Historique de l’évolution du taux de réussite au Bac

Les premiers baccalauréats français sont nés au XIIIe siècle, avec l’apparition de l’université de Paris. Depuis, cet examen n’a cessé d’évoluer. En 1968 apparaissent les séries A, B, C, D et E, qui deviendront en 1993 les filières S, ES et L que l’on connaît aujourd’hui. 50 ans plus tard, à l’aube de la réforme du Bac 2021 qui va bouleverser ce fonctionnement, il est intéressant de se pencher sur l’évolution du taux de réussite au Bac.

La réussite au Bac en 2018

En 2018, le taux de réussite au baccalauréat après les rattrapages a atteint les 88,3%, soit 0,4 points de plus qu’en 2017. Il s’agit du second plus haut taux de réussite de l’histoire, après celui de 2016 qui s’élevait à 88,5%. Le bac général est celui qui enregistre le meilleur taux de réussite, soit 91,1%. Celui-ci s’élève à 88,9% pour le bac technologique et 88,6% pour le bac professionnel. Parmi les filières générales, le bac S obtient le taux le plus élevé avec 91,8% de réussite. Il est suivi de la filière L (90,7% de réussite) puis du bac ES (90,3%), qui est néanmoins celui qui affiche la meilleure progression par rapport à 2017 (+1,3 point).
Parmi ces candidats qui ont obtenu leur baccalauréat, 47,7% ont obtenu une mention (+0,2 point par rapport à 2017), dont 7,5% de mentions très bien.

Evolution du taux de réussite au bac : une progression fulgurante depuis 50 ans 

Entre 1967 et 2017, le taux de réussite au bac a augmenté de 26,2 points. Un bond considérable, puisque ce taux frôle désormais les 90% de réussite. Cette augmentation s’est effectuée progressivement, en dehors des événements de mai 1968 qui ont bouleversé les examens du baccalauréat, ce qui explique un taux de réussite particulièrement élevé cette année là.

Historique du taux de réussite au Baccalauréat de 1967 à 2017.

L’ensemble de ces données à partir de 1995 est à retrouver détaillé selon les sections générales, professionnelles et technologiques ci-dessous :

Voies19951996199719981999200020012002200320042005
Générale75.174.576.679.278.479.979.480.283.682.484
Technologique75.577.477.779.578.579.178.176.876.776.976.2
Professionnelle72.777.979.176.777.779.177.576.675.876.874.6
Total74.975.877.378.978.379.578.678.580.179.779.9

 

Voies2006200720082009201020112012201320142015201620172018
Générale86.687.787.988.887.388.389.691.990.991.491.490.691.1
Technologique77.379.280.379.881.682.583.286.490.790.890.790.488.9
Professionnelle77.378.47787.386.58478.478.982.18082.481.582.6
Total8283.483.586.185.685.784.586.9888888.587.988.3

Evolution du taux de mention au bac : une croissance importante durant 

Cette hausse spectaculaire du taux de réussite est accompagnée par une hausse du taux de mentions délivrées aux résultats du Baccalauréat. La croissance du taux de réussite au baccalauréat s’accompagne d’une forte augmentation du nombre de mentions. En 1967, seulement 32% des bacheliers obtenaient une mention, quelle qu’elle soit. 50 ans plus tard, en 2017, 47,3% des candidats (toutes filières confondues) ont décroché une mention, soit presque un candidat sur deux. Si l’on s’intéresse au Bac général, 29,9% des candidats ont obtenu une mention “bien” ou “très bien” en 2017, ce qui représente près d’un tiers des bacheliers.

Les mentions au bac 2018Mention Très bienMention BienMention Assez bienSans mention
Baccalauréat Général13%18%24,544,5

 

Les mentions au bac 2017    
FilièreMention Très bienMention BienMention Assez bienSans mention
Baccalauréat général14%18%26%42%
Baccalauréat technologique3%13%32%52%
Baccalauréat professionnel2%12%34%52%
Total baccalauréat9%16%29%46%

 

Année de la proportion de mentions au bac2005200820112013201420152016
Pourcentage de mentions au bac général39,4%48,9%50,7%58,6%57,2%58,3%60,5%

A quoi s’attendre avec la réforme du Bac 2021 ?

Malgré un taux de réussite au baccalauréat très élevé, 61% des étudiants ne parviennent pas au terme des études dans lesquelles ils se sont engagés. C’est pour cette raison, mais aussi pour pallier à la complexité et aux problématiques d’organisation de l’examen, que le baccalauréat va être modifié à partir de la promotion 2021. La note du Bac reposera à 60% sur les épreuves finales et à 40% sur le contrôle continu.

Les épreuves finales seront composées de :

  • 2 épreuves écrites sur les enseignements de spécialité
  • 1 épreuve écrite de philosophie
  • 1 oral de 20 minutes portant sur la présentation d’un projet préparé dès la Première

Le contrôle continu quant à lui sera basé sur des épreuves communes organisées en Première et en Terminale. Comment cette réforme va-t-elle impacter le taux de réussite à l’examen du baccalauréat ? Il faudra attendre 2021 pour le savoir. On peut cependant s’attendre à ce que les résultats soient davantage représentatifs du niveau des élèves, et plus adapté à leurs différents projets professionnels. Pour en savoir plus sur la réforme du Bac 2021, consultez notre dossier dédié.

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?