Comment devenir dentiste ?

    Accueil Lycée Comment devenir dentiste ?

    Pour devenir dentiste, il faut obligatoirement obtenir un diplôme d’État de docteur en chirurgie-dentaire. Il faut compter entre 6 et 9 ans d’études post-Bac pour pouvoir exercer.

    Les études pour devenir dentiste

    Première étape

    En Terminale, il faut faire le vœu d’un parcours Médecine (PASS) ou d’une licence « accès santé » (LAS) et être accepté pour sa première année d’études post-Bac.

    Deuxième étape

    L’accès en 2e année de « Médecine » est conditionné par la validation d’une première année de licence avec une option LAS ou une première année PASS.

    Troisième étape

    Être sélectionné, grâce aux résultats des partiels de première année, en spécialité odontologie. En fonction du classement, il est possible de n’être qu’admissible et de devoir passer un oral.

    Quatrième étape

    Une fois admis en odontologie, il faut choisir parmi les dix-neuf universités en France qui proposent un cursus d’odontologie.

    Les cycles d’études en odontologie

    Il y a trois cycles d’études en odontologie :

    • le 1er cycle (deuxième et troisième années)

    Enseignements de santé généraux et connaissances fondamentales nécessaires au diagnostic, au traitement et à la prévention des maladies de la bouche sont aux programmes des cours magistraux pour ce cycle pluridisciplinaire (exemples de cours : anatomie et physiologie générale, physiopathologie oro-faciale, hématologie, radiologie clinique, anglais, etc.). Quant aux travaux pratiques, ils consistent à de la simulation. Les étudiants sont initiés aux différentes manipulations et pratiques dans les laboratoires et sur des mannequins. Les étudiants doivent aussi effectuer un stage d’initiation (infirmier) à l’hôpital. Selon les universités, il est possible de faire des stages d’observation en odontologie. À la fin de la 3e année, les étudiants obtiennent le diplôme de formation générale en sciences odontologiques, équivalent d’un niveau licence.

    • le 2e cycle (quatrième et cinquième années)

    Le second cycle d’odontologie est plutôt professionnalisant : y sont approfondis les enseignements fondamentaux (physique, microbiologie, notamment) et complétés par d’autres matières (exemples : santé publique dentaire, odontologie légale, anesthésiologie, etc.). Lors des TP, les étudiants s’exercent par exemples à la dissection sur supports synthétiques ou sur logiciels, ou encore à la réalisation d’appareils d’orthodontie. La moitié du temps de formation se déroule en stages, effectués au sein d’un CHU. En fin de 5e année, les étudiants obtiennent le diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques, qui équivaut à un niveau master.

    • 3e cycle (cycle court en un an, ou internat en trois ou quatre ans).

    À l’issue de la 5e année, deux orientations sont possibles :

    – Cycle court (1 an)

    Suivi par environ 90 % des étudiants, il prépare à l’exercice du métier de chirurgien-dentiste, ainsi les étudiants passent la plus grande partie de leur temps en stages « actifs » chez des chirurgiens-dentistes.

    – Internat (en 3 ou 4 ans)

    Le cycle long ou internat, est accessible sur concours national. Il est conseillé pour une carrière d’enseignant-chercheur ou de praticien hospitalier. Il reste donc facultatif et offre un nombre réduit de places.

    Trois spécialités sont proposées, et sont obtenues selon son rang de classement et son projet professionnel : l’orthopédie dento-faciale (en 3 ans), la médecine bucco-dentaire (en 3 )ans ; la chirurgie orale (en 4 ans). Les internes effectuent des stages semestriels, tout en conservant quelques enseignements théoriques.

    Les deux cycles permettent l’obtention un diplôme d’État de docteur en chirurgie-dentaire (pour cela il faut valider les enseignements et les stages, en plus de devoir nécessairement soutenir une thèse d’exercice).

    En plus du DE en chirurgie dentaire, l’étudiant qui aura suivi un cycle long, obtiendra un diplôme d’études spécialisées dans la spécialité suivie.

    Le salaire d’un dentiste

    Un chirurgien-dentiste salarié gagne environ 2 800 € – 3 500 € par mois. Alors qu’un chirurgien-dentiste exerçant à titre libéral gagne environ 6 200€ (net).

    Afin de pourvoir devenir dentiste, il faut réussir sa première année de PASS et surtout être bien classé pour obtenir la filière MMOPK de son choix. Préparer ses études de santé dès le lycée c’est s’assurer l’accomplissement de ses projets professionnels !

    Actualités Lycée

    Lycée

    Lycée : quelles spécialités offrent le plus de débouchés ?

    Les élèves de lycée ont le choix parmi 13 enseignements de spécialité qu’ils peuvent coupler selon leur envie, niveau et projet post-Bac. Si les combinaisons […]

    Terminale

    Les formations les plus demandées sur Parcoursup en 2022

    Cette année, 627 000 lycéens se sont inscrits sur la célèbre plate-forme Parcoursup, c’est 14 000 élèves de moins qu’en 2021. Si le nombre d’inscrits […]

    Terminale

    Les formations les plus demandées sur Parcoursup en 2020

    Le 11 mars 2020, Parcoursup a clôturé pas moins de 6,5 millions des voeux saisis. Le 19 mai 2020 à partir de 17h, c’est au […]

    Identifiez-vous

     


    Mot de passe oublié

    Mot de passe oublié ?