Les écoles de commerce post-Bac sur Parcoursup

    Accueil Post-Bac Commerce Les écoles de commerce post-Bac sur Parcoursup

    Parcoursup est la plateforme nationale de préinscription en première année de l’enseignement supérieur en France. Elle concerne donc tous les élèves de classe de Terminale, mais aussi les élèves qui souhaitent se réorienter et recommencer une première année d’études (dans un autre domaine que celui qu’ils avaient initialement envisagé lors de leur première année dans l’enseignement supérieur). Les écoles et voies proposées sont celles de cursus en France (pas de formations d’enseignement supérieur étrangères) ou dans les établissements partenaires de la plateforme Parcoursup. Plus de 19 500 formations supérieures y sont proposées (publiques et privées confondues).

    Le module d’accompagnement dans la démarche d’inscription et de formulation des vœux permet à chaque élève ou étudiant de se renseigner sur toutes les formations qui l’intéressent (la description détaillée de l’établissement, les débouchés et poursuites d’études, les attendus ou encore les dates de journées portes ouvertes, notamment).

    Comment intégrer une école de commerce ?

    Il y a plusieurs possibilités pour intégrer une école de commerce. Cependant, deux voies semblent ouvrir davantage de possibilités : celle de la classe préparatoire (CPGE ECE ou ECS) et celle des concours d’entrée comme Accès et Sésame.

    Le cursus de la classe préparatoire aux grandes écoles se fait en deux ans (Bac+2 minimum) et permet la préparation aux écrits et oraux de nombreux concours d’entrées de la Banque commune d’épreuves (BCE).

    La voie des concours Accès et Sésame diffère de celle de la Prépa puisqu’elle s’adresse aux futurs bacheliers voulant suivre une formation de quatre ou cinq ans en école de commerce.

    L’accès à certaines écoles se fait par le biais d’une seule voie, comme dans le cas d’HEC, qui garde sa place de TOP1 dans le classement des écoles de commerce en France (2022), dont l’accès s’obtient uniquement en passant par la case Prépa.

    Le concours Sésame permet l’accès à 14 écoles post-Bac :

    • EBS
    • EDC
    • EMLV
    • EM NORMANDIE
    • ESCE
    • IPAG
    • PSB
    • SKEMA (pour le BBA in Global Management uniquement)
    • EXCELIA (pour le BBA International uniquement)
    • NEOMA (pour le CESEM uniquement)
    • ESSEC (pour le Global BBA uniquement)
    • EM LYON (pour le Global BBA uniquement)
    • KEDGE (pour le BBA International uniquement)
    • SCBS (pour le BBA International uniquement)

    Le concours Accès donne accès à 3 écoles post-Bac :

    La procédure Parcoursup pour les écoles de commerce post-Bac

    Une fois son dossier créé et suivant le calendrier Parcoursup, l’étudiant peut sélectionner jusqu’à 10 vœux en lien avec ses projets : il suffit de faire une recherche sur la plateforme en filtrant les critères des formations. Il ne faut pas hésiter à lire les fiches écoles pour ne laisser échapper aucun détail ! Il existe aussi des “vœux multiples” : une Prépa ou un concours compte que pour un seul vœu, même si l’étudiant fait le vœu de plusieurs CPGE ou écoles différentes.

    La formulation des vœux sur Parcoursup pour les écoles de commerce post-Bac

    Pour le cas des concours Accès et Sésame, regroupées en réseau et qui recrutent sur concours commun, il faut formuler un vœu pour chaque concours (1 vœu pour le concours Sésame = autant d’école voulues par le candidat proposées par le concours Sésame, même procédé pour le concours Accès). Ce vœu dit “multiple” compte pour un vœu sur les 10 autorisés. Ainsi chaque école du réseau correspond à un sous-vœu (dont le nombre n’est pas limité pour le cas particulier des écoles de commerce post-Bac). L’étudiant doit cocher chaque sous-vœu qui l’intéresse.

    Le concours se déroule ensuite en une journée pour les épreuves écrites. Les candidats retenus aux oraux (qui peuvent être par exemple un entretien projet individuel ou encore un oral de langue) sont ensuite contactés, afin qu’ils puissent les passer. Une fois les sessions d’oraux terminées, les candidats doivent consulter leurs résultats sur la plateforme Parcoursup puis sur les sites des concours pour obtenir leurs notes aux épreuves, ainsi que pour consulter les propositions d’intégration faites par les formations sélectionnées lors de l’inscription aux concours. La dernière étape pour les candidats est de choisir la formation qu’ils intégreront à la rentrée de septembre parmi les propositions d’intégration qu’ils auront reçues.

    Les attendus Parcoursup pour intégrer une école de commerce

    Chaque formation ou école présente ses attendus sur la plateforme Parcoursup dans la rubrique intitulée “Connaissances et compétences attendues” (attendus nationaux et complémentaires). Les attendus les plus fréquents sont les suivants :

    • avoir de bons résultats et donc un bon dossier scolaire en classes de Première et Terminale (une partie de l’admission se fait sur dossier – la prépa et les concours Sésame et Accès sont des voies sélectives, le nombre de places est limité),
    • s’intéresser et être sensible aux enjeux contemporains,
    • avoir des capacités de travail telles que la responsabilité ou la gestion,
    • disposer de bonnes capacités d’expression à l’écrit et à l’oral,
    • maîtriser au moins une langue étrangère (l’Anglais dans la majorité des cas).

