10 astuces pour bien préparer son dossier Parcoursup

Depuis l’année scolaire 2018/2019, la procédure Parcoursup a remplacé le site Admission Post-Bac pour devenir le seul  moyen de s’inscrire en licences, BTS, IUT, classes préparatoires (CPGE) ainsi que dans certaines écoles de commerce et d’ingénieurs. Si la Parcoursup a suscité le débat cette année, notre objectif n’est pas ici de la remettre en question mais plutôt de vous fournir les clefs pour bien préparer votre dossier Parcoursup dès le printemps 2019. En voici 10.

1. Préparer son dossier Parcoursup dès le début du lycée

Votre dossier scolaire sera étudié, c’est désormais inévitable et généralisé également aux filières dites non sélectives puisque les université étudient désormais elles aussi le dossier Parcoursup.
La nouveauté par rapport à APB ? Le dossier Parcoursup sera scruté par tous les responsables des formations auxquelles vous postulerez, filières sélectives et non sélectives confondues. Ce sera donc également le cas pour vos candidatures en licences à l’université.

Les notes et commentaires de première et de terminale étant pris en compte, le verdict est simple :  il est temps d’oublier les révisions du Bac à la dernière minute et de viser des bulletins impeccables dès la première, et même avant !

2. Connaître les délais de la procédure Parcoursup mieux que personne

Aucune frustration n’est plus grande que d’avoir oublié la date butoir de renseignement de ses voeux, nous le savons. La première chose à faire est donc de s’informer et noter les dates et étapes incontournables pour l’année scolaire 2019/2020 afin de remplir votre dossier Parcousup dans les temps :

  • Ouverture de la plateforme Parcoursup afin de consulter les fiches des formations
  • Début des inscriptions et de la saisie des vœux
  • Fin des inscriptions et de la confirmation des vœux
  • Propositions d’admission sur la plateforme et réponses des élèves
  • Clôture de la procédure initiale
  • Ouverture de la procédure complémentaire
  • Clôture de la procédure complémentaire.

Nous renseignerons ces dates prochainement, une fois qu’elles auront été annoncées par le gouvernement.

3. Choisir des formations variées si son projet professionnel est encore flou

L’avantage (même si c’est un vaste sujet de débat) de Parcoursup par rapport à APB est de ne plus avoir à hiérarchiser ses vœux. Vous pouvez donc candidater à 10 formations maximum dans 10 domaines différents. Ne vous autocensurez pas et choisissez 10 formations si vous le souhaitez car c’est justement l’intérêt de la non hiérarchisation des voeux dans le dossier Parcoursup : les propositions qui vous seront faites ne dépendent en aucun cas du nombre de candidatures déposées ou d’une hiérarchisation quelconque. 

Si votre projet professionnel n’est pas encore défini lors de la procédure d’admission initiale en mars 2019, cela vous laisse donc la possibilité de faire ce choix plus tardivement et d’espérer davantage de portes ouvertes

4. Candidater à des formations en partie non sélectives

Les formations sélectives (prépas, BTS, IUT et certaines licences) ayant des effectifs limités, nous vous conseillons de candidater également à des formations non sélectives. C’est le cas de nombreuses filières à l’université.

Si vous souhaitez intégrer une prépa scientifique, postulez également à des licences scientifiques par exemple. Ainsi vous aurez un plan B conforme à vos choix si aucun de vos vœux aux formations sélectives ne reçoit de réponse positive. Là encore, l’absence de hiérarchisation devrait vous faire oublier vos craintes : si la classe prépa réputée que vous convoitez vous accepte, ce vœu ne sera aucunement remplacé par un autre.

5. Bien renseigner sa préférence dans le dossier Parcoursup

Parcoursup nécessite cependant de choisir une préférence parmi tous les vœux effectués. Celle-ci peut se formuler de trois manières différentes :

  • le type de formation souhaité (prépa, BTS, licence, IUT…)
  • le domaine de formation souhaité (droit, histoire, mathématiques, économie…)
  • la formation souhaitée.

Cette préférence peut être accompagnée d’un texte de 1 500 caractères maximum afin de développer les raisons de celle-ci et vos souhaits quant à votre avenir. Son rôle ? En cas d’absence de réponse positive à vos vœux, aider les CAES – Commissions d’Accès à l’Enseignement Supérieur – à vous proposer des formations alternatives en accord avec vos envies, intérêts et objectif professionnel.

6. Mettre en avant son expérience professionnelle dans son CV

La dossier Parcoursup permet de soumettre un CV afin de détailler son expérience et ses compétences professionnelles. Il est donc important de détailler les stages, petits boulots et jobs d’été effectués, d’indiquer les tâches réalisées afin de mettre en avant les compétences acquises : autonomie, rigueur, responsabilité, travail d’équipe, etc. Babysitting, BAFA, stage de 3e mais également projets personnels (réalisation de vidéos, implication dans un projet photo ou musical, création d’un blog)… tout est bon à préciser.

7. Ne pas oublier ses activités extrascolaires

Quelles qu’elles soient, les activités extrascolaires – loisirs, sports, séjours linguistiques, passions, bénévolat, rôle de délégué de classe, etc. sont valorisables et valorisantes. Entre deux candidats au dossier similaire, celles-ci peuvent en effet faire la différence, preuves de votre détermination, assiduité et curiosité.

Lorsque vous les renseignez dans votre CV, pensez à toujours être précis : ainsi, si vous êtes capitaine de votre équipe de natation, cette information aura davantage de valeur que la seule mention de 5 années de pratique de ce sport.

8. Booster son projet de formation motivé

Avec le dossier Parcoursup, il est désormais nécessaire de remplir un projet de formation motivé pour chaque vœu émis. Celui-ci prend la forme d’une lettre de motivation de 1 500 signes maximum présentant les principales raisons de votre candidature ainsi que celles qui font de vous un bon candidat.

Afin de la rédiger au mieux, renseignez-vous auparavant sur les caractéristiques de la formation et les compétences attendues. Ainsi, vous pourrez vous mettre en avant au mieux pour répondre à ces besoins. Préciser votre projet professionnel, quand bien même il ne serait pas encore précisément défini, permet par ailleurs de souligner les liens entre ce dernier et la formation visée.

Evidemment, une attention particulière doit être portée à l’orthographe et à la structure de votre lettre de motivation : une phrase d’accroche qui débute par “Madame, Monsieur,” un paragraphe par idée et une formule finale de politesse. Oubliez donc la technique du copier-coller, votre projet de formation motivé doit avant tout être personnalisé !

9. Se renseigner sur les formations hors Parcoursup

Dans l’hypothèse où vous n’auriez que des réponses négatives et où la procédure d’admission complémentaire ne vous propose aucune formation conforme à vos souhaits, anticipez et renseignez-vous sur les formations proposées hors Parcoursup. C’est le cas d’établissements privés comme de nombreuses écoles de commerce, certaines écoles d’ingénieurs ou de marketing, des CFA qui proposent des BTS. Attention cependant aux dates butoir : certains établissements n’attendront pas la fin de la procédure Parcoursup pour clore leurs inscriptions.

10. Ne pas hésiter à bénéficier de soutien scolaire

Rien de tel pour booster son dossier que d’avoir obtenu d’excellentes notes au lycée. Pour améliorer votre niveau et glaner quelques points supplémentaires, l’accompagnement scolaire à l’année ou les stages intensifs durant les vacances peuvent s’avérer d’excellentes solutions complémentaires. En seconde, première ou terminale, il est toujours temps d’augmenter ses chances d’admission dans la filière de votre choix !

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?