Les étudiants de prépa souvent déstabilisés par la rentrée en école de commerce

La transition de la classe préparatoire vers l’école de commerce peut s’avérer délicate pour de nombreux étudiants. Passage en revue des dispositifs mis en place par les écoles pour bien aborder la rentrée !

C’est une nouvelle page qui s’ouvre pour Pierre, 21 ans, grand brun originaire de la région parisienne. Après deux ans de classe préparatoire au Lycée Hoche de Versailles, il va intégrer HEC, cette année. Le garçon est impatient. «  J’ai passé deux semaines de vacances formidables dans les Cyclades cet été et maintenant, j’ai vraiment hâte que les cours commencent, même si je ressens un peu de stress. C’est un nouvel univers que je vais découvrir. Je vais devoir m’adapter. »

Un nouveau rythme pour les étudiants pour les étudiants de prépa

Il faut dire que la transition n’est pas toujours aisée. La vie sur un campus d’école de commerce est bien différente du quotidien d’un élève de prépa qui se prépare pendant une année entière pour passer un seul et unique concours qui sera décisif. En classe préparatoire, il existe une vraie proximité avec les enseignants. C’est un petit cocon. L’approche est très personnalisée et le rythme des évaluations est différent. Chaque chapitre d’un cours entraînait une évaluation orale et devoir noté. En école de commerce, les étudiants passent deux partiels par an. C’est beaucoup moins régulier. Les exigences sont différentes.

PRÉSENTATION DE NOS STAGES EN PRÉPA HEC (VOIES ECS ET ECE)

Les méthodes de travail sont aussi vraiment spécifiques en école de commerce. “Les étudiants de prépa sont un peu déstabilisés durant les premières semaines de rentrée, explique Sophie, 27 ans, ancienne étudiante en école de commerce, passée par la prépa du lycée Saint-Louis à Paris.

Les écoles sont elles aussi conscientes de cet écart entre les matières étudiées en prépa et celles étudiées en écoles de commerce, ainsi que le rythme des études et examens. La directrice académique du programme grande école de l’ESCP Europe, Cécile Kharoubi déclare : « Les étudiants de classe prépa se sentent bousculés dans les premières semaines. Ils veulent des matières applicables et utilisables tout de suite. »

Séminaires d’intégration en école de commerce

Les écoles de commerce cherchent à accueillir les élèves de classes préparatoires dans les meilleures conditions. Les journées de rentrée servent à effectuer la transition avec des stages ou des rencontres avec des étudiants plus âgés. Ces moments sont vraiment essentiels pour pouvoir s’intégrer dans les meilleures conditions.

Des séminaires d’intégration sont aussi programmés dans de nombreuses écoles comme à Reims, à la Neoma Business School. Les étudiants, réunis en groupe, disposent d’une semaine pour trouver un projet de startup en lien avec les grands enjeux du moment. « C’est un dispositif vraiment intéressant qui permet de multiplier les interactions avec les autres étudiants », glisse Sophie, 20 ans. Ce séminaire permet de découvrir de nouvelles méthodes de travail et l’école peut aussi mettre en avant son identité. Autre exemple, à l’emlyon, les nouveaux arrivants sont associés selon leur centre d’intérêt afin de créer un cours sur ce thème qu’ils doivent, ensuite, prodiguer aux autres étudiants.

ecole de commerce emlyon - campusL’Edhec propose à la rentrée un marathon de 25h consécutives, alors que HEC envoie un tiers de sa promo suivre un stage de leadership à l’école militaire Saint-Cyr.

À Cergy Pontoise, l’Essec a modifié il y a déjà 3 ans le programme des premiers mois pour les nouveaux étudiants. Le directeur académique du programme Grande École à l’Essec, Felix Papier, explique en effet : « Nous avons constaté que les ex-préparationnaires avaient besoin d’une phase d’adaptation pour mettre du sens dans leurs études de management. ». Les nouveaux étudiants arrivés planchent donc sur des problématiques sociétales.

Le but de ces différents dispositifs ? Créer du lien entre les étudiants et diffuser les valeurs que l’école souhaite transmettre. La plupart des étudiants ont des parcours et des origines différentes. L’idée est de mettre en place une bonne dynamique.

Une vie associative riche

Certaines écoles placent à leur programme des cours de philosophie, d’histoire ou d’économie. « Pouvoir suivre ses cours est une bonne manière de se poser dans ce nouveau cadre », signale Pierre, notre étudiant francilien. Quelques écoles essayent de ne pas placer de cours magistraux dans les premières semaines de cours.

Sur les campus des écoles de commerce la vie associative est extrêmement riche. « J’ai l’intention de m’inscrire à plusieurs associations,  explique Pierre. C’est un bon moyen pour tisser des liens avec d’autres étudiants et s’intégrer ». Les associations constituent des lieux de sociabilité incontournables dans les écoles de commerce. Des soirées d’intégration sont souvent organisées. Les associations sportives sont aussi très actives. Des rencontres peuvent même avoir lieu entre les différentes écoles de commerce d’une région.

Ainsi, les écoles de commerce ont pleinement compris les enjeux cruciaux liés aux premières semaines de rentrée et ont multiplié les dispositifs avec des résultats souvent très probants.

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?