Pourquoi ne pas se tourner vers une école d’ingénieur post-bac ? Un excellent moyen de trouver un emploi

29 juillet 2016


Quand on pense école d’ingénieur, on pense souvent concours de haut niveau et années de prépas scientifiques. C’est d’ailleurs ce qui décourage certains étudiants qui redoutent l’échec et décident d’opter pour une orientation différente. Il existe pourtant des solutions puisqu’on compte aujourd’hui en France pas moins de 80 écoles d’ingénieurs post-bac que l’on peut donc intégrer juste après la classe de terminale. Elles proposent en effet une formation sur cinq ans qui comprend deux années de prépa intégrée et trois ans de cycle ingénieur. Certaines d’entre elles parviennent même à rivaliser dans les classements des écoles d’ingénieurs avec des écoles post-prépa, c’est le cas des six instituts nationaux des sciences appliquées (INSA).

 

Pas si facile d’intégrer une école d’ingénieur INSA

Ce n’est pas parce que l’admission n’est pas soumise à un concours ingénieur qu’on est sûr d’avoir une place dans un INSA. Le réseau INSA a mis en place une commission d’admission qui se penche sur les dossiers scolaires des postulants. Ceux qui ont la chance d’être sélectionnés reçoivent alors une convocation pour un entretien. L’année dernière 13  772 candidats ont présenté leur dossier et seuls 2 571 ont été retenus. Le succès des écoles d’ingénieurs post-bac a pour conséquence une exigence grandissante concernant le niveau des élèves intégrés, en effet plus des trois quarts des bacheliers admis avaient obtenu une mention bien ou très bien au Bac.

 

Formation post-bac, le concours Geipi Polytech

Une autre possibilité pour débuter des études d’ingénieurs sans passer par la case prépa scientifique, c’est le concours Geipi Polytech qui regroupe 30 écoles publiques d’ingénieurs. Là encore, la concurrence est rude avec seulement 2 500 admis pour 14 490 inscrits.

 

Les autres voies pour intégrer une école d’ingénieur post-bac

Afin d’optimiser ses chances d’être admis dans une formation d’ingénieur, il est important de savoir qu’il existe d’autres voies d’entrée comme le concours Alpha qui réunit sept écoles d’ingénieurs post-bac ou encore le concours Avenir qui offre l’accès à 6 écoles d’ingénieurs et le concours Puissance 11 qui en réunit douze. Et il y a bien entendu des établissements qui gèrent de façon totalement indépendante leurs procédures d’admission.

 

Stages de Pâques en Terminale S : concours Avenir et Puissance 11

Matières : mathématiques, sciences physiques, anglais, français
Dates : du 3 au 7 avril 2017 ou du 10 au 14 avril 2017
Centre : Lycée Stanislas (Paris 6)
En savoir +

Stages de Pâques en Terminale S : Préparation au Concours Avenir

Matières : mathématiques, sciences physiques, français, anglais
Dates : du 3 au 7 avril 2017 ou du 10 au 14 avril 2017
Centre : Lycée Stanislas (Paris 6)
En savoir +

Stages de Pâques en Terminale S : préparation au concours Puissance 11

Matières : mathématiques, sciences physiques, chimie, anglais
Dates : du 3 au 7 avril 2017 ou du 10 au 14 avril 2017
Centre : Lycée Stanislas (Paris 6)
En savoir +

 

Une enquête très intéressante sur le métier d’ingénieur

La 27e enquête de l’association des Ingénieurs Et Scientifiques de France (IESF) a permis d’interroger plus d’une centaine d’associations d’ingénieurs diplômés entre mars et avril 2016. On y apprend qu’en seulement six ans le nombre d’ingénieurs en France est passé de 680.000 à 1 million avec 780.000 ingénieurs en activité dont 737.000 sont salariés.

Nombre d'ingenieurs en France en 2016

De plus en plus de femmes occupent des postes d’ingénieur

C’est l’autre point important qui ressort de l’étude. En 1973, elles ne représentaient que 5% des diplômés dans le secteur de l’ingénierie. En 1980 cette proportion s’élevait à 10% et en 2015 on compte 11.000 femmes ingénieures diplômées, soit 29%. Il reste tout de même un paramètre à améliorer, il s’agit des écarts de rémunération qui sont toujours en défaveur des femmes.

Nombre de femmes ingénieursen France en 2015

Le diplôme d’ingénieur, un sésame pour l’emploi

C’est certainement l’une des raisons qui attirent beaucoup de jeunes vers un emploi d’ingénieur. Seuls 4,4% d’entre eux sont actuellement sans activité dont 1,3 % qui sont à la recherche de leur premier poste au sein d’une entreprise. Les statistiques nous révèlent ainsi que les ingénieurs sont trois fois moins touchés par le chômage que la population active française.

 

Les écoles d’ingénieur facilitent l’insertion dans le monde du travail

Au cours des deux années écoulées, les ingénieurs ont vu le temps d’attente moyen pour entrer dans le monde du travail se réduire tandis que le premier salaire moyen passait de 35 K€ à 36,3 K€/an.

Saliare des ingénieurs en france en 2016

 

Deux conseils pour choisir une école ingénieur post-bac

  • Premier point, ll est important de s’assurer des équivalences offertes par l’établissement que l’on choisit. En cas d’arrêt en cours de cursus, cela permet de ne pas reprendre ses études à 0.
  • Deuxième point essentiel pour comparer des écoles d’ingénieurs, le taux d’insertion des diplômés sur le marché du travail. C’est généralement un très bon indicateur de la qualité de la formation et de sa renommée auprès des recruteurs.

 

Crédits images : Le Figaro

Enregistrer

Enregistrer

 

Identifiez-vous




Mot de passe oublié

Veuillez saisir votre adresse mail.

 




Remplissez ce formulaire et accédez à l'intégralité des cours :