connaissance et compréhension des grands enjeux économiques, sociaux et politiques.

À l’issue de l’année de seconde, les élèves doivent être en capacité de définir et d’illustrer les concepts étudiés pendant le programme de sciences économiques et sociales. Ils doivent également attester des capacités à utiliser pertinemment des données quantitatives et des représentations graphiques pour exploiter des documents statistiques et pour étayer la rigueur de leurs raisonnements. De manière générale, cet enseignement vise à montrer comment les sciences sociales permettent d’éclairer des situations concrètes.

Organisation du programme

Le programme de SES est basé sur plusieurs questionnements, regroupés en trois catégories principales :

  • Science économique
  • Sociologie et science politique
  • Regards croisés

Le cours de sciences économiques et sociale vise à répondre à ces questionnements par l’acquisition de connaissances solides sur le fonctionnement de la société d’aujourd’hui. Au delà des connaissances théoriques, il est demandé à l’élève de maîtriser l’utilisation des données quantitatives (proportion, taux de variation, moyenne arithmétique, etc.) et des représentations graphiques.

Science économique

  • Savoir illustrer la diversité des producteurs (entreprises, administrations, économie sociale et solidaire) et connaître la distinction entre production marchande et non marchande.
  • Savoir que la production résulte de la combinaison de travail, de capital, de technologie et de ressources naturelles.
  • Connaître les principaux indicateurs de création de richesses de l’entreprise (chiffre d’affaires, valeur ajoutée, bénéfice).
  • Savoir que le PIB correspond à la somme des valeurs ajoutées.
  • Savoir que la croissance économique est la variation du PIB et en connaître les grandes tendances mondiales sur plusieurs siècles.
  • Savoir que le PIB est un indicateur global qui ne rend pas compte des inégalités de revenus.
  • Connaître les principales limites écologiques de la croissance.
  • Savoir illustrer la notion de marché par des exemples.
  • Comprendre que dans un modèle simple de marché des biens et services, la demande décroît avec le prix et que l’offre croît avec le prix et être capable de l’illustrer.
  • Comprendre comment se fixe et s’ajuste le prix dans un modèle simple de marché et être capable de représenter un graphique avec des courbes de demande et d’offre qui permet d’identifier le prix d’équilibre et la quantité d’équilibre.
  • À l’aide d’un exemple, comprendre les effets sur l’équilibre de la mise en place d’une taxe ou d’une subvention.

Sociologie et science politique

  • Comprendre que la poursuite d’études est un investissement en capital humain et que sa rentabilité peut s’apprécier en termes de salaire escompté, d’accès à l’emploi et de réalisation de ses capacités.
  • Savoir que le manque de qualification est une cause du chômage.
  • Comprendre que le salaire est déterminé par le niveau de formation.
  • Savoir qu’à niveau de diplôme égal, le salaire peut varier selon différents facteurs notamment l’expérience acquise, le type d’entreprise, le genre.
  • Comprendre que les chances d’accès aux formations diplômantes sont socialement différenciées.

Regards croisés

  • Comprendre : qu’une des questions de base de l’économie est : «Qu’est-ce qu’une allocation efficace des ressources rares ?» ; que celles de la sociologie sont : «Comment fait-on société ? Comment explique-t-on les comportements sociaux ?» ; et que celle de la science politique est : «Comment se conquiert et s’exerce le pouvoir politique ?».
  • Comprendre que ces disciplines réalisent des enquêtes et utilisent des données et des modèles (représentations simplifiées de la réalité).
  • À partir d’exemples, comprendre la distinction entre causalité et corrélation et savoir mettre en évidence un lien de causalité.

Nouveau programme de sciences économiques et sociales pour les classes de seconde

Le Bulletin Officiel de l’Éducation National a publié le programme officiel de sciences économiques et sociales de seconde. Il est disponible ci-dessous :

Programme officiel de sciences économiques et sociales paru au bulletin officiel

programme-sciences-economiques-sociales-seconde

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?