Quelles spécialités choisir pour intégrer une école de commerce ?

Avec la réforme du Bac 2021, les écoles Post bac revoient leurs recommandations et se préparent à accueillir des candidats avec des profils divers. A l’heure actuelle, des interrogations persistent sur les profils souhaités en école de commerce. Cours Thalès vous propose un panorama des possibilités de choix pour les élèves souhaitant intégrer une école Post bac commerce. 

Le choix des spécialités en première pour intégrer une école de commerce

Cours Thalès préconise pour les élèves entrant en classe de Première de choisir les enseignements de spécialité suivants : 

Les deux premières spécialités (mathématiques et SES) ne peuvent pas être évitées, elles sont essentielles pour prétendre à une école de commerce.  La troisième spécialité sera surtout « le choix du coeur » de l’élève et correspondra à son profil.  Il est alors important de se renseigner sur les programmes des spécialités. Le choix reste bien évidemment ouvert à d’autres spécialités, mais il ne doit pas être fait à la légère. Aussi l’élève doit connaître ses failles et ses matières de prédilection car la spécialité abandonnée en fin de première est évaluée par un coefficient de 5. Par ailleurs, le dossier scolaire compte pour l’intégration en école sur Parcoursup, en cela il ne faut surtout pas que cette troisième spécialité baisse la moyenne de l’élève. 

Pour les mathématiques, il semble évident qu’il faille les garder aux minima en classe de Première. Pour comprendre comment s’organise l’enseignement des mathématiques au Lycée, découvrez l’analyse d’un professeur agrégé en Mathématiques Cours Thalès

Avant de vous orienter, renseignez-vous sur  les spécialités disponibles dans votre établissement afin d’opérer un choix stratégique et qui correspondra à vos attentes. 

Les deux spécialités à conserver en terminale pour intégrer une école de commerce

L’abandon d’une spécialité en classe de terminale doit être anticipé par l’élève. L’équipe pédagogique des Cours Thalès répond à toutes vos questions :

Puis-je abandonner l’enseignement de spécialité des mathématiques ? 

Les mathématiques sont au coeur des interrogations avec ce nouveau bac « à la carte ». Pour les écoles Post bac de commerce, Eurekâ Study, notre partenaire orientation,  préconise les possibilités suivantes lors du choix d’abandon de spécialité :

  • Pour l’élève à l’aise avec l’enseignement de spécialité des mathématiques, il est évident qu’il faut conserver cette spécialité. 
  • Pour l’élève ayant des difficultés en mathématiques, il est possible de l’abandonner mais il sera indispensable de capitaliser sur la spécialité des sciences économiques et sociales et de prendre l’option mathématiques complémentaires. 
  • Une option littéraire est aussi très appréciée par les écoles de commerce (une troisième langue ou droit et grands enjeux du monde contemporain), notamment en cas de souhait d’intégrer une prépa. 

Les sciences économiques et sociales sont-elles suffisantes pour la culture générale attendue aux concours ? 

Il est impossible de vulgariser cette question, l’équipe pédagogique des Cours Thalès insiste sur l’importance de prendre du recul pour ne pas créer des profils similaires (ce qui reviendrait à conserver les filières ES, S et L).

Accès et Sésame, les grands concours pour les écoles de commerce Post bac, demandent aux candidats une ouverture d’esprit (appelée « Ouverture culturelle » pour Accès ou « Épreuve d’analyse » pour Sésame), il s’agit surtout d’être à même de discourir sur les sujets de société et les grands questionnements liés aux enjeux de notre monde contemporain. Aussi, prendre la spécialité HGGP ou HLP en première est un choix tout à fait raisonné et poursuivre en terminale avec l’option droit l’est tout autant. 

Les écoles appartenant à ses concours délivrent une formation généraliste permettant d’accéder à de nombreuses fonctions dans les entreprises (Ressources humaines, Finance, Marketing, Commercial, Logistique…). Le cursus est orienté vers la professionnalisation, le management et l’international. Il est indispensable de disposer d’une certaine culture générale pour y accéder. 

Peut-on changer de spécialité en terminale ? 

En plus d’abandonner une spécialité en fin de première, vous souhaitez aussi changer l’une des deux restante ? Il semblerait qu’il soit possible de demander un changement lors de votre passage en Terminale. Seulement, tout dépendra de votre profil et des places disponibles dans la spécialité souhaitée. Cet accord est donné à la libre appréciation des professeurs et du chef d’établissement. Attention, ce choix peut être dangereux car vous allez devoir rattraper, seul, le retard accumulé. 

Les avis des représentants des établissements et des concours Accès et Sésame 

Madame Marcenac, Directrice adjointe de l’IUT de Cergy, précise que  » La moyenne générale, nous la retravaillons (…) Il y a des matières qui, pour nous, représentent un poids beaucoup moins important. Au contraire, les enseignements généraux avec le français en Première ou, en Terminale, la philosophie, l’économie, les mathématiques… sont vraiment importants. Il y a des seuils, si nous prenons l’exemple du bac de Français, à l’écrit ou à l’oral, si les notes sont inférieurs à 8, c’est un dossier qui va être rejeté systématiquement. « . 

Christelle Gargon, Responsable Marketing du concours Sésame, conseille quant à elle  » … de choisir les matières où ils se sentent les plus forts (ndrl : les élève).  Et non pas de faire des choix de raison, en se disant qu’il  faut prendre absolument telle matière, ou de composer telle triplette et faire des calculs infinis pour rentrer dans soi-disant un moule qui n’existera pas pour Sésame en tout cas. Avec la réforme du baccaulauréat, tous les candidats et tous les profils seront étudiés. « 

« Jusqu’à présent on observait que les lycéens des filières L, STMG voire STI2D se censuraient, notamment en raison de l’épreuve de maths au concours. J’espère que la réforme du bac va faire sauter ces barrières. Tous les candidats ont leur place ! » estime ainsi Xavier Durand, directeur du recrutement et des concours de l’ESSCA. Il précise tout de même que « Pour les élèves de seconde qui souhaitent déjà s’orienter vers une école de commerce généraliste, je pense que les matières comme les sciences humaines et sociales ou encore les sciences politiques seront très utiles. Les techniques évoluent tellement rapidement, il faut savoir se remettre en question en entreprise, donc, ce qui va faire la différence c’est la culture générale. »

Faut-il seulement se concentrer sur ses spécialités pour intégrer une école de commerce Post bac ? 

Comme pour l’ensemble des études supérieures dans les filières sélectives, il est évident que le choix des spécialités n’est pas le seul facteur à prendre en compte. Il est indispensable que les élèves accordent une importance aux éléments suivants, notifiés sur le livret scolaire :

  • Les notes de français en première,
  • Les bulletins de première et de terminale,
  • Le comportement,
  • Les absences,
  • La lettre de motivation,
  • Le cv,
  • L’appréciation du chef d’établissement

Ces éléments constituront le dossier Parcoursup soumit aux écoles. Pour bien préparer ce dossier, nous vous conseillons de lire nos 10 conseils pour bien préparer son dossier parcoursup.

Vous souhaitez en savoir plus sur les concours aux écoles de commerce ?

Un conseiller pédagogique vous rappelle

Merci de nous indiquer vos coordonnées pour que nous puissions vous renseigner plus en détail ou pour toute demande d'inscription en stage.

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?