Comité Scientifique et Ethique de Parcoursup

Si vous suivez l’actualité de l’enseignement supérieur, vous vous souvenez certainement de l’incompréhension qu’avait provoquée le recours au tirage au sort pour décider de l’orientation d’une partie des jeunes bacheliers. Le Conseil d’État avait même invalidé la circulaire d’avril 2017 qui prévoyait les modalités du recours au tirage au sort dans le cadre de la plateforme Admission post-bac afin de faire face aux situations de grande tension dans certaines filières universitaires ne disposant pas de suffisamment de place pour satisfaire la demande.
Afin de définitivement rompre avec l’image désastreuse de la plateforme APB, Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur, a tenu à présenter elle-même lors d’une conférence de presse le tout nouveau comité scientifique et éthique de Parcoursup qui constitue « une des réponses à la critique faite à APB (prédécesseur de Parcoursup, ndlr) d’avoir été un système sans intervention humaine« .

La composition du comité Parcoursup

Il se compose de 6 membres désignés pour deux ans renouvelables et la parité est bien sûr de mise. On retrouve à sa tête l’ancienne ministre et ex-membre du conseil Conseil constitutionnel Noëlle Lenoir. Elle sera secondée dans son travail par Gérard Berry, professeur au Collège de France et titulaire de la chaire « Algorithmes, machines et langages » qui occupe le poste de vice-président.

Quel rôle pour ce Comité Scientifique et Éthique ?

Placé sous l’autorité directe de la ministre chargée de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le Comité Scientifique et Éthique de Parcoursup aura, selon les propres mots de Frédérique Vidal « un rôle de conseil et d’alerte » pour offrir à tous les utilisateurs de la plateforme la garantie d’un fonctionnement fluide et au service des futurs étudiants. Parcoursup devrait dès cette année recevoir pas moins de 800.000 inscriptions.

Les différentes missions du comité Parcoursup

Les six membres indépendants vont donc avoir la lourde tâche de garantir la transparence des règles de fonctionnement de la plateforme Parcoursup et leur bonne application. Mais leur mission ne s’arrête pas à ce rôle de contrôleur du bon déroulement des opérations puisqu’il est prévu que le Comité Scientifique et Éthique de Parcoursup se charge d’évaluer l’efficacité du système à l’issue de sa première année de fonctionnement et propose ensuite des axes d’amélioration. Il lui sera également demandé de statuer sur les conditions d’ouverture du code informatique de la plateforme Parcoursup.

Identifiez-vous

 


Mot de passe oublié

Mot de passe oublié ?

 



Saisissez vos coordonnées pour accéder à l'intégralité des cours de Physique :