fbpx

L’ESCOM est une grande école d’ingénieur chimiste reconnue par l’état qui propose une formation en 5 ans. L’école est implantée à Compiègne dans l’Oise sur le campus de l’université Technologique de Compiègne.

Qu’est-ce que l’ESCOM ?

Fondée en 1957 par le père Mastagli et avec le soutien de l’abbé Lamure, l’ESCOM a été créée pour répondre à la demande des industriels qui avaient besoin d’ingénieur chimistes organiques et minéraux. Depuis sa création, l’école a changé plusieurs fois de campus. Initialement basée dans le quartier Latin à Paris, elle déménage en 1991 à Cergy-Pontoise, puis en 2008 à Compiègne. L’ESCOM cherche à former des ingénieurs chimistes humanistes, tournés vers l’innovation, la chimie verte et le développement durable.

Les programmes à l’ESCOM

L’ESCOM propose, en autres, un cycle en Prépa Intégrée et un cycle ingénieur.

Le cycle Prépa Intégrée (2 ans)

Le programme de la prépa intégrée de l’ESCOM reprend celui des Prépas PC, tout en l’adaptant pour que les compétences acquises par les étudiants durant ces deux années coïncident parfaitement au programme du cycle ingénieur.

En première année, les étudiants suivront des cours de :

  • Mathématiques,
  • Physique,
  • Informatique,
  • Chimie, générale, organique et analytique.

Ces cours seront accompagnés d’une formation générale rassemblant les disciplines :

  • Anglais,
  • Développement personnel,
  • Environnement de l’entreprise,
  • Engagement solidaire.

L’étudiant complètera son année par un stage ouvrier en entreprise afin de découvrir le milieu professionnel. Ce stage sera aussi l’occasion d’apprendre à rédiger un CV, une lettre de motivation et de commencer à construire son projet professionnel.

En deuxième année, on retrouve les mêmes matières approfondies et un nouveau module fait son apparition : Techniques de l’ingénieur. À l’instar de la première année, l’étudiant conclut son année par un stage technicien d’une durée de deux mois.

Le Cycle Ingénieur (3 ans) 

Le cycle ingénieur de l’ESCOM permet d’acquérir autant des compétences scientifiques et techniques que des compétences humaines et managériales nécessaires à un ingénieur chimiste en entreprise.
Le programme du cycle ingénieur permet une spécialisation progressive du futur ingénieur. Ainsi, en première année, la formation est généralisée et nous retrouvons des cours de :

  • Chimie (Structure de la matière, Chimie organique et inorganique)
  • Techniques de l’ingénieur (Phénomènes de transferts et réacteurs, Sciences et techniques générales, Formulation, et Méthodes et outils).

La formation générale et le stage ne changent pas par rapport aux années précédentes.

La deuxième année de cycle ingénieur spécialise l’étudiant en lui proposant 4 parcours qui remplaceront une partie des enseignements du tronc commun :

  • Chimie fine,
  • Chimie et science du vivant,
  • Formulation et matériaux,
  • Génie des procédés.

Le tronc commun est lui composé de :

  • Catalyse et chimie verte,
  • Chimie industrielle,
  • Méthodes et outils,
  • TP Procédés et formulations.

Comme pour les années précédentes, la formation générale est composée de cours de : Projet professionnel, Gestion et management, Engagement citoyen solidaire et d’Anglais. En seconde année de cycle ingénieur, le stage ingénieur dure 14 semaines.

En troisième et dernière année, le futur ingénieur va finir de se spécialiser en choisissant une majeure dans la continuité de son parcours parmi les 12 disponibles :

  • Produits Formulés et Applications,
  • Marketing et Management Industriel,
  • Toxicologie,
  • Environnement,
  • Réglementation,
  • Audit,
  • Chimie Industrielle et Procédés,
  • Procédés de valorisation des ressources renouvelables,
  • Génie des produits formulés,
  • Biotechnologies des ressources naturelles,
  • Analyse,
  • Contrôle – Qualité, Gestion et Traitement Eau, Chimie Durable – Organique, Chimie Durable – Matériaux, Science et technologie des élastomères.

Cette majeure remplacera tous les autres cours qui avaient lieu les années précédentes, seuls restent les cours de formation générale. L’étudiant finalisera son parcours à l’ESCOM avec un stage de fin d’étude de 6 mois au sein d’une entreprise.

Il est possible de suivre un cursus en alternance à partir de la première année de cycle ingénieur.

Les débouchés et les salaires après l’ESCOM

De nombreux métiers sont disponibles à la sortie de l’Escom. On retrouve notamment :

  • Chercheur en chimie,
  • Formulateur,
  • Ingénieur production,
  • Ingénieur méthodes,
  • Ingénieur qualité,
  • Ecotoxicologue,
  • Ingénieur technico-commercial,
  • Ingénieur packaging.

Le salaire moyen à la sortie est de 38 000 euros et l’insertion est bonne avec 70 % des étudiants qui trouvent un emploi à l’obtention de leur diplôme.

Les frais de scolarité à l’ESCOM

Les frais de scolarité sont de 3 775 euros par an en Prépa Intégrée et de 6 450 euros par an en cycle ingénieur.

Être admis à l’ESCOM

L’inscription se fait via le concours Puissance Alpha sur Parcoursup. Les élèves éligibles pour intégrer l’ESCOM en première année de Prépa Intégrée sont ceux venant de Terminale générale avec la spécialité Mathématiques et une autre spécialité scientifique ou ceux avec deux spécialités scientifiques et avec l’option maths complémentaires. Il est aussi possible d’intégrer l’ESCOM si l’on vient d’une Terminale technologique STL ou SPCL.
Pour une entrée en première année de Cycle Ingénieur, si l’on vient de CPGE PC ou de filière TPC, l’admission se fait via le concours INP. Pour les étudiants venant de DUT/BUT/BTS/L2/L3 avec orientation Chimie, l’admission se fait sur titre.

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?