Les écoles de commerce

Un point sur les écoles post prépa HEC

L’élite : les trois « Parisiennes » (les 3 Pas)

HEC :

Etre admis dans l’école jovacienne reste le rêve de tout préparationnaire. La plus prestigieuse mais aussi la plus difficile à intégrer des écoles place en effet la barre très haute :
sa barre d’admissibilité a grimpé de 11,5 en 2004 à 13,5 en 2012.
Le message de cette institution qui a formé les plus grands dirigeants – mais aussi hommes politiques – français est très clair : une fois intégré, vous pourrez faire ce que vous voudrez. Encore faut-il faire partie des 380 admis (sur 4800 candidats aux écrits cette année).
Ses forces : les double-diplômes et les échanges très prestigieux, son campus, ses alumni.

ESSEC :

Située à Cergy-Pontoise, cette école qui semble talonner HEC a une mentalité à part, qui se traduit notamment par des épreuves aux écrits différentes de celles de ses consoeurs du top 3.
Plus technique peut-être, très axée sur la professionnalisation de ses étudiants – qui effectuent un stage long dès la fin de la première année et ont accès à énormément d’offres d’apprentissage -, elle a une solide réputation dans les domaines les plus prestigieux du management.
Ses forces : ses chaires (un lien entre professeurs, professionnels et étudiants), la professionnalisation de ses élèves.
Barre d’admissibilité 2011 : 12,92

ESCP Europe :

Une école qui monte et a su changer d’image et d’orientation en six ans pour devenir une vitrine de l’unité européenne, tout en conservant sa réputation d’aînée des ESC.
Ses cinq campus, sa reconnaissance par le Financial Times et les classements et ses liens avec le monde de la recherche et l’ENA en font une institution qui a su passer outre son image d’éternelle troisième du podium pour innover et affirmer son identité et ses valeurs.
Ses forces : les 5 campus, son ouverture à l’international.
Barre d’admissibilité 2011 : 12,31

Et les autres écoles du top 6 : le « haut du panier »

EM Lyon :

Cette ESC a gravi les marches du podium pour assurer sa position à la quatrième place, talonnant même les Parisiennes sur certains points. Ses étudiants doivent à la fin de leur première année partir un semestre à l’étranger obligatoirement, gage de leur ouverture. Située à Ecully, l’école propose une vie associative riche et met l’accent sur l’entrepreneuriat.
Barre d’admissibilité 2011 : 12,00

EDHEC (Lille-Nice) :

La cinquième a connu en dix ans une croissance fulgurante et sa reconnaissance par les entreprises et les professionnels, ainsi que ses contributions à la recherche – notamment en finance – en font l’une des plus belles réussites de la dernière décennie, avec un budget en croissance constante et des locaux à Lille flambant neufs.
Barre d’admissibilité 2011 : 11,75

Audencia :

L’école nantaise a mis le point d’orgue sur les sciences humaines et leur enseignement pendant la scolarité, afin de former des futurs dirigeants humanistes et ouverts sur le monde et les cultures.
Barre d’admissibilité 2011 :11,85

 

Identifiez-vous




Mot de passe oublié

Veuillez saisir votre adresse mail.

 




Saisissez vos coordonnées pour accéder à l'intégralité des cours de Physique :