fbpx

L’évaluation au Baccalauréat repose désormais sur le contrôle continu en Première et Terminale ainsi que sur les notes obtenues lors des épreuves terminales. Le nouveau Bac et de fait la prise en compte du contrôle continu a pour objectif de valoriser le travail et l’implication de chaque élève tout au long de la scolarité. Cours Thalès vous explique toutes les nouvelles modalités du Bac pour les sessions 2022 et 2023. 

Comment s’organise le contrôle continu pour le Bac 2022 ? 

Le contrôle continu évalue les enseignements obligatoires, ceux présents dans le tronc commun, en classe de Première et de Terminale qui ne font pas l’objet d’épreuves terminales à hauteur de 40 %. Les notes de ce contrôle continu sont calculées à partir des résultats obtenus en classe : la régularité et l’investissement pendant les deux années du cycle terminal sont donc de rigueur ! 

Les matières évaluées pour le contrôle continu du Bac 

Les disciplines concernées par l’évaluation en contrôle continu sont au nombre de 5 :

  • Histoire-Géographie, coefficient 6 ( 3 en Première et 3 en Terminale ).
  • EPS (Éducation Physique et sportive), coefficient 6 la moyenne des notes obtenues par l’élève aux évaluations certificatives prévues dans le cadre du contrôle en cours de formation (CCF).
  • EMC (Enseignement Moral et Civique), coefficient 2 ( 1 en Première et 1 en Terminale). Depuis la réforme du Lycée, l’EMC est désormais détaché de l’enseignement de l’Histoire-Géographie afin de valoriser la discipline qui a pour vocation de former les citoyens de demain. 
  • LVA et LVB (Langues Vivantes), coefficient 6 pour chaque matière ( 3 en Première et 3 en Terminale ).
  • La spécialité abandonnée en fin de Première, coefficient 8. 

Les enseignements optionnels sont aussi évalués selon les modalités du contrôle continu. Ils seront crédités d’un coefficient de 4 s’ils sont suivis depuis la Première et de 2 s’ils ne sont suivis qu’en Terminale. 

Ce qui est notable, ce sont les coefficients quasi identiques, sauf pour la spécialité abandonnée. Aussi, lisser les coefficients du contrôle continu c’est mettre à égalité des disciplines parfois boudées par les lycéens. Il s’agit donc bien de s’orienter davantage vers un Bac général. 

L’épreuve de spécialité non poursuivie en Terminale 

L’épreuve de spécialité qui n’est pas poursuivie en Terminale est donc évaluée en Première dans le cadre du contrôle continu. À la fin du deuxième trimestre de Première, l’élève communique à son établissement l’enseignement de spécialité qu’il ne souhaite pas garder : il s’agit donc de la moyenne des trois moyennes trimestrielles qui est prise en compte. Il ne faut donc pas relâcher ses efforts avant la fin de l’année !

Comment sont prises en compte les moyennes annuelles ? 

Les notes obtenues par l’élève sont bien entendu attribuées par les professeurs et fixées à l’issue des conseils de classe. Ces résultats sont renseignés sur les bulletins scolaires qui sont envoyés aux familles et qui apparaissent également sur Parcoursup. Lors du dernier conseil de classe, en fin de Première et en fin de Terminale, la moyenne annuelle dans chaque enseignement relevant du contrôle continu est validée et arrondie au dixième de point supérieur. Il est donc possible de commencer à calculer, avant les épreuves terminales, sa note finale au Bac. 

Puisque ce sont les professeurs qui, in fine, notent leurs élèves pour le Bac, la question du niveau hétérogène au sein même d’un lycée, d’une académie ou plus largement au niveau national, se pose légitimement. Afin de pallier ces différences de niveau et/ou de notation, un projet local d’évaluation a été mis en place depuis la rentrée de septembre 2021. Il s’agit donc d’uniformiser les critères de notation afin de garantir l’égalité de traitement des élèves. 

Enfin, toutes les notes attribuées par un professeur dans une discipline ne sont pas toujours comptabilisées pour le contrôle continu. L’enseignant peut tout à faire choisir le type d’évaluation qui apparaitra sur les bulletins en mettant par exemple des notes indicatives d’un coefficient de zéro. 

La commission d’harmonisation : vers un Bac plus juste ? 

Toutes les moyennes annuelles obtenues par les élèves et validées par le dernier conseil de classe dans les matières concernées par le contrôle continu sont étudiées par une commission d’harmonisation. Cette commission est mise en place dans chaque académie, sous couvert du recteur et est composée d’inspecteurs académiques ainsi que de professeurs issus de l’enseignement public et privé. La commission d’harmonisation prend connaissance des résultats des élèves et les compare à la moyenne académique, aussi ces résultats peuvent donc être ajustés en fonction, à la hausse comme à la baisse. 

Le cas particuliers des évaluations ponctuelles 

Parfois, il arrive qu’un élève ne bénéficie pas de moyenne dans une ou plusieurs discipline(s) concernée(s) par le contrôle continu, pour un trimestre ou pour une année. Cela peut être le cas d’un élève malade ou prétendant à un trop grand nombre d’absences justifiées qui empêchent l’évaluation. Pour pallier le manque de note, le chef d’établissement organise une évaluation ponctuelle : les professeurs choisissent un sujet de banque nationale numérique ou créent eux-mêmes le sujet. Deux cas sont alors observés : 

  • si la moyenne manquante est celle de l’année de Première, cette évaluation ponctuelle est organisée au cours du premier trimestre de l’année de Terminale et porte sur le programme de la classe de Première.
  • Si la moyenne manquante est celle de l’année de Terminale, l’évaluation ponctuelle est organisée avant la fin de l’année de Terminale et porte sur le programme de Terminale.

Depuis l’apparition du contrôle continu, travailler de manière régulière afin d’obtenir de bons résultats n’aura jamais été aussi essentiel. Les révisions de dernières minutes sont désormais à proscrire au profit de révisions quotidiennes. Pour vous accompagner au mieux dans votre réussite du contrôle continu, Cours Thalès prose des stages de remise à niveau et de perfectionnement en Seconde, Première et Terminale. 

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?