Les prépas scientifiques

Un monde à part

Qu’est ce que la prépa scientifique?

Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) scientifiques sont une formation ouverte aux bacheliers issus d’une Terminale S et possédant un bon niveau principalement en Maths et en Physique mais aussi dans les autres matières scientifiques : Chimie, Science de l’Ingénieur, Biologie. Sans oublier les langues et le Français qui prennent tout de même une place importante.

Cette formation fondamentale pluridisciplinaire aux contenus aussi ambitieux que volumineux permet une préparation post-bac en 2 ans (ou 3 ans) aux concours des Grandes Écoles basés sur des programmes nationaux. Les enseignants y sont d’un grand niveau de compétences (tous agrégés), leurs attentes et le rythme des cours diffèrent grandement du secondaire.

La prépa est donc un monde exigeant et sélectif, par la procédure de recrutement, par l’échéance des concours ainsi que par les nombreuses évaluations (écrites, orales et pratiques) qui mettent le candidat à l’épreuve tout au long de cette formation enrichissante.

Pourquoi faire une prépa scientifique?

En premier lieu car c’est LA voie royale pour intégrer une Grande École, que l’enseignement y est d’une grande qualité et qu’elle ouvre une multitude de portes dans tous les domaines des Sciences. Si l’étudiant arrive au terme de sa formation, il obtiendra de fortes possibilités d’intégration et donc un beau label sur le marché du travail.

60% des élèves inscrits aux concours en 2012 ont intégré!

Outre l’intérêt scientifique stimulé par les différentes formations proposées en prépa, l’étudiant acquiert durant ces années une méthodologie optimale de travail. Apprendre à travailler efficacement et rapidement, digérer une quantité de notions diverses et variées pour développer son esprit scientifique, logique mais surtout sa capacité d’apprentissage. Une des qualités les plus prisées par les recruteurs en sortie d’école.

Pour les élèves désireux d’arrêter cette formation, il est bon de savoir qu’il est possible de faire une double inscription afin de se réorienter aisément en université. La prépa n’est donc pas un choix irréversible.

 Entrée en prépa : le fossé avec le secondaire

Le passage du collège au lycée s’avère parfois délicat pour certains élèves, les avertissements du corps professoral y sont légions. Mais il est certain que cela n’est rien en comparaison des grandes différences qu’il existe entre le secondaire et le monde de la Prépa.

Apprendre à être efficace

Le premier trimestre en Maths SUP peut être vécu comme un véritable calvaire par l’étudiant. Les attentes et les exigences des enseignants y sont nettement plus pointus, le rythme effréné et la quantité de travail n’a pas d’égal dans la scolarité d’un élève. Il n’est pas rare de voir ses notes chuter considérablement en début d’année. C’est la phase qu’il faut parvenir à surmonter, où la remise en question de sa méthode de travail permettra de s’en sortir car désormais il n’y a pas le choix. Le temps étant l’ennemi premier de l’élève en prépa, il faut être : Efficace.

 

Identifiez-vous




Mot de passe oublié

Veuillez saisir votre adresse mail.

 




Remplissez ce formulaire et accédez à l'intégralité des cours :