PACES : Êtes-vous fait pour des études de médecine ?

18 août 2016


Chaque année, la PACES, Première Année Commune d’Études de Santé, attire de très nombreux étudiants venus tenter leur chance au concours d’entrée en deuxième année de médecine, très sélectif et ouvrant sur de longues années d’études.

Comment déterminer si on est prêt à passer le concours et à s’engager dans une dizaine d’années d’études ? Cours Thalès donne quelques conseils.

 

Une volonté de fer et un mental d’acier pour entreprendre la PACES

Le premier élément lorsque l’on s’oriente vers des études de santé, c’est avant tout d’être passionné et déterminé. Même si cela ne fera pas tout, avoir beaucoup de volonté couplée à un mental solide est un atout considérable. En effet, le travail à fournir en PACES est particulièrement conséquent et il n’est pas rare de se laisser décourager par les examens ou la préparation au concours.

Pour pouvoir avoir une chance de réussir, il ne faut pas perdre de vue son objectif et tout mettre en œuvre pour y arriver. Pour mettre toutes les chances de son côté et garder un bon moral, il est recommandé aux étudiants de conserver une bonne hygiène de vie : à savoir manger équilibré, dormir suffisamment et pratiquer une activité sportive régulière.

Réussir sa PACES et ses études de médecine

 

Anticipation et préparation : la clef pour réussir ses études de médecine

Entrer en PACES ne se décide pas à la dernière minute. Il va de soi qu’une bonne préparation est obligatoire pour réussir son année de PACES et prétendre au concours d’entrée de deuxième année dans les meilleures conditions possibles. Les statistiques démontrent que 99% des étudiants admis possèdent un bac scientifique. En effet, un excellent niveau dans les matières telles que les sciences physiques, la chimie, les mathématiques, la biologie et la biochimie est requis dans ce cursus.

Selon l’université de Lille, les lycéens décrochant leur baccalauréat scientifique avec mention « très bien » ont 50% de chances de réussite au concours du premier coup, contre 15% pour les mentions « bien » et 5% pour les mentions « assez bien ». Ces chiffres prouvent l’importance de maitriser toutes ces matières, essentielles en première année de médecine comme pour toutes les suivantes.

Cependant, même avec d’excellents résultats, il est quasiment indispensable d’effectuer une prépa médecine en amont. Généralement, les étudiants optent pour une année « Zéro » pendant laquelle ils se préparent à l’année de PACES, ou bien une préparation pendant l’année de Terminale S, en effectuant des stages préparatoires pendant les vacances scolaires et des stages de pré-rentrée. Cette seconde option, notamment proposée par Cours Thalès a l’avantage d’offrir aux lycéens une solide préparation avec des annales, des examens blancs, le soutien de professeurs compétents mais également celui d’étudiants en PACES et permet de gagner une année !

Plus de détails sur les stages de notre Prépa Médecine Anticipée en Terminale S

Prépa Médecine anticipée 2016 – 2017

Matières : physique (UE 3), chimie (UE 1) et maths (UE 4)

Centre : Lycée Stanislas (Paris 6)

En savoir +

Concours de l’ESA (École de Santé des armées) – stage de Février

Matières : maths, physique, chimie, SVT et français

Dates : du 6 au 10 février 2017 ou du 13 au 17 février 2017

Centres : Lycée Stanislas (Paris 6)

En savoir +

Télécharger le dossier de candidature 2016 / 2017

Fournir un travail conséquent et pour un long moment, en faculté de médecine

En PACES, le rythme de travail est particulièrement soutenu. Généralement, il faut compter environ 20h de cours hebdomadaires et rajouter au moins une bonne douzaine d’heures de travail personnel. En 2e année de médecine, le rythme est un peu moins lourd, mais il faut néanmoins être plutôt bosseur et pouvoir travailler plusieurs heures d’affilée explanation. Il faut également bien avoir conscience que la quantité de travail à fournir (comme la qualité) devra être régulière et durera de nombreuses années, car pour devenir médecin il faut compter entre 9 et 11 ans d’études. Se trouver très rapidement une bonne méthode de travail est essentiel. Finies les vieilles habitudes du lycée, en PACES il faut travailler beaucoup, mais surtout efficacement, afin d’être capable d’apprendre, de mémoriser et de restituer des connaissances dans un temps très limité.

Les stages que nous proposons pour la préparation à la PACES permettent aux lycéens de rencontrer des étudiants de médecine de 2e et 3e année qui leur donnent des conseils et leur expliquent comment se déroule cette première année de médecine.

Le goût d’apprendre et se retrouver en situation d’apprentissage en permanence doivent être au rendez-vous !

 

Des qualités et des capacités essentielles pour devenir médecin

Pour réussir ses études de médecine et devenir un bon médecin, disposer de certaines qualités est nécessaire. La première qualité est évidente mais indispensable : la passion, qui s’avère être un véritable moteur tout au long de son cursus universitaire, et bien sûr au quotidien, dans son métier.

Pour réussir au mieux sa PACES et la suite de ses études de médecine, il est recommandé de posséder un bon esprit de synthèse et d’être capable de former facilement des groupes de travail. Travailler en groupe permet de mieux structurer ses idées et apprendre des uns et des autres, ce qui facilite souvent la mémorisation. Des qualités humaines comme le sens de l’écoute, et l’altruisme sont également indispensables pour exercer ce type de métier.

Prêt à sauter le pas ? N’attendez pas, préparez-vous dès maintenant à la PACES !

 

Identifiez-vous




Mot de passe oublié

Veuillez saisir votre adresse mail.

 




Saisissez vos coordonnées pour accéder à l'intégralité des cours de Physique :