Un BAC sous tension

Comme chaque année, les concours, et principalement le BAC, font ressurgir l’éternelle question de « la chasse aux tricheurs ».

Cette année encore, à quelques semaines du BAC, le plan ‘anti-triche » se met en place avec en ligne de mire, les smartphones, responsables de 166 cas de tricheries sur les 419 enregistrés l’an dernier.
Pour pallier aux dérives de ces nouvelles technologies, le ministère a équipé, cette année, les 30 académies du pays, de détecteurs capables de déceler un appareil en marche et a renforcé son système de sanctions allant du blâme à l’interdiction de s’inscrire dans tout établissement public pendant 5 ans.

Cliquez ici pour plus d’information.

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?