    Avoir un bon dossier est évidemment une marge d’avance qu’il est nécessaire d’avoir quand on souhaite passer un concours comme Accès ou Sésame, qui demandent une véritable rigueur et une méthode de travail efficace, d’autant que chaque concours nécessite une préparation sérieuse. Un travail régulier est donc attendu et fera la différence entre les candidats soucieux de leur avenir et de leur projet et de ceux qui auront peu – ou pas du tout – travaillé les programmes.

    Le projet de formation motivé propre aux écoles de commerce

    Sur Parcoursup, pour chaque vœu formulé, le candidat doit expliquer en quelques lignes, dans un onglet spécialement prévu (le “projet de formation motivé”), ce qui le motive dans cette formation, et cela en 1500 caractère maximum. Le tout est de convaincre la commission d’étude des dossiers que l’étudiant est déterminé à rejoindre le cursus. Cela peut être, par exemple, parce qu’il est motivé par la découverte ou l’approfondissement d’une matière, ou par son projet professionnel (dans ce cas, il est déterminant de l’indiquer dans le projet de formation), ou encore par la formation (le candidat peut alors faire comprendre qu’il s’est renseigné en détail sur la formation qu’il vise, en citant quelques informations qui font son authenticité – par exemple : une année à l’étranger, un stage en entreprise, des séminaires, etc.). Montrer que l’on s’intéresse aux valeurs et projets de l’école est un atout à mettre en valeur au sein du projet de formation motivé.

    N’oublions pas cependant que 1500 caractères, c’est peu ! Ce projet est un exercice qui permet au candidat de mettre en avant des qualités telles que la précision, la finesse, le soin et une certaine dextérité à se plier à cette difficulté que peut être la brièveté. Il ne faut donc pas en faire trop (pas de grands discours laudatifs) mais adopter les termes appropriés. Le candidat doit prouver qu’il correspond aux attendus et valeurs de l’école, mais aussi que l’école correspond absolument à ses projets.

    Nous conseillons de mettre en avant les résultats scolaires et projets personnels du candidat (expériences extrascolaires, portfolios, stages, etc.) en lien avec les attendus de la formation et les démarches ayant été entreprises en lien avec la formation/l’école (si le candidat s’est rendu à la “journée portes ouvertes” ou à un salon d’orientation et y a échangé avec des étudiants ou professeurs). Il est proscrit de rédiger la même lettre pour chaque école, car chaque formation est différente. Ne pas respecter cela pourrait valoir une sanction au candidat, qui n’aura pas adhéré complètement à la formation.

    Quelle école de commerce choisir sur Parcoursup selon son projet professionnel ?

    Il est bien sûr préférable de savoir quelle école choisir et pourquoi. C’est ce pourquoi il est très important de se renseigner sur les spécialités, les voies proposées, mais surtout les débouchés de chaque école, afin que cela concorde avec le projet professionnel du candidat ou une potentielle poursuite d’études. Par exemple, voici des notions à prendre en compte pour bien choisir son école de commerce (cas pratique sur 3 écoles) : 

    • Les étudiants de l’IÉSEG (TOP1 – concours Accès) ont de nombreuses possibilités de débouchés, notamment dans les domaines du commerce, de la finance, de l’administration, de l’audit, du marketing ou encore du conseil et de l’expertise. La salaire moyen brut d’un junior est de 42 000 € par an.
    • Les étudiants de l’EM NORMANDIE (TOP3 – concours Sésame) trouvent en emploi très rapidement après la sortie de l’école : 89,1% des reçus ont trouvé un emploi à la sortie de l’école dont 93% pour les alternants. Les débouchés sont variés : Industrie, Commerce Distribution, Audit /conseil / études, Finance / banque /assurance…
    • Les étudiants de PSB (TOP5 – concours Accès) sont reconnus pour leur ouverture et leur culture de la créativité. En effet, le projet pédagogique de PSB est fondé sur cinq valeurs principales, qui forment l’acronyme Paris : P pour Pluralisme, obtenu par l’interdisciplinarité ; A pour agilité, c’est-à-dire la souplesse et l’adaptabilité à un marché changeant constamment ; R pour responsabilité ; I pour inclusivité et enfin S pour la Singularité qui permet de préserver la créativité, avec pour devise «Where business meets creativity».

    Il est donc fondamental de se renseigner sur tous les débouchés de chaque école afin que les écoles visées soient en adéquation avec les projets de chaque candidat. Par ailleurs, afin de guider au mieux le choix du futur étudiant, il conseillé de consulter le classement des écoles de commerce post-Bac.

     

     

    Actualités Post-Bac Commerce

    Identifiez-vous

     


    Mot de passe oublié

    Mot de passe oublié ?