fbpx

Reprise des cours au lycée le 3 mai : ce qui va changer

La rentrée des classes sera maintenue, a annoncé, ce jeudi 22 avril, le Ministre de l’Éducation Nationale, mais selon un dispositif particulier. Les lycéens, en suivant de nouvelles règles, retrouveront leurs salles de classe le 3 mai. Cours Thalès décrypte pour vous le nouveau protocole sanitaire mis en place dès la rentrée. 

Un retour en classe sous conditions 

La rentrée scolaire se fera bel et bien ce lundi 26 avril en distanciel et le lundi 3 mai en présentiel selon un système de demi-jauge. Toutefois, cette rentrée assurée sera possible en suivant un nouveau protocole sanitaire.  

Des cours en demi-jauge 

Les lycéens pourront suivre à nouveau les cours face à leurs enseignants à partir du lundi 3 mai. C’est une organisation identique à celle précédant les vacances qui sera appliquée : des cours assurés à la fois en présentiel et en distanciel selon un dispositif propre à chaque établissement. L’objectif principal est de limiter la venue des élèves au lycée tout en gardant un lien pédagogique bien assuré : le décrochage scolaire est important, il est donc impératif de préserver un enseignement « classique » afin de suivre au mieux les lycéens notamment ceux qui passeront leur Bac à la fin de l’année. 

Une fermeture dès le premier cas de Covid 

La sécurité des élèves, de leur famille ainsi que celle de tous les acteurs pédagogiques semble être une priorité : aussi, au premier cas de Covid-19 avéré dans une classe, c’est la fermeture complète de cette dernière qui est assurée. Il s’agira alors pour les enseignants et pour les élèves d’être flexibles et de s’adapter à une période d’enseignement à distance plus longue. 

La mise à disposition d’auto-tests

Les établissements scolaires accueillent un nombre important de jeunes et d’adultes, aussi l’épidémie peut facilement se propager. Ces jeunes, qui connaissent en général des formes bénignes de la maladie, sont souvent asymptomatiques. C’est en ce sens qu’une campagne de dépistage est organisée dès la rentrée : des auto-tests seront réservés à tous les lycéens et professeurs afin que chacun puisse se confiner chez-soi le cas échéant. 

Des temps de pause aménagés 

Si dans les classes le port du masque reste obligatoire, il ne peut être porté lors des pauses méridiennes. Aussi, sur leur temps de repas, les élèves devront se restaurer par classe afin d’éviter leur brassage. Chaque établissement devra donc s’organiser selon ses possibilités. 

La vaccination des professeurs 

Si les jeunes rencontrent des formes légères de la maladie, ce n’est pas toujours le cas des adultes. Aussi, l’inquiétude des professeurs en contact permanent avec les élèves est légitime. C’est pourquoi les professeurs de plus de 50 ans seront prioritaires pour la vaccination.

Un recrutement massif d’enseignants 

Dispenser un cours sans professeur est impossible. En cela, pour pallier les éventuelles absences des enseignants à cause de l’épidémie, un recrutement important de  professeurs remplaçants est organisé pour assurer la relève pédagogique. 

Les épreuves du Bac maintenues 

Ces nouvelles dispositions visent à maintenir les épreuves du Bac, constitué à la fois de notes en contrôle continu et d’épreuves finales. Le Bac 2021 aura bien lieu et les candidats seront évalués lors des épreuves anticipées de Français, de Philosophie et du Grand Oral. 

Cette année 2021 n’aura pas été de tout repos et des lacunes lors des apprentissages ont pu apparaitre et s’installer.  Il est alors important d’œuvrer pour pallier ces difficultés et de se remettre à niveau : Cours Thalès propose en ce sens un stage de fin de Seconde et un stage de fin de Première pour aborder sereinement la rentrée de septembre. 

 

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?