Les e-leaders de demain sortiront-ils des écoles d’ingénieurs ?

28 juin 2016


Quels besoins de compétences pour les e-leaders de demain ? Cette interrogation est le titre que l’Observatoire Pasc@line, une association qui assure la promotion des formations numériques dans les écoles d’ingénieurs, a donné à sa toute dernière étude qui traite de l’e-leadership.

Parmi les contributeurs de l’étude, on retrouve notamment Pascal Brouaye, président du groupe Léonard-de-Vinci.

 
Celui-ci nous explique que « la notion d’e-leadership émerge à mesure qu’on s’interroge sur ce que va devenir le leadership dans un monde digital » et à ce sujet il prévoit que les « ingénieurs auront un rôle leader à jouer lié à leurs fortes compétences technologiques ». De nombreux observateurs estiment ainsi que se prépare un retour en force des ingénieurs à la tête des grandes entreprises françaises.
 

Le rôle des écoles d’ingénieur

Les établissements qui forment les ingénieurs vont-ils intégrer cette nouvelle dimension dans leur cursus ? C’est une des questions majeures que les experts de Pasc@line ont posées à pas moins de 25 écoles. Cela leur a permis de se rendre compte que l’acquisition des compétences liées au management des organisations fait partie des bases, mais que par contre l’aspect développement personnel est souvent laissé de côté. Tout comme les formations propres aux technologies numériques (sécurité informatique, stockage des données…) qui, si elles sont proposées en option, ne figurent dans le tronc commun que pour une école sur deux environ.

École ingénieurs - ESIREM
 

Les écoles vont devoir évoluer

Pascal Brouaye précise les objectifs de Pasc@line : « Au moment où le numérique révolutionne les métiers, nous voulons sensibiliser les écoles à la nécessité de former des ingénieurs capables de faire le lien entre les savoirs technologiques et le management ». L’un des moyens mis en avant pour y parvenir consiste à proposer aux étudiants l’analyse de cas pratiques comme cela se fait couramment dans les écoles de management alors que celles d’ingénieurs fonctionnent souvent en mode projet. L’étude insiste enfin sur la nécessité pour les écoles de ne pas se contenter de modifier leurs programmes d’enseignement mais d’engager elles-mêmes en tant qu’organisation une véritable mutation en intégrant la dimension numérique au cœur de leur fonctionnement.

Stages de Pâques en Terminale S : concours Avenir et Puissance 11

Matières : mathématiques, sciences physiques, anglais, français
Dates : du 3 au 7 avril 2017 ou du 10 au 14 avril 2017
Centre : Lycée Stanislas (Paris 6)
En savoir +

Stages de Pâques en Terminale S : Préparation au Concours Avenir

Matières : mathématiques, sciences physiques, français, anglais
Dates : du 3 au 7 avril 2017 ou du 10 au 14 avril 2017
Centre : Lycée Stanislas (Paris 6)
En savoir +

Stages de Pâques en Terminale S : préparation au concours Puissance 11

Matières : mathématiques, sciences physiques, chimie, anglais
Dates : du 3 au 7 avril 2017 ou du 10 au 14 avril 2017
Centre : Lycée Stanislas (Paris 6)
En savoir +

 

Identifiez-vous




Mot de passe oublié

Veuillez saisir votre adresse mail.

 




Remplissez ce formulaire et accédez à l'intégralité des cours :