Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE)

la voie d’accès vers les meilleures Grandes Écoles

Classes prépas scientifiques : Maths SUP – Maths SPÉ

Les classes préparatoires aux Grandes Écoles d’ingénieurs (prépas scientifiques) consistent en 2 années de préparation intensive faisant suite au baccalauréat scientifique.
On ne peut redoubler la 1ère année mais la 2ème année oui (1ère deuxième année : 3/2, en cas de redoublement vous devenez 5/2).

En 1ère année, vous avez le choix entre les filières :
MPSI : Maths – Physique – Sciences de l’ingénieur.
PCSI : Physique – Chimie – Sciences de l’ingénieur.
PTSI : Physique – Technologie – Sciences de l’ingénieur.

En 2ème année :
filière MP / MP* : Maths – Physique (après une MPSI).
filière PC / PC* : Physique – Chimie (après une PCSI).
filière PSI / PSI* : Physique – Sciences de l’ingénieur (après une MPSI, une PCSI ou parfois une PTSI).
filière PT / PT* : Physique et technologie (après une PTSI).

Classes prépas commerciales : prépas HEC ECE, ECS et ECT

Comme pour les prépas scientifiques, les prépas commerciales durent 2 ans et on ne peut redoubler la 1ère année (vous êtes un bizuth) mais la 2ème année oui (1ère deuxième année : vous êtes carré, en cas de redoublement vous devenez un cube).
Il existe 3 voies ou filières pour les prépas économiques
et commerciales :

prépa ECS (voie scientifique) : pour les bacheliers S.
prépa ECE (voie économique) : pour les bacheliers ES (à noter que certaines prépas privées ne jouent pas le jeu et inscrivent en ECE des bacheliers scientifiques, nous ne les citerons pas).
prépa ECT (voie technologique) : pour les bacheliers STG.

Que faut-il savoir des classes préparatoires ?

Il existe beaucoup de sites où vous trouverez des informations sur les classes prépas, nous n’entrerons pas ici dans les fdétails. Les Cours Thalès suivent toutefois et depuis plusieurs années de nombreux élèves de prépa scientifique et commerciale en cours particuliers ou en stages.
Il y a aujourd’hui beaucoup de prépas et beaucoup d’élèves en prépa. Tous n’ont pas les mêmes ambitions et les écarts de niveaux entre les tous meilleurs et les plus modestes sont considérables.
Pour chacun d’eux, il est toutefois certain que pour faire des ces 2 ou 3 années un tremplin vers les meilleures écoles, un travail intense sera nécessaire. Ceux qui réussiront le mieux seront ceux qui auront anticipé. On ne peut espérer intégrer les meilleures écoles en arrivant en prépa avec un simple niveau bac (c’est l’objectif de notre cycle « Objectif prépa » pour les Terminales S).
Un conseil donc : dès le lycée, soyez exigeants avec vous même, écoutez les conseils et reproches de vos professeurs, surtout lorsqu’ils sont tatillons et « casse-pieds ».
Les exigences de la prépa et celles du bac n’ont pas grand chose à voir !

Ce qu’il faut savoir sur les grandes écoles…

 

Identifiez-vous




Mot de passe oublié

Veuillez saisir votre adresse mail.

 




Saisissez vos coordonnées pour accéder à l'intégralité des cours de Physique :