2019-2020 : dispositif transitoire avant la fin de la PACES

Le contexte : réforme Santé et suppression de la PACES

La réforme du système de santé a été annoncée en septembre 2018. Le plan « Ma Santé 2022 » est une réforme globale qui modifie un certain nombre d’aspects de la formation des futurs médecins. 
Intéressons nous à ce qui concerne la première année de médecine.

Comme nous allons le voir, la suppression de la PACES et du numerus clausus doivent être bien compris par tous les lycéens souhaitant entrer en première année de médecine. Car en effet, si les modalités de la sélection vont évoluer avec la suppression du concours de PACES, la sélection persiste évidemment mais sous une autre forme.

Suppression de la PACES en 2020

 

Fin du numerus clausus en 2020

Depuis 1971, le numerus clausus fixe pour chaque université le nombre de places ou plutôt d’admis en 2e année pour les études de : médecine, pharmacie, odontologie (dentaire), maïeutique (sage-femme) et kinésithérapie.

Le numerus clausus instaurait ainsi un concours dans les Facs de médecine, là où l’Université sanctionne d’ordinaire le passage en deuxième année par le biais d’un examen. Il ne s’agissait pas d’atteindre une moyenne mais de faire partie des mieux classés, pour atteindre ce fameux numerus clausus.

Modalités transitoires pour la PACES 2019-2020

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?